Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Zombies qui ont mangé le monde (Les) (T4) La guerre des papes
Jerry Frissen, Guy Davis & Charlie Kirchoff
Les Humanoïdes Associés

Recherchés par toute la bien-pensance du Los Angeles décadent de 2064, Freddy, Karl et Maggie ont dû se résoudre à changer leurs apparences. Il a donc fallu que Freddy troque son – déjà – légendaire jogging pour une de ces combinaisons oranges que l’on s’arrache à Guantanamo. Autre – léger – changement dans sa vie, il est maintenant papa d’un charmant petit Eddie que lui a donné la non moins charmante Maggie, dont la subtile teinture blonde illumine la rue sordide dans laquelle ils ont élu domicile. Mais la paternité n’est pas chose facile, Freddy est maintenant obligé de… travailler. Son occupation d’exterminateur va le faire pénétrer dans la mauvaise maison, au mauvais moment… Coutumier des décisions « coups de tête », Freddy et ses amis vont se retrouver malgré eux au milieu d’une guerre, celle que se livrent sans merci Grégoire IX et Gélase II, deux papes revenus simultanément d’entre les morts…



Ce quatrième opus, d’une série belgo-américaine carrément décalée, semble tout droit inspiré d’une série B d’horreur des années 70-80. Ici les zombies ne dévorent pas les vivants mais « vivent » au milieu d’eux et en subissent une sorte de racisme. C’est bien là, la seule marque philosophique de l’histoire. Le gros morceau du scénario de Jerry Frissen, est basé sur les tribulations trash des deux héros complètement crétins. Le ton est loin de la plupart des standards de l’horreur et flirte avec la limite de l’absurde.

L’intrigue ? Il n’y en a pas et les dialogues semblent tout droit sortis des palabres de piliers de comptoir en train de refaire le monde.
Le graphisme crados de Guy Davis colle idéalement au côté déjanté de l’histoire : couleurs sombres, scènes gores, violence gratuite, survêtement en lycra, toute la panoplie du parfait beauf !

Les premiers tomes de cette série étaient composés de plusieurs petits sketchs, depuis le 3ème les duettistes sont passés à une histoire complète beaucoup plus difficile à digérer. Les fans de l’humour gore et basique seront probablement comblés, ceux qui trouvaient ça intéressant commenceront peut-être à se lasser, pour les autres tout est possible.
Destiné à un public probablement jeune (adorateur des « Jackass » ou de certains animateurs du « Morning Live »), ce 4ème volet, au scénario épais comme une feuille de papier et bourré d’humour au ras des pâquerettes, pourrait être la prémisse d’une fin proche pour cette série disjonctée.

Bison 13


Du premier tome, Une odeur épouvantable, les Humanoïdes ont produit un court-métrage en Terrorcolor, un dessin animé qui reprend le premier des quatre sketchs de l’album, « A domestic drama in a suburban hell ».

Les critiques albums sur la Yozone :
- Les zombies qui ont mangé le monde (T1) Une odeur épouvantable
- Les zombies qui ont mangé le monde (T2) Les esclaves de l’amour

Aux Humanoïdes Associés, les Zombies ont aussi un site dédié , si vous voulez vous en faire une tranche, c’est  !

Fabrice Leduc


La guerre des papes
- Série : Les zombies qui ont mangé le monde
- Scénario : Jerry Frissen
- Dessin : Guy Davis
- Couleur : Charlie Kirchoff
- Éditeur : Les Humanoïdes Associés
- Dépôt légal : février 2008
-  Format : 30 x 23 cm
- Pagination : 48 pages couleur
- ISBN : 978-2-7316-1903-4
- Prix public : 10 €




Fabrice Leduc
Bison 13
2 mars 2008




JPEG - 24.6 ko
Les zombies qui ont mangé le monde (T1) Une odeur épouvantable



JPEG - 62.5 ko
Les zombies qui ont mangé le monde (T4) La guerre des papes



JPEG - 61.5 ko
Les zombies qui ont mangé le monde (T3) Popypop ne répond plus



JPEG - 63.7 ko
Les zombies qui ont mangé le monde (T2) Les esclaves de l’amour



Chargement...
WebAnalytics