Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Princesse de Mars (La) (Première partie)
Jean-David Morvan et Francesco Biagini
Glénat

L’adaptation en bandes dessinées d’œuvres importantes du patrimoine de l’imaginaire est devenue un domaine à part entière. Faut-il y voir le signe d’un tarissement de l’inspiration des scénaristes ou simplement la volonté de s’approprier et de rendre hommage à des classiques indémodables ? Nous avons, avouons-le, une préférence pour la seconde explication. Et si parfois le résultat est excessivement scolaire, certaines adaptations sont capables de faire naitre des étoiles dans les yeux. C’est le cas pour la transposition en deux tomes du roman inaugural du cycle de Barsoom signé Edgar Rice Burroughs, dont seul le premier est paru à ce jour.



Le monde perdu de Mars

JPEG - 357 ko

Burroughs, en plus d’avoir inventé le personnage de Tarzan, est en effet le père de John Carter, dont les aventures ont influencé bien des écrivain(e)s du XXe siècle. Les transpositions visuelles n’ont d’ailleurs pas manqué, chez Marvel par exemple, jusqu’à un long métrage il y a une douzaine d’années sous l’égide de Disney. Ce premier album respecte la trame du roman, revenant sur les origines bien terrestres du héros par le biais d’un flash-back. Mais l’immense intérêt de la BD tient à ses illustrations du monde martien et de ses habitants. Les architectures s’avèrent ainsi littéralement fascinantes, grandioses, étant en outre le fruit de civilisations anciennes : mention spéciale aux fresques, aux sculptures (magnifique double page 52-53), mais également au vaisseau de Dejah Thoris, la princesse du titre.

Un album particulièrement réussi

Francesco Biagini parvient à proposer des décors personnels et originaux, qui renouvèlent la vision que l’on pouvait avoir de cette planète Mars en déclin, tributaire des théories de Percival Lowell. Il en est de même pour les autochtones, Martiens verts aux costumes chargés de mille détails – éloge à la richesse culturelle des peuples dits premiers – et aux physiques singuliers.

JPEG - 253.6 ko

Quant à Dejah Thoris, souvent présentée selon les canons de la beauté féminine imposés par les hommes, elle se présente ici sous les traits de la garçonne des années 1920, comme pour mieux mettre en valeur sa fierté émancipatrice. L’humour n’est pas non plus oublié, ainsi de John Carter s’habillant comme un gentleman victorien, ou rêvant page 45 à une vie de famille bien rangée, avec une Dejah pure créature de ses fantasmes !
Un dossier documentaire signé Patrice Louinet vient conclure un album particulièrement réussi qui atténue assez largement la dimension idéologique datée des romans originaux (supériorité occidentale, racisme ordinaire).


NDLR : “La princesse de Mars” est le premier tome du célèbre Cycle de Mars imaginé par le romancier Edgar Rice Burroughs. Dans ses récits de genre où l’aventure et le mystère sont rois, il ouvre les portes de mondes merveilleux aux parfums exotiques, riches d’incroyables bestiaires et de péripéties extraordinaires. Cette adaptation de“ La princesse de Mars” est menée par Jean-David Morvan au scénario et le jeune prodige italien Francesco Biagini au dessin, un passionné des design de monstres qui en fait une spécialité et une marque de fabrique. Elle comptera deux tomes.


La princesse de Mars (Première partie)
- Scénario : Jean-David Morvan, d’après l’œuvre d’Edgar Rice Burroughs
- Dessin : Francesco Biagini
- Couleurs : Francesco Biagini
- Éditeur : Glénat
- Pagination : 64 pages couleurs
- Format : 24,2 x 32,2 cm
- Date de parution : 11 octobre 2023
- Numéro ISBN : 9782344033265
- Prix public : 15,50 €

À lire sur la Yozone :
- Les romans d’Edgar Rice Burroughs adaptés en BD
- Un Monde oublié (Première Partie)


Critique par Jean-Guillaume Lanuque
(Critique publiée dans le n°86 d’avril 2024 de la revue française Galaxies, consacrée à la science-fiction.)
Ajout rédactionnel et illustrations par Fabrice Leduc


Illustrations © Francesco Biagini et Éditions Glénat (2023)



Fabrice Leduc
Jean-Guillaume Lanuque
13 juin 2024




JPEG - 83.8 ko
La Princesse de Mars (Première partie) - Glénat



JPEG - 88.3 ko



JPEG - 121.6 ko



JPEG - 117.6 ko



JPEG - 112.4 ko



JPEG - 107.6 ko



Chargement...
WebAnalytics