YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Monster : quatre ans après ses débuts, la fin ????



C’est en 2001 que le premier tome de Monster paraît en France, chez Dargaud, sous le label Big Kana. Au Japon, le phénomène est né en 1995 et touche à la fin de son édition (février 2002). L’auteur, Naoki Urasawa, a d’ailleurs déjà débuté une nouvelle série : 20th Century Boys (lancé au Japon en 1999).

Avec le volume 18 de Monster, les lecteurs français arrivent donc au bout de quatre années de suspense pour un final intitulé Scène d’Apocalypse. L’auteur y continue de nous manipuler, nous laissant sur un fin ouverte qui permet tous les retours possibles et imaginables.
Mais ne boudez pas votre plaisir, Monster va s’installer dans la mémoire de la bande dessinée comme un exemple. Son succès s’est d’abord bâti grâce à la qualité de son scénario et de sa mise en scène, petit à petit relayé par le bouche à oreille de lecteurs conquis.

Une raison supplémentaire de ne pas louper ce final est le côté collector que prend l’édition de ce T18 car l’éditeur y a joint le conte Un Monstre sans nom du Tchèque Emil Sebe, la pièce majeure du thriller d’Urasawa...
Un petit opuscule cartonné qui vous prouvera que l’auteur, décidément, ne laisse rien au hasard.

Bonne lecture...

Monster Tome 18 : Scéne d’Apocalypse
21 janvier 2005, format : 12.7 x 18 cm
Nombre de pages : 208, prix : 6,95 €, 13,00 FCH
ISBN : 2871297053


Fabrice Leduc
13 février 2005






JPEG - 75.6 ko
Monster 18, édition japonaise.



JPEG - 60.6 ko
Le conte ’Un Monstre sans nom"



WebAnalytics