Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Pietrolino (T1) Le Clown Frappeur
Jodorowsky & Boiscommun
Les Humanoïdes Associés

Album à maturation lente et au graphisme profondément original, « Pietrolino » raconte les errances sentimentales et poétiques d’un mime trahi par son amour au temps de la France sous la botte de l’occupant Nazi.

Touchant, émouvant, cruel et beau.



Le mime Pietrolino est talentueux, provocateur, innocent et amoureux, mais sa belle cède aux assauts de l’époque et aux charmes vénéneux de l’occupant.
Fou de rage et de désespoir, Pietrolino n’a pas résisté à la tentation du geste vengeur et moqueur. Erreur, funeste erreur. Pietrolino est martyrisé dans sa chair avant de se retrouver victime des pires humiliations et de travaux forcés.
Mais la grandeur de Pietrolino se situe bien au-delà des problèmes qu’endurent la chair et son âme est bien plus forte que celles de ceux qui n’en n’ont pas !

JPEG - 20.3 ko


On ne présente plus Jodorowsky et le brio de ses créations (« L’Incal », « La Caste des Méta-Barons », « Le Lama Blanc », etc), même s’il prend parfois un malin plaisir à perdre ses lecteurs en cours de route. Associé au graphisme risqué et atypique de Boiscommun (« Ange », « Troll », le processus de véritable fusion créatrice fait feu de tout bois et propose des personnages disproportionnés, outrés et pourtant si humains.
Car il s’agit bien d’humanité dont le récit nous hurle les méfaits et les espoirs au visage grâce à cette BD.

Album dédicacé à Marcel Marceau (1923-2007), artiste Français et génie absolu qui a redonné toutes ses lettres de noblesses à l’art du mime, Pietrolino est aussi un récit exigeant, fait de chair, de sang et d’amour.
Il y a une grande émotion dans le scénario, il y a une grande sensibilité dans les dessins. Parfaits, les deux créateurs sont incontestablement sur la même longueur d’onde. Visages tordus par les sentiments primaires ou complexes, transparence des turpitudes de la vie, la laideur des uns évoque le masque de l’ignoble que la rigidité primale des comportement martiaux essaie de gommer. Alors, la candeur et la gentillesse des autres vont s’exprimer à travers des visages d’adultes qui en deviennent presque enfantins.

JPEG - 22.1 ko


S’emparant de la figure du mime traversant une époque troublée qu’il aurait pu ignorer, Pietrolino est un album dur et paradoxalement d’une grande tendresse. On sort choqué de cet affrontement avec le chaos, on accède à la sagesse en trouvant ce que l’on ne cherchait pas au moment où l’on s’y attendait le moins.

Morale de l’histoire, l’art de raconter justement l’indicible apparaît dans les instants de grâce où les hommes offrent leur cœur sans condition.

Une BD narquoise et profonde qu’il faut absolument découvrir.



Le Clown Frappeur (T1)
Série : Pietrolino
Tome 2 : Un Cri d’Espoir
Scénario : Alejandro Jodorowsky
Dessin : Olivier Boiscommun
Maquette : Philippe Ghielmetti
Éditeur : Les Humanoïdes Associés, S.A.S. Paris
Presse : Anne Caisson
Sites Internet : Les Humano
Pagination : 48 pages
Format (en cm) : 24 x 32
Dépot légal : octobre 2007
Sortie : 18 octobre 2007
ISBN : 978 2 7316 2000 9
Prix : 12,90€



© Illustrations : O. Boiscommun, A. Jodorowsky, Les Humanoïdes Associés (2007).



Stéphane Pons
14 avril 2008




JPEG - 11.6 ko
Et récoltant les applaudissements de la foule



JPEG - 15.5 ko
Premier tome des aventures du mime Pietrolino (Jodorowsky & Boiscommun, Les Humanoïdes Associés, oct. 2007).



JPEG - 18.4 ko
Quand un grand mime ne peut résister à une petite provocation



JPEG - 8.8 ko
Certes, hilarante...



JPEG - 19.3 ko
Les ennuis ne sont pas loin...



JPEG - 13.6 ko
La punition horrible



JPEG - 12 ko
Et sans pitié...



Chargement...
WebAnalytics