Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Le Visage de Pavil
érémy Perrodeau
2024

“Le Visage de Pavil” est un album qui vous marque pour longtemps, ayant toutes les marques du chef-d’œuvre. Pavil, un scribe originaire de l’Empire, est contraint, suite à une avarie, de poser son appareil volant sur le territoire de Lapyoza.

JPEG - 112.3 ko

Dans ce cadre qui ressemble à certains égards à la baie d’Along, Pavil va devoir attendre le passage du prochain bateau susceptible de le ramener en terres impériales. Le voilà donc contraint de participer à la vie de la communauté, tout en étant exclu de ce qui est sacré.



La population, qui vit en autarcie, communie en effet autour de rites singuliers, à base de masques, et invoque le nom d’Hodä, l’archer légendaire à qui on doit la destruction des soleils surnumériens mais aussi, paradoxalement, la survenue d’un déluge.

JPEG - 133.2 ko

Ce dernier ayant englouti la cité de Cordova, les habitants de Lapyoza s’ingénient à plonger dans les eaux de la baie afin d’en ramener des artéfacts qu’ils ne comprennent pas. Pavil, qui a sympathisé avec une jeune fille des lieux, Yüni, cherche à toutes forces à en savoir plus ; ce faisant, il incarne la raison conquérante face au mystère de la foi.

À cette très belle histoire, Jérémy Perrodeau insuffle la vie par un trait faussement simple, original et singulier, dans lequel on s’immerge rapidement, et à l’aide de couleurs très marquées : les pastels de la journée, le noir de la nuit, le bleu des paysages engloutis (avec de magnifiques doubles pages de plongée)… jusqu’au blanc de la révélation finale. Un soin tout particulier est apporté aux architectures.

JPEG - 180.2 ko

Si l’on distingue une inspiration extrême-orientale sous-jacente, “Le Visage de Pavil” est une création profondément personnelle, qui croise plusieurs thématiques : la simplicité d’une vie authentique, sobre, opposée à celle, plus urbaine et technologique, de l’empire (on n’est pas loin ici des « Nouvelles de nulle part » de William Morris) ; l’émergence de mythes dans un contexte post-effondrement, facteur explicatif mais également ciment d’une communauté ; la question des limites à ne pas franchir, de la vie sous toutes ses formes, organique ou numérique. Un album qui invite à des questionnements multiples, sans chercher à apporter de réponses définitives.


Le Visage de Pavil
- Scénario : Jérémy Perrodeau
- Dessin : Jérémy Perrodeau
- Couleurs : Jérémy Perrodeau
- Éditeur : 2024
- Pagination : 162 pages couleurs
- Format : 21,6 x 29,7 cm
- Date de parution : 15 septembre 2023
- Numéro ISBN : 9782383870685
- Prix public : 29 €


Critique par Jean-Guillaume Lanuque
(Critique publiée dans le n°86 d’avril 2024 de la revue française Galaxies, consacrée à la science-fiction.)
Illustrations par Fabrice Leduc


Illustrations © Jérémy Perrodeau et Éditions 2024 (2023)



Fabrice Leduc
Jean-Guillaume Lanuque
21 juin 2024




JPEG - 91.8 ko
Le Visage de Pavil - Editions 2024



JPEG - 60.7 ko



JPEG - 56.1 ko



JPEG - 88.5 ko



JPEG - 123.9 ko



JPEG - 82 ko



Chargement...
WebAnalytics