YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire


BD
Brèves
Albums
Comic-books
Mangas
Intégrales
Dossiers
Agenda
Archives
Cinéma
Annonces
Brèves
Critiques
Dossiers
Extraits
Interviews
Making of
Imagin'Arts
Brêves
Chronic'Arts
Archives
Littérature
Brèves
D&D
Critiques
Jeunesse
Dossiers
Télévision
Brèves
Séries TV
Dossiers
DVD
Cinéma
Séries TV
Japanimation
Game Zone
Brèves
Jeu vidéo
Jeu de Rôles
Figurines
Kiosque
Divers
Yo-Sphère
Rédaction
Liens
Partenaires

Contact
RSS - XML
Suivre yozoneFR sur Twitter



RSS XML
Add to Netvibes Add Google Add to Yahoo
Visiteurs

76 visiteurs en ce moment


YozoneLittérature Critiques Jeunesse

Méto, tome 1 : La Maison
Yves Grevet
Syros, roman, anticipation, jeunesse, 250 pages, 14,90€

Méto est un rouge. Un des plus vieux de la maison. Il connaît toutes les règles. Il les respecte. Jusqu’au jour où…


Tout commence très bizarrement. Dès les premières lignes, l’atmosphère de ce roman se révèle étrange. On ne sait pas vraiment où l’on est. Ou plutôt si, dans une maison dans laquelle on vit quelques années sans avoir de souvenirs de ce que l’on était avant et sans savoir surtout ce que l’on deviendra après. Le ton est assez monocorde, à l’instar des tâches quotidiennes que doivent respecter les habitants. Le « je » du narrateur a un côté glaçant mais installe tout à fait l’ambiance nécessaire à tout ce qui va se passer.

Car, évidemment, dans ce monde si parfait et si ordonné, un grain de sable va enrayer la machine. La révolte gronde. Mais est-ce vraiment une révolte ?

Toute l’astuce de ce roman est dans le décalage permanent entre ce qui se déroule qui est un bouleversement énorme et le ton du narrateur, très objectif, très froid. Le lecteur est mal à l’aise car il n’a aucun repère spatial pour se situer en dehors de cette maison claustrophobique et pourtant il sait que ce qui s’y passe n’est pas bien. Il sait que la révolte est inévitable mais ces enfants tout à coup livrés à eux-mêmes vont se retrouver face à des problématiques inquiétantes. D’ailleurs, alors qu’ils rejettent les règles de la maison, la première chose qu’ils mettent en place est un nouveau système de règles et de punitions. Et n’allez pas croire que tout cela n’est que fiction car j’ai moi-même vécu la chose en tant qu’éducateur social.

Yves Grevet commet donc un très bon hold-up littéraire en faisant de l’anticipation sans le dire, en créant un suspense insoutenable, en parlant de la transition de l’adolescence entre une enfance que l’on oublie et un état d’adulte complètement mystérieux et inconnu. On ne peut lâcher le bouquin sans s’interroger sans cesse sur le devenir de ces enfants apprenant la liberté à leurs risques et périls. On ne peut d’ailleurs tout simplement pas lâcher le bouquin et seulement regretter qu’il s’agisse d’une trilogie.

Pitié, la suite !

- Titre : La Maison : Méto T1
- Auteur : Yves Grevet
- Éditeur : Syros
- Couverture : Thomas Ehretsmann
- Nombre de pages : 250
- Dépôt légal : avril 2008
- Format : 15x22 cm
- ISBN : 978-2-74-850688-4
- Prix : 14,90 euros



Michael Espinosa
23 mai 2008







JPEG - 36.4 ko