YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Tobie Lolness (Intégrale)
Timothée de Fombielle & François Place
Gallimard, Jeunesse, romans (2), fantastique - imaginaire poétique, 660 pages, 22€

« Tobie Lolness mesurait un millimètre et demi, ce qui n’était pas grand pour son âge ».
Cette phrase emblématique ouvre la série des deux romans consacrés au personnage de Tobie Lolness et à ses aventures mouvementées sur le grand chêne (et ailleurs).

Nouvelle édition superbe à ne pas rater. Merci Monsieur Gallimard !



Ceci est une critique en forme de publicité éhontée que j’assume totalement car nous ne reviendrons pas ici en détails sur les deux romans qui composent la série Tobie Lolness.
Il suffit de savoir que « La Vie Suspendue » et « Les Yeux d’Elisha » écrits pas Timothée de Fombelle et remarquablement illustrés par François Place sont une des plus belles choses lues ces dernières années par votre serviteur (avec « Le Combat d’Hiver » de Jean-Claude Mourlevat dont la première partie est d’une grande pureté stylistique et thématique).

Romans “jeunesse” à l’origine, la qualité générale de ces deux ouvrages en faisaient déjà des classiques à lire à tout âge (d’où la présence de cette critique en “rubrique Littérature” tout court).

Les aventures de Tobie Lolness sont situées sur un arbre, dans l’univers du très petit. Là où les reliefs de l’écorce sont des chaînes de montagnes, une goutte d’eau devient un lac, etc.
Le père de Tobie, savant érudit, a émis une théorie scientifique révolutionnaire et a créé un objet dont il refuse de livrer les secrets de fabrication. Pour cela, il est emprisonné et sa famille poursuivie.
Orphelin de fait, le petit garçon va partir à la découverte d’un territoire inconnu, avec le désir chevillé au corps de délivrer ses parents. Il va rencontrer l’espoir, la trahison, l’amour, la peur, le danger, le courage, etc.
Superbement écrits, les deux tomes sont un condensé des plaisirs et des joies que la grande littérature imaginaire peut offrir. Un rêve éveillé d’où l’on ne sort vraiment jamais.

Il est difficile de parler intelligement des belles choses tant elles sont par principe déjà abouties. Tobie Lolness dépasse les classements factuels en usage aujourd’hui par la grâce d’une écriture inspirée, touchante, poétique et profondément émouvante.

L’éditeur nous parle des principaux thèmes abordés par les aventures du petit bonhomme (nature, injustice, amitié, écologie), il faudrait y ajouter l’amour, la sincérité, la découverte de l’autre, le pardon et bien d’autres sujets qui font, de nous tous sur cette planète, de vrais hommes bons.

Alors pour la xième fois, nous vous le disons : découvrez, lisez, offrez ces romans, vous ne le regretterez jamais.
C’est beau, très beau !

Et pour vous rassurer, sachez que de nombreux prix sont venus couronner ces aventures (Saint-Exupéry, Tam-Tam, Sorcières, Millepages Jeunesse, Andersen, Versèle, Lire au Collège, Llbbylit et même le Grand Prix de l’Imaginaire catégorie Jeunesse par chez nous en 2007 !).

Dernière belle idée de Gallimard, ce recueil est édité sur « un papier composé de fibres naturelles, renouvelables, recyclables, à partir de bois provenant de forêts plantées et cultivées expressément pour la fabrication de pâte à papier ». L’encre utilisé -d’un très beau vert sombre- étant également d’origine végétale.

Bref, aucune raison de ne pas céder à la tentation et une grande promesse encore une fois répétée : vous ne le regretterez pas !

Titre : Tobie Lolness
Auteur : Timothée de Fombelle
Couverture & illustrations : François Place
Critiques de : La Vie Suspendue et Les Yeux d’Elisha
Éditeur : Gallimard Jeunesse
Collection : Hors Série Jeunesse
Format (en cm) : 22,3 x 4,5 x 15,5 (broché, couverture à rabats)
Pages : 670
Dépôt légal : 30 octobre 2008
EAN : 9 782070 619634
ISBN : 978-2-07-061963-4
Prix : 22€


Stéphane Pons
17 novembre 2008






JPEG - 23.9 ko



WebAnalytics