YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




L change the World
Edition simple et collector - Kaze
18 novembre 2009

Death Note est un véritable phénomène dans l’univers du manga. Et après son adaptation en animé, il était logique que les personnages d’Ohba et Obata soient incarnés en live à travers trois films dont « L change the World » est le dernier.
Nous retrouvons donc L, ce profiler un rien autiste, qui n’a pas le temps de souffler une seconde : après avoir réussi à identifier le terrible Kira, il va devoir lutter contre un virus pouvant éradiquer l’espèce humaine.



LE SUJET

L est un génie, un profiler sans égal travaillant pour toutes les polices du monde. Toutefois, L est un rien autiste et refuse de montrer son visage, toujours sous l’aile protectrice de Watari, son vieux majordome et ami. Toutefois, afin de mettre fin aux agissements du terrible Kira, il va réaliser un acte désespéré : rentrer son nom dans le Death Note et se condamner à mort 23 jours plus tard, à la grande surprise du dieu de la mort Ryuk.
En Thaïlande, un village est terrassé par un virus mortel. Des scientifiques réussissent à récupérer des échantillons de sang afin de continuer les recherches sur le virus avant une opération Terre Brûlée. Mais l’agent F parvient à sauver un enfant, survivant du carnage, et le confie au seul homme en qui il a confiance : L. Le jeune profiler n’a donc pas une seconde de repos. A peine a-t-il stoppé Kira, il lui faut maintenant contrer les plans machiavéliques d’un groupe d’éco-terroristes cherchant à répandre le virus sur toute la planète afin d’éradiquer la race humaine.

JPEG - 61.2 ko

CE QUE L’ON EN A PENSÉ

Votre serviteur vous avait présenté les deux premières adaptations cinématographique de cette œuvre monumentale et magistrale qu’est le manga « Death Note » : « Death Note, film 1 » et « Death Note, the Last Name ». Et plus de suspense avec la sortie de cette troisième séquelle cinématographique du manga de Takeshi Obata et Tsugumi Ohba, les scénaristes du deuxième film avaient totalement trafiqué la fin du manga en faisant de L, le vainqueur de l’affrontement contre Kira. Blasphème pouvait-on crier ! Et peut-être les fans du manga ont-ils crié vraiment très fort car le troisième opus choisit de condamner immédiatement L, mais en créant un lien avec l’affaire Kira et non celle du virus : ce serait L, lui-même, qui aurait inscrit son nom dans le Death Note pour empêcher Kira de le tuer avant d’arriver à l’arrêter.

Soit, cela nous permet d’ailleurs de voir une apparition brève, mais toujours aussi réussie, du dieu de la mort Ryuk.

Ceci dit, attaquons nous au scénario de « L change the World ». Et c’est une impression très désagréable de déjà-vu qui vous prend à la gorge en voyant la scène du village thaïlandais détruit pour éradiquer un virus : mais c’est la même scène que dans « Alerte » de Wolfgang Petersen ! Aie... Et d’autres flashs suivront mais vite, le scénario s’éloigne de celui de Petersen. Car ce virus est l’œuvre de scientifiques écolos voulant sauver la planète en éradiquant l’espèce humaine. Une vision de l’écologie franchement à contrecourant de la mode actuelle où les écologistes ne sont que des babas cool voulant sauver le monde. Cette fois, ce sont des éco-terroristes sans le moindre sentiment, sauf un amour pour la monnaie sonnante et trébuchante. Sous l’apparence d’un sujet bateau, le traitement de ce denier devient soudain intéressant.

Mais le véritable intérêt de ce film est l’évolution progressif de L, devant soudain apprendre à vivre avec des êtres humains, en fait un jeune garçon, véritable génie des maths, et une adolescente, fille du professeur ayant trouvé l’antidote au virus. L va s’humaniser durant les derniers jours de son existence, se prenant d’amitié pour le garçon et allant même jusqu’à se prêter aux jeux de l’adolescente. Mais surtout L va devoir s’impliquer physiquement dans cette affaire, mais qu’a-t-on à perdre quand on est condamné ?

Kenichi Matsuyama est toujours impeccable dans son interprétation de L, donnant véritable vie à ce personnage central du manga, qui est pour beaucoup dans son succès. Il porte véritablement le film sur ses épaules et le fait parfaitement. Chapeau, Monsieur Matsuyama !

L’ÉDITION DVD

L’image est de très grande qualité, nous offrant un film au rendu impeccable et au son, donnant le choix entre dolby 5.1 et 2.0, idéal. Si l’édition simple n’apportera rien de plus que le film - ce qui est le principal tout de même-, l’édition collector offrira de nombreux bonus, plus destinés aux otakus. Hormis un classique Making of et l’interview de Kenichi Matsuyama, le reste se constitue des classiques conférences de presse, premières du film au Japon et en Asie et une galerie de photos du tournage. Intéressant pour les passionnés du manga et des films, peut-être moins pour ceux découvrant la série par ce film.

CONCLUSION

« L change the World » est clairement destiné aux fans de la série « Death Note », et ils sont nombreux, et sera parfois difficilement accessible à ceux ne connaissant pas le manga ou les autres films. D’ailleurs, la scène finale offre un petit clin d’œil au manga et ne sera comprise que par ceux l’ayant lu. Mais si l’on oublie un démarrage franchement copié sur le film « Alerte », « L change the World » permet de mieux découvrir l’incroyable personnage de L. A voir impérativement pour tous les fans, à regarder par curiosité pour les autres.

JPEG - 39.7 ko


L CHANGE THE WORLD - L’ÉDITION COLLECTOR

Titre original : The Uninvited
Durée : 2h 09’
Sortie en salle : février 2008 au Japon, inédit en France
Réalisation : Hideo Nakata
Scénario : Kiyomi Fujii et Hirotoshi Kobayashi
D’après l’oeuvre de : Takeshi Obata et Tsugumi Ohba


Avec : Kenichi Matsuyama (L), Shunji Fujimura (Watari), Mayuko Fukuda (Maki Nikaido), Narushi Fukuda (Near), Kiyotaka Nanbara (Hideaki Suruga), Sei Hiraizumi (Dr. Koichi Matsudo), Shingo Tsurumi (Dr. Kimihiko Nikaido), Kazuki Namioka (F), Renji Ishibashi (Shin Kagami), ...

Producteurs : Nobuhiro Iizuka, Katsu Kamikura, Takahiro Kobashi,
Seiji Okuda, Hironao Ryoki, Takahiro Sato, Tadashi Tanaka
Production : Warner Bros
Distribution (France) : Eurozoom


Références DVD : DVD1895
Parution DVD : 18 novembre 2009
Édition : Kaze
Distribution : Eurozoom
Presse (Internet) : Kaze

Prix public conseillé : 24,95€ (DVD simple) et 29,95€ (collector)

DVD 9, 5,26 Go, Zone 2, Pal, couleurs
Audio, sons : Japonais et Français en Dolby Digital 5.1 et 2.0
Sous-titre : Français, Néerlandais et sans
Vidéo : 16/9 compatible 4/3
Image : format cinéma respecté 1.78.1

BONUS
- Making of (120’)
- Trailers japonais (5’)
- Spots TV (1’)
- Message de L au Jump Festa (1’)
- Première japonaise (10’)
- Interview avec Kenichi Matsuyama (18’)
- Conférence de presse (2’30")
- Campagne promo au Japon (24’)
- Campagne promo en Asie (21’)
- Galerie d’images


À lire aussi sur la Yozone :
Death Note (T.1 et 2)
Le phénomène Death Note
Death Note (film 1)
Death Note, the Last Name


© 2008 ⎡L⎦ FILM PARTNERS © 2008 ⎡L⎦Plot Produce - Kaze Tous Droits Réservés.



Frédéric Leray
20 novembre 2009






JPEG - 18.6 ko



JPEG - 7.9 ko



JPEG - 11.4 ko



JPEG - 7.3 ko



JPEG - 7.4 ko



JPEG - 25.9 ko



JPEG - 9.8 ko



JPEG - 8.4 ko



JPEG - 10.3 ko



JPEG - 22.2 ko



JPEG - 15.3 ko



JPEG - 22.6 ko



JPEG - 15.4 ko



JPEG - 14.6 ko



WebAnalytics