Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Gagner la Guerre (T3) La Mère patrie
Frédéric Genêt, d’après l’œuvre de Jean-Philippe Jaworski
Le Lombard

Quelle gueule il a le Don Benvenuto, de retour des geôles de l’empire ressinien. Le bougre ne pensait pas se faire autant démolir en suivant les ordres du Podestat Don Ducatore, à la tête de la République de Ciudalia. Pour son retour, la tisane lui semble même bien amère, un état d’esprit bien résumé par le tire de ce T3, “La Mère patrie” !



Un héros fort attendu

Le Podestat l’avait chargé d’exécuter Bucefale Mastiglia, héroïque défenseur de la marine ciudalienne, par trop adulé par ses hommes et la population, dans cette démentielle bataille en pleine mer face aux forces ressiniennes. La défaite était espérée, rendant l’exécution plus facile et l’arrivée du messager en territoire ennemi moins exposée. Là, il avait un message à transmettre au souverain de Ressine, le Shah. Mais l’espion de la cité ciudalienne ne pensait pas être si maltraité car il y a perdu ses dents, gagné une tronche à faire peur et côtoyé la torture et une magie effroyable.

JPEG - 87.8 ko

Il a payé de son corps, mais rentre en héros, unique survivant de son convoi, et est même, à son grand soulagement, fêté par la famille Mastiglia. Oui, ouf ! Ils ignorent tout de la réalité, mais Don Ducatore vit désormais sur un fil d’équilibriste très fin qui rejoint tous les points chauds de la cité, mêlé aux intrigues des politiques et lié à ses véritables maîtres, une guilde de voleurs et d’assassins si puissants dans l’ombre et observateurs de chaque détail en pleine lumière.

Formidable récit du Vieux Royaume

La mécanique infernale imaginée par Jean-Philippe Jaworski est redoutablement installée, invitant le tueur au bal des puissants tout en le laissant dépendant d’une jeunesse qui l’a durablement marqué. Il cumule les mauvaises décisions, se fait manipuler de tout bord et ne comprend rien aux manigances politiques.

JPEG - 264.9 ko

Pas finaud, mais pas con, abrupt, mais réactif, et un brin rancunier, Don Ducatore régale déjà et, si vous avez lu le formidable roman qu’est « Gagner la guerre », cet album a certainement été d’une lecture fort agréable tant Frédéric Genêt l’adapte avec une grande justesse et une évidente admiration. Si la puissance du récit tient à son diabolique auteur, la qualité de cette adaptation est le résultat du formidable travail de Genêt que l’on adopte avec cette grande tentation de prier pour que la suite arrive vite, très vite même !
Au sein des familles, les couteaux sont tirés. Cela tombe bien car c’est plutôt le rayon de Don Benvenuto, un personnage majeur qui a de la gueule !


(T3) La Mère patrie
- Série : Gagner la Guerre
- Scénario : Frédéric Genêt, d’après l’œuvre de Jean-Philippe Jaworski
- Dessin : Frédéric Genêt
- Couleurs : Annelise Sauvêtre et Frédéric Genêt
- Éditeur : Le Lombard
- Pagination : 56 pages couleurs
- Format : 24,1cm x 31, ! cm
- Date de parution : 12 février 2021
- Numéro ISBN : 978-2803677092
- Prix public : 14,75 €


À lire sur la Yozone :
- Gagner la guerre (Livre 1) Ciudalia
- Gagner la Guerre (Livre 2) Le Royaume de Ressine
- Gagner la Guerre, le roman de Jean-Philippe Jaworski


Illustrations © Frédéric Genêt et Éditions Le Lombard (2021)



Fabrice Leduc
15 novembre 2021




JPEG - 83.9 ko
Gagner la Guerre (T3) La Mère patrie - Le Lombard



JPEG - 86.5 ko



JPEG - 93.9 ko



JPEG - 102.2 ko



JPEG - 90.6 ko



Chargement...
WebAnalytics