YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire


BD
Brèves
Albums
Comic-books
Mangas
Intégrales
Dossiers
Agenda
Archives
Cinéma
Annonces
Brèves
Critiques
Dossiers
Extraits
Interviews
Making of
Imagin'Arts
Brêves
Chronic'Arts
Archives
Littérature
Brèves
D&D
Critiques
Jeunesse
Dossiers
Télévision
Brèves
Séries TV
Dossiers
DVD
Cinéma
Séries TV
Japanimation
Game Zone
Brèves
Jeu vidéo
Jeu de Rôles
Figurines
Kiosque
Divers
Yo-Sphère
Rédaction
Liens
Partenaires

Contact
RSS - XML
Suivre yozoneFR sur Twitter



RSS XML
Add to Netvibes Add Google Add to Yahoo
Visiteurs

28 visiteurs en ce moment


YozoneCinéma Sorties en salle

Twilight - chapitre 2 : Tentation
Film américain de Chris Weitz (2009)
18 novembre 2009

**


Genre : Love story pour ados avec des vampires et des loups-garous
Durée : 2h01

Avec Kristen Stewart (Bella Swan), Robert Pattinson (Edward Cullen), Taylor Lautner (Jacob Black), Billy Burke (Charlie Swan), Anna Kendrick (Jessica), Michael Welch (Mike), Justin Chon (Eric), Christian Serratos (Angela), Ashley Greene (Alice Cullen), Elizabeth Reaser (Esme Cullen), Kellan Lutz (Emmett Cullen), Christina Jastrzembska (Grand-mère Bella), Jackson Rathbone (Jasper Whitlock), Russell Roberts (Mr. Berty), Cam Gigandet (James), Michael Sheen (Aro), Jamie Campbell Bower (Caius), Christopher Heyerdahl (Marcus), Peter Facinelli (Dr. Carlisle Cullen), Daniel Cudmore (Felix), Charlie Bewley (Demetri), Rachelle Lefevre (Victoria), Nikki Reed (Rosalie Hale), Chaske Spencer (Sam Uley), Gil Birmingham (Billy Black), Graham Greene (Harry Clearwater ), Michael Adamthwaite (Chet), Kiowa Gordon (Embry Call), Tyson Houseman (Quil Ateara), Alex Meraz (Paul ), Bronson Pelletier (Jared), Edi Gathegi (Laurent) , Tinsel Korey (Emily), Dakota Fanning (Jane), Cameron Bright (Alec), Noot Seear (Heidi), ….

Nous avions quitté Edward et Bella heureux et prêts à roucouler éternellement. Mais voilà, être amoureuse d’un vampire n’est pas chose facile. Les menaces qui pèsent sur leur clan obligent la famille Cullen à quitter la région et Edward, sachant qu’il serait irresponsable d’entrainer Bella dans leur guerre de buveurs de sang, rompt avec sa bien-aimée avant de partir. Comme on pouvait s’y attendre, la jeune fille a sombré dans la dépression. Elle ne quitte plus sa chambre que pour se rendre au lycée et quand lui prend l’envie de se resocialiser elle effraie ses amis en prenant des risques inconsidérés. Heureusement, Jabob veille. En sa compagnie, elle trouve finalement écoute et réconfort, mais réalise bientôt l’ambigüité de leur relation et des sentiments qu’ils développent l’un pour l’autre…

Catherine Hardwicke n’ayant pas été reconduite dans ses fonctions (et c’est pas plus mal), c’est Chris Weitz, auréolé par les 2 oscars (effets spéciaux et direction artistique) d’« A la croisée des mondes : La boussole d’or » en 2007, qui hérite du film de vampires le plus attendus de l’année.
Coréalisateur (non crédité) à ses débuts avec son frère Paul d’« American Pie », Chris avait déjà fait montre de son intérêt pour le cinéma fantastique avec « Down to Earth », un remake du « Heaven can Wait » de Warren Beatty et Buck Henry. Autant de raison, donc, d’être en droit d’espérer de céder à la « Tentation » après un premier chapitre qui n’avait malheureusement exercé aucune « Fascination ».

La réalisation du premier film fautait par une accumulation de partis pris esthético-surréalistes douteux, comme les vampires étincelants et les cascades filins mal foutues. Partis pris que Chris Weitz évacue dès sa séquence d’introduction onirique qui fait le lien entre le premier et le second film. Mais si sa mise en scène est formellement et narrativement de bien meilleure facture que celle de Catherine Hardwicke, le cinéaste new-yorkais est sévèrement handicapé par un scénario désespérément creux. On y découvre, certes, la nature de lycanthrope de Jacob, on assiste à son ralliement au clan des Quileute et à quelques unes de leurs transformations et on a droit, bien entendu, à la réunion d’Edward et Bella avant leur confrontation avec les vampires du clan des Volturi.
Mais cela ne représente que quelques minutes dans un film de 2 heures principalement consacré aux états d’âmes d’une ado, tendance princesse, qui ne supporte pas l’idée de ne pas vivre l’amour éternel.
En effet, exception faite que les vampires sont une caste d’aristocrates dandy au teint blême (ils font un peu fin de race) et que les loups-garous sont de jeunes hommes aux corps d’athlètes qui se baladent en bermudas et torses nus, l’intrigue de « Tentation » pourrait se résumer à une image, celle de Bella endormie sur son lit avec un exemplaire de « Roméo et Juliette » posé à côté de son oreiller. Comme je vous le disais, tout un programme.

Kristen Stewart, Robert Pattinson ou Taylor Lautner n’étant pas des acteurs au jeu renversant, on apprécie d’autant plus la courte apparition de Dakota Fanning (enfin, une vraie actrice) dans le rôle de Jane, une des femmes de dents du clan Volturi.

N’ayant pas pris le temps de lire les livres de la saga romanesque de Stephenie Meyer, je me garderai de tout commentaire sur la qualité et la fidélité de son adaptation. Mais, après en avoir vu les versions cinématographiques des deux premiers chapitres, j’avoue que je reste plus que perplexe sur l’engouement qu’elles suscitent.

Un nouveau film pour midinettes qui ne présente aucun intérêt, sinon préjudiciable, à la cause du fantastique, du film de vampires ou de loups-garous. À réserver aux fans.

FICHE TECHNIQUE

Titre original : Twilight Saga : New Moon

Réalisation : Chris Weitz
Scénario : Melissa Rosenberg d’après le roman « New Moon - Tentation » de Stephenie Meyer

Producteur : Wyck Godfrey
Coproducteur : Bill Bannerman
Producteur associé : David Roker
Producteurs exécutifs : Marty Bowen, Mark Morgan

Musique originale : Alexandre Desplat
Image : Javier Aguirresarobe
Montage : Peter Lambert
Distribution des rôles : Sean Cossey, Rene Haynes, Joseph Middleton
Création des décors : David Brisbin
Direction artistique : Catherine Ircha
Décorateur de plateau : Lesley Beale
Création des costumes : Tish Monaghan
Maquillage : Norma Hill-Patton
Son : Rick Hromadka, Ai-Ling Lee
Effets spéciaux : Cam Waldbauer

Production : Summit Entertainment, Sunswept Entertainment, Temple Hill Entertainment
Distribution : SND

Relation presse : Delphine Olivier




Bruno Paul







JPEG - 15.6 ko



JPEG - 36.4 ko



JPEG - 33.4 ko



JPEG - 12.8 ko



JPEG - 29.3 ko



JPEG - 30.9 ko



JPEG - 38.1 ko



JPEG - 8.2 ko



JPEG - 18.5 ko



JPEG - 6 ko



JPEG - 20.8 ko



JPEG - 20.6 ko