YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Compagnie des Glaces (La) (T13) Terror Point
Studio Jotim - G. J. Arnaud
Dargaud

Alors que le glaciologue Lien Rag est de plus en plus « maîtrisé » par Lady Diana et son faramineux projet de « Big Tube », le Kid fait prospérer sa petite compagnie en découvrant un gisement de guano et en s’alliant avec celle du Mikado. Objectif : rien moins qu’ouvrir une nouvelle voie de communication à travers la banquise du Pacifique !

Le Studio Jotim poursuit l’énorme projet que constitue l’adaptation graphique chez Dargaud de la saga non moins énorme de « La Compagnie des Glaces » de G.-J. Arnaud (Fleuve Noir).



Pour ce treizième opus de la série intitulée “Terror Point”, qui est en fait le premier du tout nouveau cycle de “La Compagnie de la Banquise”, le Studio Jotim a procédé à un renouvellement des cadres assez important.
Une redistribution des cartes sans doute dans la logique interne du studio, mais qui a pour effet de perturber un peu la vision que l’on avait de “La Compagnie des Glaces” versant BD. Le look des personnages change pas mal, l’environnement se durcit énormément.

À travers les douze premiers tomes et les deux cycles déjà engagés (“Jdrien” et “Cabaret Niki”), le lecteur s’était habitué à un graphisme qui donnait vraiment l’impression de s’affirmer -et de s’affiner aussi.
Sans être un retour à la case départ, il faut bien constater que la nouvelle équipe modifie sensiblement la donne. Trait beaucoup plus franc et forcé, BD au feeling plus lourd, le sentiment esthétique donné est bien celui d’un monde à la dérive.
C’est assez logique car sur cette Terre du futur (assez proche) imaginée par l’écrivain G.-J. Arnaud, suite à l’explosion de déchets atomiques sur la Lune, l’orbite terrestre a été envahie par un réseau de particules qui masque quasi totalement les rayons du soleil. Les glaces ont donc envahi la planète bleue qui est devenue blanche (ou grise, car tout cela n’est pas très propre).
Et comme en plus, la seule solution trouvée par les rares survivants consiste à développer un nouveau monde basé sur des réseaux ferroviaires et le mouvement permanent, l’écologie n’est pas au programme...

Thèmes centraux de ce nouveau cycle : l’épuisement des ressources énergétiques et le développement de la Compagnie du Kid.
Lady Diana va donc exploiter la “nécrothermie” (transformation en combustible des millions de cadavres découverts dans les glaces) afin que son projet de tunnel (le Big Tube) entre les deux pôles puisse aboutir. Quand au Kid, il va s’allier avec le big boss de la compagnie du Mikado afin de lever des fonds pour son rêve de ré ouverture d’une ligne sur la banquise du Pacifique.
Les allers et retours permanents entre les aventures des héros de la série (Lien Rag, Yeuse, le Kid, Jdrien, etc.) sont évidemment un point d’ancrage scénaristique tout droit venu des romans qui permet un lien fort entre le lecteur et le suspense global de la série. La BD profite de cette situation narrative et a la bonne idée de continuer à se servir de la méthode.

Point intéressant de ce volume, une ouverture quasi contemporaine (ou presque) sur les cinq premières pages qui re situe les événements dans un contexte global (pour ceux qui découvriraient la chose avec cet opus).

JPEG - 42.6 ko


Au final, même si on n’est pas obligé de partager les choix graphiques et esthétiques de ce nouveau cycle, il convient de saluer la poursuite du voyage pour ce qui sera incontestablement un projet collectif d’adaptation assez inédit et de grande ampleur.
Nul doute aussi que de jeunes talents sortiront de cette saga graphique et du Studio Jotim avec un bagage technique et artistique intéressant et formateur pour leur avenir de dessinateur.

Il convient donc de saluer l’entreprise qui dure depuis six ans déjà et tant qu’à faire, si ce n’est déjà votre cas, d’entrer dans un univers SF qui reste à ce jour absolument unique par son succès et sa taille dans le milieu de l’anticipation française.

JPEG - 23.9 ko

Où le Kid n’est pas encore accepté par ses congénères... (« Terror Point », La Compagnie des Glaces, tome 13, nouvelle série (Studio Jotim, Dargaud 2008).


Terror Point (cycle 3, tome 2, n°13)
Série : La Compagnie des Glaces
Cycle : N° 3 - La Compagnie de la Banquise (tome 1)
Scénario, dessin, couleur : Studio Jotim
D’après l’œuvre de : G.-J. Arnaud (Fleuve Noir)
Éditeur : Dargaud, 15-27, rue Moussorgski, 75895 Paris Cedex 18
Pages : 48 (quadrichromie)
Format (en cm) : 22 x 29 (cartonné)
Parution : Novembre 2008
ISBN : 978-2-5050-0459-2
Prix : 10,40€



Compléments techniques
Gestion du projet : Jotim Éditions
Scénario : Pascale Sorin, Philippe Bonifay, Joachim Baptiste
Narration graphique : Black Ice
Personnages : Josselin Fosset
Décors : Frédéric Bontemps, Philippe Bourga, Sun Rui
Encrage : Jim (http://www.jim-maitre.com)
Couleurs : Marine Tumelaire (http://www.marinetumelaire.com)
Couverture : Marc Moulin

© Couverture et illustrations : La Compagnie des Glaces, Studio Jotim - G.-J. Arnaud (Dargaud 2008).



Stéphane Pons
1er mars 2009






JPEG - 22.3 ko
Premier tome de la série de « La Compagnie de la Banquise » et opus 13 de la saga adaptée des romans de G.-J. Arnaud publiés au Fleuve Noir (Studio Jotim, Dargaud 2008).



JPEG - 6.9 ko



JPEG - 10.3 ko
L’histoire d’une petite compagnie qui va devenir très grande !



JPEG - 4.8 ko



JPEG - 3 ko



WebAnalytics