YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire


BD
Brèves
Albums
Comic-books
Mangas
Intégrales
Dossiers
Agenda
Archives
Cinéma
Annonces
Brèves
Critiques
Dossiers
Extraits
Interviews
Making of
Imagin'Arts
Brêves
Chronic'Arts
Archives
Littérature
Brèves
D&D
Critiques
Jeunesse
Dossiers
Télévision
Brèves
Séries TV
Dossiers
DVD
Cinéma
Séries TV
Japanimation
Game Zone
Brèves
Jeu vidéo
Jeu de Rôles
Figurines
Kiosque
Divers
Yo-Sphère
Rédaction
Liens
Partenaires

Contact
RSS - XML
Suivre yozoneFR sur Twitter



RSS XML
Add to Netvibes Add Google Add to Yahoo
Visiteurs

44 visiteurs en ce moment



YozoneCinémaArticles

Storm
Film Suédois de Måns Mårlind et Björn Stein (2005)
Novembre 2006


Genre : fantastique-SF
Durée : 1h50

Diffusé en France dans le cadre du festival des Utopiales de Nantes (novembre 2006)

« Storm » a obtenu le Corbeau d’Argent à Bruxelles (Belgique) et le Méliès d’Argent à Amsterdam (Hollande).

Avec Eva Röse (Lova), Eric Ericson (Donny/DD), Sasha Becker (Helena), Lina Englund (Assistante), Jonas Kaarlsson (le Gardien), Christian Hollbrink (Lillebror), Katia Winter (Barmaid), Joel Kinnaman (Patron du Bar), Katarina Sandström (elle-même, journaliste), etc.

La tempête de l’année menace Stockholm mais Donny s’en fout. À l’aise, à l’arrière du taxi qui le baladait, coincé dans un embouteillage dont il se fiche, il s’attend à tout sauf à voir débarquer dans l’habitacle une Wonderwoman qui traîne à ses basques une bande de skins dirigés par un étrange « gardien ».
Faut dire que la belle Lova détient une mystérieuse boîte qu’elle ne souhaite pas rendre à son propriétaire. Au contraire, c’est à Donny qu’elle va refiler l’objet avant de disparaître. Tout juste lui a-t-elle précisé qu’il saurait quand l’ouvrir...

« Storm » débute par deux séquences que l’on croirait issues des meilleurs jeux vidéos. Dans la première, deux guerrières tentent d’échapper à une bande de méchants tueurs dans des décors claustrophobiques d’usine désaffectée.
Dans la seconde, Lova termine sa course poursuite dans le taxi emprunté par Donny après moults cascades et bastons.
Un premier quart d’heure à fond les manettes, survitaminé, qui n’a rien à envier aux meilleurs prods US sur le strict plan de l’action et des intentions cinématographiques électriques.
Cependant, alors que l’on croit bien être dans un thriller futuriste, entre jeux virtuels et ambiances sous influences Comics, « Storm » bascule tout d’un coup dans quelque chose de beaucoup plus intéressant.

À la faveur d’une plongée dans les méandres de la mémoire du héros, on comprend que le bonhomme traîne derrière lui de lourds bagages, hérités d’une jeunesse tumultueuse.
Et là, le récit change de ton, de tempo et d’ambiance. Les fantômes du passé surgissent franchement, émeuvent le spectateur et aident forcément à la compréhension du scénario. Le résultat, tout d’un coup, n’est pas sans rappeler « L’Effet Papillon » ou « Eternal Sunshine of the Spotless Mind ».
Alors, on comprend que tout ce qui précédait n’était qu’une mise en bouche ! Pendant une bonne heure, on ne va plus décrocher des basques sentimentales du héros. Sujets difficiles (le viol, la mort, la folie), traitement fantastique (une superbe ville fantôme, des flashs mémoriels intrigants) et une réalisation bien ciblée (sobre et efficace) renforcent alors un scénario devenu passionnant.

Malgré quelques défauts inhérents au propos et certaines concessions à l’air du temps (musique parfois omniprésente, caméra mouvante et plans clippesques), « Storm » se construit petit à petit sur un discours très logique.
Basé sur un projet artistique (cf. le site internet “Open The Box”) qui vise à fouiller les recoins les plus obscurs de la mémoire intime d’innombrables anonymes (vous, moi, le personnage de Donny, etc.), Måns Mårlind (co-réalisaeur et scénariste) et Björn Stein (co-réalisateur) se sont emparés d’une histoire fondée sur le « racontez-nous un événement qui a influencé toute votre vie » pour livrer un film ambitieux (trop, parfois).

Néanmoins, par la grâce d’un trio d’acteurs épatants (Eva Röse, Eric Ericson et Jonas Kaarlsson), le résultat ne cesse d’étonner et de questionner les neurones du spectateur.
La chose est suffisamment rare pour qu’on s’intéresse à l’objet en toute sérénité. Une bonne surprise.

FICHE TECHNIQUE

Titre original : Storm (La Tempête)
Réalisation : Måns Mårlind, Björn Stein
Scénario : Måns Mårlind

Producteurs : Serina Björnbom, Karl Fredrik Ulfung

Musique : Carl-Michael Herlöfsson
Photographie : Linus Sandgreen
Décors : Roger Rosenberg
Costumes : Liz Botes
Maquillage : Jessica Svensson
Effets spéciaux : Karl-Johan Fröjd & Johan Johansson
Montage : Björn Stein
Casting : David Färdmar, Anette Mandoki

Production : Breidablick Film Produktion, Sandrew, Film i Väst, Sveriges Television AB, Drylab Digital Intermedia, Nordisk Film & TV Fond (tous Suède).
Distribution : Filmreaks Dist & Swedish Film Institute (Suède)
Vente à l’étranger : Trust Film Sales (Danemark)

SITES INTERNET

« Storm », le film (site officiel en Suédoiss)
Open the Box (projet artistique, site en Anglais)


Stéphane Pons  




JPEG - 12.5 ko



JPEG - 3.6 ko



JPEG - 5.1 ko



JPEG - 3.4 ko



JPEG - 6 ko



JPEG - 9.3 ko




Chargement...
WebAnalytics