Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




RIP (T4) Albert, Prière de rendre l’âme sœur
Gaet’s et Julien Monier
Éditions Petit à Petit

Elle avait le visage d’un ange. Je l’aurai embrassée si elle n’avait pas eu du vomi plein la bouche. Bon, c’est vrai qu’elle était un peu morte. Ca s’fait trop pas.



Quand on a que l’amour...

Après Derrick, Maurice et Ahmed, « RIP », la série sur les nettoyeurs de scènes de crime de Gaet’s, au scénario, et Julien Monier, au dessin, se penche sur le cas d’Albert. Un cas des plus singuliers. Et cela même si ce 4e opus débute sur un Albert en pleine séance de ménage, une chanson d’amour aux lèvres.
Faut dire qu’il est tombé raide dingue de Dolorès, l’Albert, en débarquant avec ses collègues sur la scène de crime qui a couté la vie à la jeune femme. Faut dire aussi qu’avoir été élevé par une mère misandre qui vouait toute son affection à des poupées, avant de passer des années dans le coma suite à un terrible accident de voiture dans lequel sa daronne a fini sur le carreau ou plus exactement la tronche écrabouillée sur le volant, ça n’aide pas au parfait équilibre mental.

JPEG - 39.5 ko

Quoi qu’il en soit, désormais, Albert est amoureux. Son chemin vers le bonheur, il l’a enfin trouvé, le microbe ! Il a récupéré les affaires de son amoureuse, reconstitué sa piaule dans une chambre d’un hôpital désaffecté, parcouru ses journaux intimes et buté tous les salopards qui l’avaient maltraitée. Et comme Dolores croyait en la métempsychose, Albert s’est mit en tête de la réincarner dans le corps d’une autre.

Le nouveau chapitre de la saga des pirates fossoyeurs

Albert, Prière de rendre l’âme sœur” est une véritable petite merveille scénaristique comme graphique, délicieusement et outrageusement gore, dont les courts chapitres, parfaitement imbriqués et s’enchainant via un fondu au noir doté de sa petite citation, tiennent savamment le lecteur en haleine de la première à la dernière case. Le dessin de Julien Monier est diaboliquement sûr et précis et sa mise en couleur d’une « glauquitude » absolue.

JPEG - 42.2 ko

Si malencontreusement, comme nous, vous étiez passés à côté des 3 premiers tomes de cette série tout à fait jubilatoire, n’hésitez pas à vous jeter avec délectation sur cet “Albert”. Son histoire est un récit à part entière qui peut se suffire à lui-même. Néanmoins sachez que la lecture de “RIP” est un plaisir jouissif foutrement addictif et qu’une fois avoir dévoré Albert, il y a de fortes chances, voire de très, très fortes chances, que vous vouliez vous taper Derrick, Maurice et Ahmed dans la foulée. Voilà. Vous êtes prévenus.


(T4) Albert, Prière de rendre l’âme sœur
- Série : RIP
- Scénario : Gaet’s
- Dessin, couleur : Julien Monier
- Editeur : Editions Petit à Petit
- Pagination : 112 pages couleurs
- Format : 19,9 x 26,8 cm
- Date de parution : 27 août 2021
- N° ISBN : 9782380460995
- Prix public : 16,92€


A voir également sur la Yozone
- RIP (T4) Albert - La bande-annonce


Illustrations © Julien Monier / Editions Petit à Petit



Bruno Paul
11 octobre 2021




JPEG - 21 ko



JPEG - 25 ko



JPEG - 26.2 ko



JPEG - 26.6 ko



JPEG - 25.2 ko



Chargement...
WebAnalytics