YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




La loi du plus beau
Christophe Lambert
Mango « Autres Mondes » n° 26 (09/2004) Moyen format 175 pages


En 2031, la loi Apollon est de rigueur. Pas de débouchés si vous ne possédez pas un corps de rêve. Tout est basé sur les critères physiques et tout le monde est classé sur une échelle de 1 à 5. Karol jeune femme intelligente et pleine de vie voit peu à peu toutes les portes se refermer car elle est trop moyenne, elle n’est classée qu’au niveau trois dans l’échelle d’apollon. Elle est pourtant compétente dans son domaine, mais l’intelligence est repoussée au deuxième rang. Seule l’image compte. Réduite à travailler dans un fast-food pour parvenir à joindre les deux bouts, elle sombre peu à peu dans la révolte face à ces injustices et décide de prendre son destin en main en intégrant un groupe de résistants à cette loi inique. Mais tous les opposants ne sont pas constructifs. Christophe Lambert est un auteur pétri de talents. Il nous avait enthousiasmé avec son précédent ouvrage petit frère et il récidive ici. Tout sonne juste dans ce petit livre plutôt destiné à un public jeune mais qui peut toucher un public bien plus large. Cette société futuriste dépeinte ici avec talent, sans fioriture mais avec quantité de petites trouvailles qui nous la rendent presque palpable démontre une nouvelle fois que littérature jeunesse peut rimer avec qualité. A lire d’une traite sans modération.

Fildefer

Vous n’êtes pas agacé par tous ces canons de beauté artificiels qui couvrent tous les magazines, tous les écrans de cinéma et de télévision ? Vous qui êtes si...commun. Dommage pour vous, car dans le monde futur, la beauté n’est plus un état de fait (de défait pour certains) mais une loi. Une loi qui déterminera votre avenir. Vous êtes beau ? Tant mieux pour vous, le monde s’offre à vous. Vous n’êtes qu’un humain au milieu des autres ? Dommage ! Mais heureusement, des groupes de résistants existent. Ils veulent changer la société. A n’importe quel prix !
Avec son nouveau roman, Christophe Lambert attaque de front deux grands fléaux de notre temps : le diktat de la beauté et le terrorisme. A coup de scènes chocs qui vous mènent par le bout du nez, le doute s’installe en vous. Certes, cette loi est absurde. C’est une atteinte aux principes fondamentaux du respect de chacun. Mais la violence est-elle une issue ? Est-ce le seul moyen d’imposer sa voix ?
Tous ces thèmes sont abordés avec justesse grâce à des personnages attachants et remplis de contradictions. Mais aussi grâce à une écriture incisive. La dynamique littéraire de Christophe Lambert permet à ses questions d’être posées avec efficacité mais aussi à faire passer au lecteur un grand moment de lecture. Un mélange envoûtant qui ne peut que vous inviter à sauter sur ce livre avant de dévorer les autres du même auteur.

Michaël Espinosa


Michael Espinosa
16 octobre 2004






JPEG - 12.9 ko



WebAnalytics