YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Carthago (T1) Le Lagon de Fortuna
Christophe Bec, Eric Henninot, Delphine Rieu
Les Humanoïdes Associés

Une gigantesque caverne sous-marine, découverte par hasard lors d’un forage pétrolier, livre un étonnant secret.
Les Mégalodons, l’ancêtre des grands requins blancs en quatre fois plus gros, existent toujours ! Et quelques autres espèces tout aussi peu recommandables également...

Entre la transnationale pétrolière qui entend bien poursuivre l’exploitation de ses réserves énergétiques et un commando écolo bien décidé à révéler l’affaire au grand jour, tout le monde a oublié ce milliardaire collectionneur, qui se damnerait pour récupérer quelques spécimens antédiluviens !



Avec son petit côté « Surface » (la série TV), teinté d’« Abyss » (de Cameron), passé à la moulinette du « Monde Perdu » (de Conan Doyle), du « Jurassic Park » (de Spielberg) adossé à des thématiques et à un graphisme proche de la série « Kenya » de Léo et Rodolphe, pimenté d’un peu de Jules Verne et de Commandant Cousteau, Carthago est une nouvelle BD brillamment scénarisée par Christophe Bec et parfaitement dessinée par Eric Henninot.

Superbe couverture, angoissante au possible, récit quasi choral au découpage très cinématographique (pas un chapitre de plus de 6 pages sans que l’on change de lieux et de personnages), Le Lagon de Fortuna agite quelques démons de l’imaginaire bien sympas.

En gros (en très gros même), des animaux (Mégalodons, Liopleurodon) d’une bonne trentaine de mètres de long au bas mot, un affrontement entre une multinationale pétrochimique et un commando écolo, un mystérieux milliardaire un brin collectionneur compulsif et une petite fille qui ne tarde pas à révéler d’étranges pouvoirs.

Les 56 pages de ce premier tome défilent à la vitesse grand V, sans que l’on ne s’y ennuie une seule seconde.
Une petite inquiétude cependant, la diversité des thèmes engendrés par ce Lagon de Fortuna fait craindre, à terme, un embouteillage des différents sujets.
Éventuellement, quelques caricatures seront peut-être à éviter tant on croit deviner d’emblée qui sera le super méchant et où sont les super gentils.

Proche d’ambiances à la « Sanctuaires » où Bec était au dessin, d’un graphisme hyper réaliste et travaillé qui nous ramène sur des voies explorées par la double tétralogie « Aldébaran-Bételgeuse » de Léo (et aussi par la série « Kénya » comme nous le disions au tout début de cette critique), Eric Henninot s’acclimate à l’intrigue pour livrer quelques superbes planches, très éloignées stylistiquement de son superbe « Alyster Kayne » scénarisé par Stéphane Betbéder (là, je suis un fan total des deux premiers tomes !).
Tout juste regrette-t-on quelques pages un rien simplifiées (décors réduits au minimum et dessin des visages trop allégé), bien vites oubliées pour aller de l’avant.
La mise en couleur de Delphine Rieu est flamboyante et on salue la dextérité avec laquelle elle gère cette balade autour du monde (sous et sur l’eau, sur la neige, en plein désert, dans des cités très high-tech, etc).

Évidemment, on pourra toujours reprocher à ce premier opus de ne rien inventer de bien nouveau (ni le sujet central, ni les personnages, ni les intrigues naissantes), mais il faut bien le reconnaître, la sauce prend, développe un fumet des plus engageants et “accroche” totalement le lecteur.

Capturé par les premières pages et ses deux flash-backs préhistoriques envoûtants, la magie de la narration fonctionne et nous entraîne dans une folle sarabande où l’on tourne les pages avant même d’avoir fini de les lire.

Intéressant, captivant, imaginatif et bourré de rêve jusqu’à la gueule, Carthago va vous saisir et vous plonger dans des profondeurs abyssales où l’on ne vous entendra pas crier.
Pourvu que ça dure et que la suite arrive très vite, car mordus, nous sommes !


Le Lagon de Fortuna (T1)
Série : Carthago
Dessin : Eric Henninot
Scénario : Christophe Bec
Couleur : Delphine Rieu
Édition : Les Humanoïdes Associés
Site Internet : Carthago
Pagination : 56 pages, couleur
Format : grand (24 x 32), cartonné
Dépôt légal : mars 2007
ISBN : 978 2 7316 1785 6
Prix public : 12,90€



© Illustrations : Les Humanoïdes Associés, Christophe Bec et Eric Henninot (2007)


Stéphane Pons
13 avril 2007






JPEG - 12.7 ko
Carthago (T1) : Le Lagon de Fortuna



JPEG - 7.7 ko
Il y a 24 millions d’années



JPEG - 6 ko
Un mégalodon vous coupait une baleine en deux d’un simple mouvement de machoires !



JPEG - 16 ko
Aujourd’hui, nos eaux sont plus calmes !



JPEG - 7.7 ko
Quoique tout le monde soit sur la piste de fabuleux animaux !



JPEG - 13.3 ko
Un premier tome savamment scénarisé par Christophe Bec.



WebAnalytics