Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Fall (The)
film américano-britannico-indien de Tarsem Singh (2006)
direct-to-video

***



genre : fantastique, aventure
durée : 1h57

Avec Lee Pace (Roy Walker / le bandit noir), Catinca Untaru (Alexandria / la fille du bandit noir), Justin Waddell (Evelyn / la princesse Evelyn), Leo Bill (Charles Darwin), Marcus Wesley (Otta Benga), Robin Smith (Luigi), Daniel Caltagirone (Sinclair / le gouverneur Odious), Kim Uylenbroek (Docteur), ...

Los Angeles, années 1920.
Alexandria, cinq ans, est hospitalisée à la suite d’une chute. Très vite, elle se lie d’amitié avec Roy, un comédien victime lui aussi d’un accident. Pour passer le temps, Roy se lance dans la narration d’aventures fabuleuses, au cours desquelles fiction et réalité vont petit à petit étrangement s’entrecroiser.

Parrainé par David Fincher (« Seven », « Fight Club, « Panic Room », « l’Etrange histoire de Benjamin Button...) et Spike Jonze (« Dans la peau de John Malkovich), réalisé par Tarsem Singh (« The Cell), « The Fall » aura nécessité pas moins de quatre années de tournage dans plus de vingt pays différents pour voir le jour.

Sous forme de fable pour adultes, « The Fall » propose une réflexion sur notre rapport à la fiction et se conçoit, au-delà, comme un vibrant hommage au cinéma.
De la même manière que dans « The Cell, Tarsem Singh jouait sur l’alternance entre le monde réel et le monde intérieur du tueur, il s’amuse ici à déplacer la frontière entre réalité et imaginaire, utilisant notamment comme point d’appui la perception enfantine de la petite Alexandria.

Ce qui sidère dans « The Fall », c’est avant tout une esthétique hallucinante, qui se promène quelque part entre les couleurs primaires de Bollywood et les images léchées à l’extrême de la pub. La photo est superbe, les décors (naturels) à couper le souffle, et les combats magnifiquement orchestrés.
Le film fait ouvertement référence à « La Montagne sacrée, de Alejandro Jodorowsky, et surtout à « Baraka », de Ron Fricke. Si ouvertement que des plans entiers de « The Fall » ressemblent à s’y méprendre à « Baraka », Tarsem Singh ayant été plus ou moins accusé de plagiat par une partie de la critique.

JPEG - 47.4 ko

Mais sans affirmer ni infirmer le bien-fondé de cette accusation, un constat s’impose : « The Fall » est davantage une expérience visuelle qu’une réflexion sur le Septième Art ; je dirais même qu’il est avant tout une expérience visuelle, car il faut bien l’avouer, passé le choc esthétique, on s’emmerde ferme. Le réalisateur se prend les pieds dans la mise en scène, qui reste désespérément classique, et l’on s’aperçoit bien vite que l’aspect visuel, à défaut de servir le propos du film, sert de propos au film.

Il y a toutefois quelque chose de très touchant dans le jeu (toujours juste) des deux protagonistes, dans la relation qui les unit, que l’on devine par ailleurs aussi forte hors caméra. Pour la petite histoire, Tarsem Singh avait demandé à Lee Pace, alias Roy, de rester en fauteuil roulant (comme le personnage qu’il incarne) pendant les deux premiers mois de tournage, sans que personne de l’équipe, et plus particulièrement Catinca Untaru (Alexandria) ne sache s’il était réellement paraplégique. Le réalisateur espérait ainsi préserver une certaine authenticité entre les deux acteurs.
Pari réussi, et pourtant on ne peut que regretter cette opposition artificielle entre le lien très intime des deux personnages et le traitement systématiquement et démesurément grandiloquent des images.

Un film à voir, au sens littéral du terme.

FICHE TECHNIQUE

Réalisation : Tarsem Singh
Scénario : Tarsem Singh, Dan Gilroy, Nico Soultanalis, Valeri Petrov

Producteur : Tarsem Singh
Producteur exécutif : Ajit Singh, Tommy Turtle

Montage : Robert Duffy
Musique : Krishna Levy, Robert Duffy
Décors : Riccardo Pugliese, Cynthia Sleiter
Costumes : Eiko Ishioka

Production : Googly Films, Absolute Entertainment (II)
Distribution : Summit Entertainment



Amandine Prié
22 octobre 2009



JPEG - 20.7 ko



JPEG - 16.1 ko



JPEG - 8.7 ko



JPEG - 7.8 ko



JPEG - 16.2 ko



JPEG - 16.1 ko



JPEG - 9.3 ko



Chargement...
WebAnalytics