Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Billie Holiday, une affaire d’état
Film américain de Lee Daniels (2021)
Prochainement au cinéma

Quelle vie que celle de Billie ! Une vie de révolte, de combats, de musique et d’injustice, « Billie Holiday, une affaire d’état » est un biopic à voir dès sa sortie en salle. En attendant, écoutez Billie en boucle.

****



Genre : Biopic
Durée : 2h06

Avec Andra Day (Billie Holiday), Trevante Rhodes (l’agent Jimmy Fletcher), Garrett Hedlund (Harry J. Anslinger), Natasha Lyonne (Tallulah Bankhead), Dana Gourrier (Sadie), Da’Vine Joy Randolph (Roslyn), Tyler James Williams (Lester Young), Melvin Gregg (Joe Guy), Miss Lawrence (Miss Freddy) ...

En 1939, Billie Holiday est déjà une vedette du jazz new-yorkais quand elle entonne « Strange Fruit », un vibrant réquisitoire contre le racisme qui se démarque de son répertoire habituel. La chanson déchaîne aussitôt la controverse, et le gouvernement lui intime de cesser de la chanter. Billie refuse. Elle devient dès lors une cible à abattre.

Billie Holiday a tout fait pour atténuer ses souffrances et oublier son enfance difficile, ses choix malheureux en matière d’hommes, et la difficulté de vivre en étant une femme de couleur en Amérique. La drogue fut l’une de ses échappatoires. Le gouvernement va retourner cette faiblesse contre elle et utiliser sa dépendance aux stupéfiants pour la faire tomber. Prêt à tout, Harry Anslinger, le chef du Bureau Fédéral des Narcotiques, charge Jimmy Fletcher, un agent de couleur, d’infiltrer les cercles dans lesquels évolue la chanteuse. Mais leur plan va rencontrer un obstacle majeur : Jimmy tombe amoureux de Billie…

Billie Holiday, née Eleanora Fagan, la femme aux Gardénias, est en ce XXIe Siècle de nouveau honorée comme il se doit. Cette artiste, hors du commun, a mené grâce à sa musique des combats universels et humanistes. Dans cette Amérique ségrégationniste où les droits civiques sont une injure pour une certaine frange de la population, sa chanson Strange Fruit cristallise le FBI. C’est ainsi que va naître un terrible acharnement de l’Etat US envers Billie.
Tout, ce qu’elle va subir, est dévoilé de manière brillante par Lee Daniels.
Au-delà du biopic, le réalisateur livre avec « Billie Holiday, une affaire d’état » un brûlot sur l’histoire récente des USA et du FBI de Hoover.
Ce film fait echo à la société étasunienne actuelle, où la couleur de peau est encore considérée comme un problème.

JPEG - 118.3 ko

Billie Holiday a, toute sa vie, combattu ses démons. La drogue lui permettait de se libérer de ses douleurs. Elle ne s’est jamais laissée la possibilité d’être heureuse. Seule la musique la délivrait. L’acharnement systémique du FBI envers elle est d’une violence sans commune mesure. Lee Daniels permet de remettre les pendules à l’heure et de rendre à Billie sa lumière et sa dignité.

« Billie Holiday, une affaire d’état » est porté par un casting incroyable. Le film n’aurait pu être aussi saisissant sans Andra Day. Andra « lady » Day est Billie Holiday. Elle l’incarne. Elle vibre pour elle. Elle ne fait plus q’un avec la légende.
Son interprétation des morceaux de la Lady in Satin est à couper le souffle.

L’émotion ne pourra que vous étreindre lors de son interprétation de ce magnifique morceau de Strange Fruit.

Sex, drugs and blues ne peut résumer sa vie, il ne faut pas oublier ses engagements et ses combats. Elle était une vraie rock star dans une Amérique divisée. Louis Armstrong, Lester Young mais également Orson Welles, Charlie Parker tous ces grands noms gravitent autour de Billie. « Billie Holiday, une affaire d’état » est un magnifique biopic pour découvrir cette femme extraordinaire.
Prenez le temps de lire les paroles de ce morceau puissant et déchirant qui a été considéré comme chanson du XXe siècle.

Southern trees bear a strange fruit
Blood on the leaves and blood at the root
Black bodies swingin’ in the Southern breeze
Strange fruit hangin’ from the poplar trees
Pastoral scene of the gallant South
The bulgin’ eyes and the twisted mouth
Scent of magnolias sweet and fresh
Then the sudden smell of burnin’ flesh
Here is a fruit for the crows to pluck
For the rain to gather
For the wind to suck
For the sun to rot
For the tree to drop
Here is a strange and bitter crop


Fiche Technique

- Réalisation : Lee Daniels
- Scénario : Suzan-Lori Parks, d’après le livre non-fictionnel Chasing the Scream : The First and Last Days of the War on Drugs de Johann Hari (2015)2
- Musique : Christopher Gunning
- Direction artistique : Carolyne de Bellefeuille et Léa-Valérie Létourneau
- Décors : Daniel T. Dorrance
- Costumes : Paolo Nieddu
- Montage : Jay Rabinowitz
- Photographie  : Andrew Dunn
- Production : Jordan Fudge, Jeff Kirschenbaum, Joe Roth, Tucker Tooley et Pamela Oas Williams
- Production déléguée : Jeremy Allen, Mark Bomback, Cassian Elwes, George Parra et Hilary Shor
- Sociétés de production : Lee Daniels Entertainment et Roth/Kirschenbaum Films
- Société de distribution  : Metropolitan filmexport


A lire ou voir également su rla Yozone
- La bande-annonce


Images © Metopolitan Films Export


Ingrid Etienne
25 avril 2021



JPEG - 34.6 ko



JPEG - 10.8 ko



JPEG - 9.4 ko



JPEG - 11.5 ko



JPEG - 10.6 ko



JPEG - 9.7 ko



Chargement...
WebAnalytics