Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Pirates de Barataria (Les) (T1)
Marc Bourgne, Frank Bonnet
Glénat BD

Par une nuit d’avril 1812, un navire corsaire cingle vers les côtes d’Amérique. A son bord, des passagers discrets qui ont payé cher leur traversée. Leurs noms : Artémis Delambre, mystérieuse et superbe jeune française contrainte de quitter son pays pour une raison inconnue, et Roustam, colosse égyptien, prêt à donner la mort à quiconque s’approchera de sa maîtresse. Entre eux : un secret. A leurs trousses : des tueurs de toutes nationalités, et qui tous vont se retrouver sur les terres de Louisiane, enclave romanesque et cosmopolite, où luttes de pouvoir, d’amour et d’influence vont très vite se révéler au grand jour…



Préparez-vous à l’abordage, bande de soûlards, une nouvelle série de pirates vient de voir le jour. Le thème semblait éculé. Il n’en est rien moussaillons ! Les aventures héroïques de ces chevaliers des océans occupent pourtant nos pensées depuis notre plus tendre enfance, mais la magie opère à chaque fois.

JPEG - 31.6 ko

Pour ce premier opus des « Pirates de Barataria », Marc Bourgne et Frank Bonnet nous font plutôt découvrir des corsaires et pas n’importe lesquels, car Jean Lafitte sera du voyage. Ce corsaire français devenu flibustier écuma le Golfe du Mexique au début du XIXe siècle. Il créa son propre « royaume de Barataria » dans les marais et les bayous près de La Nouvelle-Orléans, afin de contrôler l’embouchure du Mississippi après la vente de la Louisiane par Napoléon aux États-Unis (1803). Fort d’un contingent de 1000 hommes, il aurait joué un rôle capital en soutenant le général Andrew Jackson lors de la bataille de la Nouvelle-Orléans (1815) contre les Anglais.
Barataria était composé de trois îles principales toutes idéales pour dissimuler ses bases, sa flotte navale et les esclaves qu’il avait volés aux Espagnols. Les rotations permanentes de ses navires autour de ses possessions en interdisaient totalement l’accès.
Pour la petite histoire, Lafitte et son frère Pierre auraient amassé une immense fortune durant leurs divers exploits, traqués par les Américains, ils auraient caché leur butin aux fins fonds des bayous réputés impénétrables.
De nos jours, bon nombre de chasseurs de trésors sont toujours à la recherche du « trésor des Lafitte ».

JPEG - 71.7 ko

Ce volume, bien qu’étant introductif, ne manque pas de vitalité. Les personnages principaux font leur apparition au fil des pages, les scènes d’actions sont distribuées à la perfection et permettent au récit d’être clair tout en restant terriblement prenant.
Le seul petit reproche réside peut-être dans le sentiment que la parité homme/femme était une nécessité absolue. La mystérieuse Artémis serait l’ingénue à protéger, la terrible Catherine est capitaine d’un des navires de Lafitte et la sanguinaire et sexy Inga n’hésite pas à faire couler l’hémoglobine le long de sa fine lame. Un trio féminin un peu convenu et qui possède son pendant masculin dans l’aventure.
Un peu « too much » à mon goût, mais si cela reste le seul fait reprochable à cette série, ça restera du négligeable.
Sur le plan graphique notre duo de boucaniers a fait mouche. Le trait est fin et très dynamique. Les décors et paysages fleurent la perfection et le choix des couleurs colle à l’époque. Un impact totalement réaliste sur nos pupilles dilatées.

JPEG - 70.9 ko

Marc Bourgne et Frank Bonnet ont affûté leurs sabres et chargé leurs mousquets, une grande aventure vient de démarrer et tant pis pour ceux qui resteront au port...


(T1) Nouvelle Orléans
- Série : Les pirates de Barataria
- Scénario & Dessin : Marc Bourgne & Frank Bonnet
- Éditeur : Glénat BD
- Dépôt légal : Juin 2009
- Format : 32 x 24 cm
- Pagination : 46 pages couleur
- ISBN : 9782726466028
- Prix public : 13€


© Illustrations : Glénat BD.




Bison 13
28 janvier 2010




JPEG - 53 ko



JPEG - 54 ko



JPEG - 55.4 ko



JPEG - 51.4 ko



JPEG - 58 ko



JPEG - 64.5 ko



Chargement...
WebAnalytics