Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Maison Ikkoku (T1) Perfect Edition
Rumiko Takahashi
Delcourt

Godaï Yusaku est un étudiant qui rate tous ses examens. Il vit dans une pension de famille avec d’autres locataires bruyants qui l’empêchent de se concentrer pour travailler ses cours. Il en a marre et décide de quitter cet endroit jusqu’à ce qu’il tombe amoureux de Kyoko Otonashi, la nouvelle concierge. Son arrivée change la donne, il tombe amoureux d’elle et décide finalement de rester.



Cohabitation forcée

Dans cette pension japonaise, il y a de fortes personnalités :
- Godaï Yusaku est considéré comme un loser. Tête en l’air et un peu paresseux, il est moqué des autres. Sa chambre est assez misérable avec des trous dans le mur et dans la toiture qui laisse passer la pluie. •Ichinose Hanae, est une femme un peu ronde qui vit dans la chambre 1 avec son fils Kentaro – qui hurle souvent – mariée, on ne voit jamais son époux.
- Akemi Roppongi travaille dans un bar et prend un malin plaisir à aguicher Godaï en se promenant en tenue légère et sexy.
- M. Yotsuya est un pervers mystérieux qui observe Godaï à travers des trous dans la cloison.

PNG - 498.9 ko

Arrivée de la jolie Kyoko

Heureusement que la jolie Kyoko Otonashi arrive dans cette maison pour remplacer le gardien précédent. À 20 ans, elle est déjà veuve et prend son boulot à cœur. Un vrai rayon de soleil avec son chien Soichiro. Toujours souriante, elle ne laisse pas les hommes de la pension indifférents. Godaï tombe très vite amoureux d’elle. Gauche à souhait, il m’a bien fait rire.

PNG - 458.2 ko

L’art de Rumiko Takahashi

Maison Ikkoku” de Rumiko Takahashi, vraie star au Japon, a servi de base pour l’adaptation du dessin animé à succès de “Juliette je t’aime ” dans l’incontournable Club Dorothée, toute ma jeunesse. Ses titres majeurs ont tous été édités en France. À ce jour, “Inu Yasha” est son œuvre la plus longue avec 56 tomes, également primée, et “Rinne” est la dernière série toujours en cours. Évidemment, le style graphique de Rumiko Takahashi est reconnaissable au premier coup d’œil. Ses personnages se ressemblent, et évoluent peu d’une série à l’autre, mais on aime ce style très académique, sa qualité de dessin, sa rigueur dans le trait et le respect des proportions. L’artiste nippone a d’ailleurs été élue Grand Prix du 46ème Festival International de la Bande dessinée d’Angoulême en 2019.

Sur plus de 300 pages, je me suis régalée avec cette comédie déjantée et romantique qui fête ses 40 ans, sans avoir pris de rides. Delcourt Tonkam réédite cette belle série en édition Perfect, intégrale prévue en 10 tomes. La couverture girly attire le regard et donne envie de découvrir ou de redécouvrir les péripéties de ces personnages excentriques. Une interview de Rumiko Takahashi clôture cette série incontournable.


Maison Ikkoku (T1) Perfect Edition
- Auteur : Rumiko Takahashi
- Traducteur  : Satoko Fujimoto
- Éditeur : Delcourt
- Collection : Seinen
- Format : 128 x 182 mm
- Pagination : 336 pages, sens de lecture original
- Dépôt légal : 29 janvier 2020
- Numéro ISBN : 9782413026853
- Prix public : 15 €


A lire sur la Yozone :
Rumic World 1 or W
Inuyasha (T34)
Inuyasha (T35 et 36)
Inuyasha (T37)
Inuyasha (T38)
Inuyasha (T39)
Inuyasha (T40 et 41)
Inuyasha (T42)
Inuyasha (T43)
Inuyasha (T44)
Inuyasha (T45 et 46)
Rinne (T1 et 2)
Rinne (T3 et 4)
Rinne (T5 et 6)
Rinne (T7 et 8)
Rinne (T9 et 10)
Rinne (T11)


© Editions Delcourt - Tous droits réservés
MAISON IKKOKU © 1992 Rumiko TAKAHASHI / SHOGAKUKAN



Anne Schnebelen
28 mars 2020




PNG - 126.8 ko



PNG - 133 ko



PNG - 88.8 ko



PNG - 46 ko



PNG - 64.3 ko



Chargement...
WebAnalytics