YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Cinéma Chinois à Paris
4e édition du Festival de Cinéma Chinois de Paris
22 septembre au 6 octobre 2009

Pour découvrir ou redécouvrir les chefs d’oeuvre du cinéma chinois
de 1932 à aujourd’hui



Dès la rentrée, ce festival permettra de découvrir pendant deux semaines un ensemble de films chinois exceptionnels dans une des plus prestigieuses salles de cinéma de Paris, le Gaumont Opéra Capucines.

Un programme extrêmement riche et diversifié :

- 17 films récents pour montrer la diversité du cinéma chinois de fiction. Ils sont tous inédits et plusieurs ont été primés dans des festivals en Chine et à l’étranger.
- une rétrospective de six films d’archives rarissimes pour savourer l’art d’une actrice mythique : HU Dié, dite Butterfly Wu, la première star chinoise élue Reine du cinéma à Shanghai en 1933.
- un florilège de cinq films d’animation, pour faire découvrir aux enfants (et aux adultes) trois techniques dans lesquelles les animateurs chinois sont particulièrement réputés : le dessin animé, la peinture à l’encre de Chine et les poupées.
- Trois documentaires pour mieux comprendre la culture chinoise entre tradition et modernité.

Des stars et des réalisateurs, venus spécialement de Chine, participeront à des tables rondes et à des rencontres avec le public pour lui faire mieux connaître le cinéma chinois d’hier et d’aujourd’hui.

Projection de films récents

- « Mei Langfang » de Chen Kaige (2008) - 145 min.
- « La perle rate » de Feng Xiaogang (2008) - 130 min.
- « La peau teinte » de Gordon Chan (2008), d’après Les Chroniques de l’étrange de Pu Songling. - 103 min.
- « Le premier souffle du printemps » de Gu Changwei (2007) - 104 min.
- « Le nid d’oiseaux » de Ning Jingwu (2008) - 93 min.
- « A un fil près » de Gao Qunshu (2008) - 90 min.
- « Ganglameiduo » de Dai Wei (2006) - 93 min.
- « Un élève solitaire » de Fong Ling (2007) - 88 min.
- « Le mariage d’Erma » de Han Wanfeng (2008) - 90 min.
- « Le parum du riz » de Bai Haibin (2009) - 94 min.
- « A la recherche de Drimé Kunden » de Wanma Caidan (2009)
- « Lettre d’une inconnue » de Xu Jinglei (2004) 90 min.
- « Un coeur d’or » de Liu Xin (2007) - 99 min.
- « Le fusil de Lala » de Ning Jingwu (2008) - 103 min.
- « Mon beau pays » de Gao Feng (2005) - 90 min.
- « Dix-sept ans » de Ji Cheng (2008) - 82 min.
- « Un billet de cent yuans » de Wang Ping (2008) 101 min

Les films d’animation

Ces films d’animation, prêtés par les Studios d’Art de Shanghai, sont des chefs d’œuvre à ne manquer sous aucun prétexte, qu’on soit petit ou grand, seul ou en famille.
Tous sont une merveilleuse illustration de la culture chinoise et de ses arts traditionnels :

- « La Flûte du bouvier » de Te Wei et Qian Yunda - 20 min.
- « Le Grelot du faon » de (Mme) Tang Cheng - 22 min.
- « San Mao, seul dans la vie » de Ah Da - 40 min.
- L« e Roi des singes démasque la sorcière » de Te Wei, Lin Wenxiao, Yan Dingxian - 90 min.
- « L’Enfant prodige du Mont Hua » de Hu Zhaohong - 85 min

L’hommage à Hu Dié, dite Butterfly Wu (1908 - 1989)

Le Festival rend hommage à HU Dié, dite Butterfly Wu, à l’occasion du 20ème anniversaire de sa disparition.
Première Chinoise élue Reine du cinéma en 1933, Hu Dié est immensément populaire dès 1928 en incarnant le rôle de la « Dame en rouge » dans une quinzaine d’épisodes d’un des premiers grands films d’arts martiaux (« Feu au temple du lotus rouge »), avant d’avoir la vedette en 1931 du premier film parlant chinois « La Chanteuse Pivoine rouge », sonorisé sur disques de cire, par Pathé.

Six films nous sont prêtés par la Cinémathèque - les Archives chinoises du film, des trésors soigneusement conservés dans leurs réserves et qu’il est exceptionnel de voir sur grand écran :

- « Amours prédestinés » (1932) de Zhang Shichuan
- « Le Marché de la tendresse » (1933) de Zhang Shichuan
- « Destins de femmes » (1934) de Zhang Shichuan
- « Sœurs jumelles » de Zheng Zhengqiu (1933)
- « Le Fard et les larmes » de Wu Yonggang (1938)
- « Rêves de printemps » de Zhu Shilin (1946)

Documentaires

« Rêves de singe » - les Studios d’Art de Shanghai, Julien Gaurichon, M.C.Quiquemelle (2006) - 26 mn
Les secrets des animateurs chinois et leur relation avec les arts traditionnels.

- « L’art de Fan Zeng » de Wang Yiyan (2007) - 95 min.
Ce film illustre le parcours d’un peintre de grande réputation. Il nous emmène au cœur de la Chine éternelle.

- « Minsk » de CHENG Xiaoxing (2006) - 52 mn
D’audacieux businessmen chinois ont transformé le porte-avions soviétique Minsk en parc d’attractions.

(Source : Communiqué de presse MIAM.COM)


Le site du Festival : http://www.festivalducinemachinoisd...



Bruno Paul
9 septembre 2009






JPEG - 26.4 ko



JPEG - 17 ko



JPEG - 19.9 ko



JPEG - 13.2 ko



JPEG - 11.9 ko



JPEG - 19.1 ko



WebAnalytics