YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Tout Feu Tout Flamme
Jacques Fuentealba
Éditions Outworld, recueil de micro-nouvelles, humour noir, 64 pages, décembre 2009, 6€

Le titre « Tout feu Tout Flamme » et le sous-titre « Les flamboyantes aventures du pyromane » donnent tout de suite le ton. Les thèmes du feu, des flammes et de la pyromanie sont développés à travers une soixantaine de micro-nouvelles qui, souvent, ne dépassent pas une phrase.
Les dimensions du recueil sont en conséquence, il tient dans la poche sans la déformer et aucune miniature n’excède une page.



L’art de la micro-nouvelle est délicat et il est facile de manquer son but. Suivant les lecteurs, la perception n’en est pas la même et là où certains seront touchés, d’autres ne ressentiront peut-être rien. Ici, sur la quantité, chacun trouvera des perles qui, en peu de mots, lui évoqueront tout un monde. Notre imagination dépasse souvent le cadre de la micro-nouvelle et nous fait voyager bien plus loin. Suggérer, voilà entre autres le maître-mot. Très peu de phrases doivent suffire à raconter toute une histoire.
Il est clair que chaque miniature doit être soigneusement ciselée, sous peine de louper la cible. L’emploi de mots compliqués perd ainsi vite le lecteur qui passera à côté de l’effet souhaité. La chute n’est souvent pas de mise, si ce n’est à travers certains jeux de mots particulièrement bien trouvés.

Pas évident de trouver l’inspiration à une soixantaine de reprises et d’avoir un pouvoir d’évocation suffisant à chaque fois pour l’évasion des lecteurs.
De manière générale, Jacques Fuentealba y réussit plutôt bien avec « Tout Feu Tout Flamme ». La plupart des micro-nouvelles sont d’incontestables réussites qui heurtent notre imagination, d’autres m’ont semblé se perdre en chemin par manque de finalité ou par l’utilisation d’un mot malheureux ou d’une référence obscure.
Mais qui a dit qu’il était facile de faire court ?

Rien que pour le plaisir, voilà une micro-nouvelle inédite de l’auteur et qui aurait pu figurer dans le recueil : « Véritable flambeur, le pyromane passe le plus clair de son temps à Vegas, à jouer avec le feu. »
Même si ce n’est de loin pas la meilleure, elle a le mérite de situer « Tout Feu Tout Flamme » et de s’en faire une (petite) idée. Toutefois rien ne vaut la lecture de l’ensemble en tirage ultra-limité. Sa petite taille lui permettra de vous suivre partout et d’y picorer en toutes circonstances.

« Tout Feu Tout Flamme » n’est disponible qu’à la vente par correspondance sur le site unebd.com.

Né en 1977, Jacques Fuentealba a déjà participé à de nombreux fanzines (Borderline, AOC…) ou revues (Black Mamba, Lunatique, Galaxies), aussi bien en tant qu’auteur que traducteur. On lui doit aussi l’anthologie « Trafiquants de Cauchemars », nous révélant pour l’occasion quelques belles plumes œuvrant en langue espagnole.
Ses nombreuses casquettes : rédacteur d’articles, dénicheur de talents, rédacteur de préface, en plus de celles déjà citées, le rendent d’autant plus sympathique.
Son recueil « Invocations et autres Élucubrations » est téléchargeable gratuitement sur le site d’une maison d’édition espagnole dirigée par Santiago Eximeno.

En conclusion, « Tout Feu Tout Flamme » est une curiosité à découvrir et à ranger aux côtés des « Contes de Gramm » d’Alfredo Álamo, traduit par le même Jacques Fuentealba qui nous montrait déjà son attachement à cette forme d’écriture ultra-courte.


Titre : Tout Feu Tout Flamme
Sous-titre : Les flamboyantes aventures du pyromane
Auteur : Jacques Fuentealba
Éditeur : Éditions Outworld
Pages : 64
Format (en cm) : 7 x 9
Publié en : décembre 2009
Prix : 6 €



François Schnebelen
9 janvier 2010






JPEG - 14.6 ko



WebAnalytics