YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Proies (Les)
Film espagnol de Gonzalo Lopez-Gallego (2007)
16 juillet 2008


Genre : Thriller
Durée : 1h30

Avec Leonardo Sbaraglia (Quim), Maria Valverde (Béa), Pablo Menasanch (le jeune policier), Francisco Olmo (Le policier plus âgé), Thomas Riordan (le jeune frère), Andres Juste (le grand frère), Manuel Sanchez (employé de la station service), ….

=> Le film annonce (vost)

Probablement en état de choc suite aux scènes de mutilations, de démembrements et aux hectolitres d’hémoglobine déversés quotidiennement sur l’écran, public et journalistes du 15e Festival du film de Gérardmer semblent être passés à côté du film de Gonzalo Lopez-Gallego (présenté à l’époque sous le titre « El Rey de la montaña /Le Roi de la montagne »). Sa sortie en salle est donc l’occasion de rendre justice à ce « Survival » ibérique oppressant, habilement dirigé et interprété.

L’histoire raconte le périple sanglant de Quim qui, après s’être fait volé son portefeuille par une jolie inconnue rencontrée dans les toilettes d’une station service, décide de suivre son véhicule pour récupérer son bien et, probablement, lui donner une bonne leçon. Cette traque, à distance respectueuse, le mène dans une région isolée où montagnes et forêts se partagent le territoire. Quand soudain, à l’orée d’un bois, il est pris pour cible par des tireurs invisibles. La chasse est ouverte et il en est la proie. Alors qu’il tente de fuir avec une balle dans la jambe au volant de sa voiture dont un pneu a été perforé par un projectile, Quin retombe sur Béa (la fille de la station service). A sa grande surprise, la jeune femme lui annonce avoir été victime d’une crevaison qui a immobilisé sa voiture. Malgré leur méfiance respective, les deux jeunes gens décident d’unir leur force pour échapper au cauchemar dans lequel ils sont plongés.

Influencé par des « Survivals » de la trempe de « Delivrance » (John Boorman) ou « Les chiens de paille » (Sam Peckinpah), et la place de plus en plus importante du vidéo-game dans la culture populaire contemporaine, Gonzalo Lopez-Gallego a repris en main le scénario orignal du scénariste Javier Guilon, pour déplacer les règles conventionnelles du thriller vers celui du jeu vidéo. A l’instar de ce dernier, son héros est piégé dans un univers hostile et doit résoudre une énigme pour s’en sortir. Pour que cela fonctionne, il fallait impérativement que la forêt devienne, au moins jusqu’au dénouement, un personnage à part entière du film. C’est ainsi que la caméra devient peu à peu les yeux de la forêt, épiant chaque fait et geste des protagonistes. A cela, il fallait, bien évidemment, ajouter l’implication totale des acteurs. Pour y parvenir, le cinéaste espagnol n’y est pas allé par quatre chemins. Comme il nous l’explique, dans l’interview téléphonique exclusif qu’il nous a accordé quelques heures avant la projection de son film au festival Fantastic’Art de Gérardmer, il a joué la carte du tournage en immersion totale et plongé comédiens et équipe technique dans les conditions extrêmes de son intrigue (les tireurs en moins).

Le résultat est plus que satisfaisant. La mise en scène est nerveuse, l’intrigue habilement conduite, la partition de David Crespo envoutante et la prestation des acteurs tout simplement bluffante. Mention spéciale à Maria Valverde (Béa) qui, en plus d‘être charmante, rend parfaitement la réplique au toujours excellent Leonardo Sbaraglia.

FICHE TECHNIQUE

Titre original : El Rey de la montaña

Réalisation : Gonzalo Lopez-Gallego
Scénario : Gonzalo Lopez-Gallego, Javier Gullón d’après une histoire de Javier Gullón

Producteurs : Juan Manuel Arance, Juan Pita, Miguel Bardem, Alvaro Augustin
Producteurs exécutifs : Juan Manuel Arance, Elena Manrique, Juan Pita

Musique originale : David Crespo
Image : José David Montero
Directeur artistique : Peio Villaba
Montage : Gonzalo Lopez-Gallego
Costumes : Tatiana Hernandez
Maquillage et coiffure : José Quetglas
Son : Wild Track
Assistant réalisateur : Susana Gonzales
Directeur de production : Oscar Vigiola

Production : Goodfellas, Decontrabando, Telecinco
Distribution : Wild Side Films en association avec Le Pacte

Relation presse : Bossa Nova

YO-LIENS

=> Interview exclusif de Gonzalo Lopez-Gallego
=> Le film annonce (vost)

INTERNET

Le site officiel : http://www.lesproies-lefilm.com/


Bruno Paul
14 juillet 2008






JPEG - 21.5 ko



JPEG - 8.2 ko



JPEG - 4.9 ko



JPEG - 10.8 ko



JPEG - 23.8 ko



JPEG - 32.4 ko



WebAnalytics