YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




YOZ : rencontre aux Utopiales 2007
Johann Bodin ou Yoz reçoit le Prix Art&Fact 2007
Nantes, Cité des Congrès

Cela fait sept ans que le prix Art et Fact est décerné au moment des Utopiales de Nantes par les adhérents de l’association Art&Fact. Il est le seul en France à être remis à un illustrateur par des professionnels de l’image.



JPEG - 20 ko

Speed Abyssale (2007)


C’est le travail de Yoz qui est cette année récompensé, exprimé par le crayon ou la tablette graphique et que ses fans (qui le retrouvent dans Khimaira, Computer Art, Ubik pour le jeux « Apokryph », Respell pour « Trinité » ou avec Futurn pour le jeu vidéo « Mitalwar », les éditions Eons et Rivière Blanche ou encore des pochettes de CD...) ont pu apprécier sur l’exposition de la Cité des Congrès à Nantes.
Cela tombe bien puisque sur son site,en parlant d’expositions, il dit : « la plus intéressante et gratifiante était en novembre 2005 aux Utopiales à Nantes avec l’asssossiation Art&Fact, regroupant Caza, Manchu, Michel Borderie, Didier Graffet et beaucoup d’autres grands noms de l’illustration française... »

Petite rencontre au coin du stand Colexia où il dédicaçait Images, tapis de souris (c’est incroyable comment ce produit se vend !...) ou l’A-r-t-B-oo-k 1 (collection Colex’Art) dont il occupe les 6 premières pages avant de laisser la main à Michel Borderie, Magali Villeneuve, Christophe Sivet, Maëva, Boris Lambert, Sébastien Bermes et Maeva Pierre (d’autres talents dont j’espère vous reparler sur la Yozone).
S’il revendique son pseudo, Yoz , il aime à penser que son nom, Johann Bodin, le représente dans un proche avenir. Et ce n’est pas de la SF !

JPEG - 23.6 ko

Red Face (2007)


-  Quels sont tes univers de prédilection ?

“Beaucoup de genres m’inspirent.
J’aime la science-fiction, mais aussi l’horreur, la fantasy (surtout pour le dessin), la BD bien entendu, le cinéma de genre. Je me suis construit un univers qui est un mix de tout cela et que j’appelerais plutôt Dark Fantasy.
Un univers malheureusement un peu identifié par les éditeurs comme unique et dans lequel ils ont tendance à m’enfermer. C’est embêtant car je suis capable de faire bien d’autres choses et que pour vivre de ce métier, il faut des commandes. Actuellement, le travail d’illustration pour l’édition tourne sur un carnet d’adresses restreint, les propositions restent sans réponses, on ressent l’absence de direction artistique.”

-  Un prix comme celui que tu reçois cette année doit donc être important !

“Oui, cela fait du bien et incite à remettre le pied à l’étrier. Car la situation actuelle me pousse plutôt à tout laisser tomber. Je ne pensais pas recevoir ce prix Art&Fact, car je suis jeune dans ce métier... et je voyais d’autres noms arriver bien avant le mien.”

-  Quelles sont tes inspirations ?

Simon Bisley, c’est par lui (et la BD Slaine) que j’ai eu envie de dessiner de la fantasy. Ashley Wood également. J’aime beaucoup le travail de Caza, de Manchu. Didier Graffet également qui, en plus, m’est un constant soutien. Il habite à Caen comme moi, on se voit souvent. C’est vraiment un bon.”

-  Vielle école ou nouvelles technologies ?

“Les deux.
J’aime travailler au crayon, j’apprécie le côté fort agréable de la peinture.
L’informatique a une évidence en terme de gain de temps. C’est un autre outil.
Les complémentarités sont intéressantes.”

JPEG - 55 ko

Redgerlybot


-  Des évolutions à venir ?

“Je crée souvent des images centrées sur un personnage ou un ensemble de personnages. Je souhaite évoluer vers de grandes scènes, scénarisées avec plus de gros décors.”

-  Des images favorites ?

Oui, avec un petit retour sur les dernières réalisées comme « Strange face » (speed painting) ou « Les Bermudes ».

Ah ! au fait, Yoz et Yozone, non aucun lien direct, mais depuis ces Utopiales, et cette rencontre fort sympa, il y aura certainement des infos à venir régulièrement.

JPEG - 32.1 ko

Côté « traditionnelles » sur le site de Yoz


Yoz sera présent pour la 4e édition du Festival de SF et de fantasy de Sèvres, le samedi 8 décembre 2007.
Édité par Colexia.com, Égrégore est un Artbook carnet composé de 32 pages en format de poche 18x13 cm. Ce sera l’occasion de vous le faire dédicacer.

JPEG - 31.4 ko

« Égrégore » par Yohann Bonin chez Colexia.com


Toutes les images présentées ici sont disponible sur le site de Johann Bodin, YozArwork où vous verrez que le bougre a du talent !
Vous pouvez également retrouver l’auteur sur sa page My Space.



Fabrice Leduc
9 novembre 2007






JPEG - 17.7 ko
Nantes 2007... allez, on cause !



JPEG - 15 ko
« Lunatik », une image de 2005 devenue un classique de l’auteur.



JPEG - 16.2 ko
A croquer...



JPEG - 16.9 ko
« Inkaincantation »



JPEG - 19 ko
Un autre croquis.



JPEG - 19 ko
« Tribalwar »



JPEG - 15.4 ko
Yoz SF en 2006.



JPEG - 12.2 ko
« Talilo »



JPEG - 22.6 ko
« Bodyguard »



WebAnalytics