Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Chevaliers de la Raclette (Les), tome 1 : Le Chateau en flammes
Jean-Laurent Del Socorro
ActuSF, La Marmotte, roman (France), 160 pages, février 2020, 5€

Cinq collégiens de Savoie, d’horizons différents, bientôt rejoint par une sixième venue de Guadeloupe, fans du Seigneur des Anneaux, d’Harry Potter et du folklore savoyard baptisent leur groupe « les chevaliers de la raclette » en référence à leurs soirées fromage fondu mensuelles.
Un soir, dans la cave, ils découvrent un passage vers un autre monde, ou du moins un autre temps : le Moyen Age, à la veille d’un incendie du palais des Ducs durant lequel le Saint Suaire, conservé dans une chapelle, a été abîmé. Les six amis voient là une occasion d’empêcher l’incendie.
Après s’être documentés, préparés des costumes, trois d’entre eux, Giuliana, dite d’Elfe, Mourad le Nain et Tome des Bauges remontent dans le temps, tandis que les trois autres détournent l’attention des parents.
Tout ne va pas se passer comme prévu...



Derrière ce titre rigolo et accrocheur se cache une opération de conquête savoyarde et fromagère de la jeunesse. Jean-Laurent Del Socorro, auteur de « Royaumes de vent et de colères », « Boudicca » et « Je suis Fille de rage », trois romans historiques chez ActuSF, se plonge avec bonheur dans l’histoire de la Savoie, pour un premier roman jeunesse bourré de références geeks et gastronomiques à forte teneur en matière grasse. Mais pas que : c’est avant tout une histoire très bien construite et narrée, un vrai roman historique et pédagogique où on apprend en frissonnant.

L’entame peut affoler les citadins trop loin des montagnes. Entre les surnoms de nos héros, piochés dans les succès de la littérature de l’imaginaire comme dans la géographie locale, et la description simplifiée de la Savoie (qui a la forme d’une poule), une petite carte du département ne serait pas de refus. L’avalanche enthousiaste d’informations sous laquelle les amis ensevelissent Serena, la nouvelle venue des Antilles, est néanmoins vite absorbée, comme la double identité de chacun lié à son origine ou sa personnalité. Serena, plus studieuse et savante, est baptisée Wiki et adoubée par les chevaliers. Le groupe est hétéroclite mais très uni.

Derrière leur aventure temporelle, plus ou moins bien préparée et exécutée, l’auteur place en filigrane deux autres intrigues, qui s’expliciteront dans le prochain volume. D’abord, une ombre avait semblé suivre les voyageurs temporels, et elle vient à la rencontre de l’Elfe, réclamant son aide. Le fait qu’elle puisse copier son visage ou celui de ses amie achève de coller la frousse à Giuliana, mais le trio récolte assez d’indices pour supposer que l’Ombre est coincée dans un temps qui n’est pas le sien...
Ensuite, il y a les parents, amis d’enfance eux aussi, ce qui explique les soirées raclette régulière. La mère de Giuliana présente des conférences sur l’histoire du duché, et on découvre qu’ils sont encore, pour certains, membres d’une association des amis de la Savoie, bien que ce soit un sujet de discorde entre eux. L’auteur ne distille que quelques répliques à ce sujet, la narration interne dans la peau de l’Elfe nous limitant à ce que les enfants entendent et comprennent.

Pour un premier roman jeunesse, c’est un coup de maître. Le côté pédagogique sur l’histoire savoyarde est très bien contrebalancé par le rythme des aventures de nos chevaliers, et leur enthousiasme débordant tempéré par le mystère et le danger. Les indices sur les dessous de cette histoires sont suffisamment explicites pour permettre aux jeunes lecteurs de commencer à reconstituer le puzzle, mais amenés avec métier et mesure pour ne pas blaser les plus âgés. C’est court, vif, dense mais sans fioritures inutiles, rythmé comme une vie d’ado surexcité.

Signalons que l’ouvrage se termine sur des recettes typiquement savoyardes, une solide bibliographie (comme quoi l’auteur n’invente rien)et un dossier pédagogique (sur la version papier), et hâtons-nous de lire le tome 2, « La Montagne Brisée », signé de la non moins talentueuse Nadia Coste.


Titre : Le Château en flammes
Série : les chevaliers de la raclette, tome 1
Auteur : Jean-Laurent Del Socorro
Couverture : Cindy Canévet
Éditeur : ActuSF
Collection : La Marmotte
Site Internet : page roman (site éditeur)
Pages : 160
Format (en cm) :
Dépôt légal : février 2020
ISBN : 9782491708009
Prix : 5 € ou 2,99€ en ePub


Chronique établie d’après la version numérique


Nicolas Soffray
28 mars 2020


JPEG - 31.8 ko
Un Nain de la Maurienne, Un(e) Tome des Bauges et une Elfe de la Tarentaise



Chargement...
WebAnalytics