YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Ne te retourne pas : l’interview exclusive de Marina de Van
Entretien exclusif avec la scénariste réalisatrice
1er juin 2009

En 2002, Marina de Van, actrice, scénariste et réalisatrice de courts-métrages, défrayait la chronique avec « Dans ma Peau ». Un film d’auteur et d’horreur dans lequel elle interprétait une jeune femme en crise identitaire qui usait de l’automutilation pour se réapproprier son corps. 7 ans plus tard, elle remet le couvert avec un second long-métrage au casting luxueux retraçant le parcours d’une femme écrivain en phase d’introspection qui voit soudain son environnement familier peu à peu se transformer.



Présenté en nocturne à Cannes, il y a quelques jours, « Ne te retourne pas » n’a malheureusement pas convaincu les festivaliers. Et pourtant, ce film est pétri de qualités. Déjà, de part son sujet atypique, mais aussi en raison de sa mise en scène millimétrée, sa façon de faire vivre la caméra, sans oublier ses cadrages sublimes. Il n’en fallait pas plus pour qu’à peine sorti de la salle de projection (à Paris, nous n’étions pas à Cannes) je sollicite, auprès de Leslie Ricci (l’attachée de presse du film), une entrevue avec sa réalisatrice : Marina de Van.


<embed
src="player.swf"
width="450"
height="300"
allowscriptaccess="always"
allowfullscreen="true"
wmode="opaque"
flashvars="file=http://yozone.free.fr/yowelcome/yo_marina_de_van.flv&streamer=lighttpd&fullscreen=true&backcolor=000000&frontcolor=ffffff&autostart=false"
/>


Déjà épris de son cinéma, je suis ressorti séduit de cette rencontre avec Marina de Van. Une interview exclusive que nous vous livrons, comme à notre habitude, dans son intégralité, sous la forme de séquences « question réponse » pour vous en faciliter le visionnage.

ENTRETIEN

=> Avant toute chose, pouvez-vous nous dresser un rapide topo de votre parcours ?

=> Comment vous est venue l’idée de « Ne te retourne pas »

=> « Dans ma Peau » traitait déjà d’une quête d’identité mais aussi de sensations d’exister ?

=> Avez-vous des accointances particulières avec le cinéma fantastique ?

=> A propos de la séquence générique de « Ne te retourne pas » ?

=> De telles séquences doivent nécessiter un gros travail de préparation

=> Dans vos précédents films, vous vous mettiez en scène. Cette fois, vous dirigez 2 grandes comédiennes. La transition a-t-elle été facile ?

=> Cela a-t-il été compliqué de mettre ce film sur pied ?


Merci à Marina de Van pour sa gentillesse et son charme, ainsi qu’ à Leslie Ricci, son attachée de presse


LIEN(S) YOZONE

=> La critique du film
=> Films Annonces

INTERNET

Le site officiel : http://www.neteretournepas.com



Bruno Paul
14 juin 2009






JPEG - 45.7 ko
Photographie : Vessela Kroucheva



JPEG - 12.9 ko



JPEG - 42 ko



JPEG - 18.5 ko



JPEG - 10.8 ko



JPEG - 18.6 ko



WebAnalytics