Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Merveilleux Scientifique
Jean-Luc Boutel
Les Moutons électriques

Au milieu des publications qui déferlent tous azimuts et qui, trop souvent, font assaut de médiocrité, il se produit parfois un miracle : l’apparition d’un ouvrage unique, inespéré, fruit d’un vrai travail artisanal. “Merveilleux Scientifique”, dû à Jean-Luc Boutel secondé par Christine Luce, que proposent Les Moutons électriques, est de ceux-là.



Le « merveilleux scientifique » désigne l’immense production populaire relevant de l’anticipation made in France (ou de conjecture rationnelle) inscrite, grosso modo, entre les années 1850 et 1950. Dans cet ouvrage, c’est l’aspect pictural du genre qui est à l’honneur. Je parlais de miracle, car comment qualifier autrement l’édition d’un tel livre d’art, parvenu entre nos mains grâce au courage – n’ayons pas peur des mots – des responsables des Moutons électriques qui, en proposant ce bel objet où abondent les reproductions en couleurs, a sans doute pris un réel risque financier.
Jean-Luc Boutel, avec pédagogie et clarté, retrace l’évolution d’un genre pas forcément catalogué comme tel avant que Maurice Renard ne le nomme ainsi. D’abord acquis avec enthousiasme au progrès scientifique et technique accompagnant la seconde moitié du XIXème siècle et la Belle Époque, il fut ensuite influencé (ou secoué ?) par ses applications qui promettaient des lendemains qui déchantent, conséquences du premier conflit mondial.

JPEG - 95.3 ko

La grande découverte de cet ouvrage, c’est le travail d’exhumation d’une pléiade de dessinateurs aux styles d’une infinie variété, injustement oubliés, et qui soutiennent sans problème la comparaison avec leurs homologues américains – et parfois contemporains - des pulps.
Parmi la galerie de tableaux qui nous est proposée, certains méritent une attention particulière. Je pense aux extraordinaires évocations de villes futuristes dues à O. Andreini ou Guy Sabran, un Brantonne avant l’heure, comme on peut le remarquer avec sa « croisière de Nébulor, fusée atomique » qui préfigure la couverture d’un « Infernale menace » de l’illustrateur vedette du Fleuve Noir. « Le métro de l’avenir » imaginé par Henri Lanos est d’une toute autre facture, tout comme son « Exploitation agricole en 1950 », mariage heureux d’une fantaisie échevelée et d’une science encore perçue comme bénéfique. « Le ballon de voyage qui remplacera les chemins de fer », où l’on découvre une station de dirigeables aménagée entre les deux tours de Notre-Dame de Paris est à cet égard une clef de voûte.
La dimension artistique des œuvres présentées est évidente avec un dessin comme celui de Lucien Boucher pour « Les Morticoles », qui procède à la fois d’un Matisse et du surréalisme d’un Picasso. On retrouve de même le père de Zig et Puce, Alain Saint-Ogan, avec un dessin vraiment caractéristique de sa manière de faire. L’humour n’est pas absent bien sûr, et l’on appréciera l’aéro-taxi de l’an 2000 que vantait Le Bon Marché en 1910.

JPEG - 147 ko

En nous ouvrant les portes de sa collection, Jean-Luc Boutel redonne vie, comme l’écrivait jadis Greg, aux « saltimbanques candides et merveilleux qui nous firent cadeau, pour toujours, de royaumes imprenables, qu’il ne faut plus défendre et aux portes desquels, puisqu’elles sont en permanence ouvertes à tous, on n’a en somme, nul besoin d’introduction. »


Merveilleux Scientifique
- Auteur : Jean-Luc Boutel
- Éditeur : Les Moutons électriques
- Collection : Artbooks Féeriques dirigée par Christine Luce
- Date de parution : 9 octobre 2020
- Pagination : 96 pages couleurs
- Format  : 18 x 22 cm
- Numéro ISBN : 9782361836467
- Prix public : 15 €


Illustrations © Auteurs et ayants droit


Didier Reboussin
16 janvier 2021



JPEG - 274.3 ko



JPEG - 25.8 ko



JPEG - 23.2 ko



JPEG - 24.3 ko



JPEG - 59.8 ko



JPEG - 18.1 ko



Chargement...
WebAnalytics