Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Météore (Le) n°27
Magani
Fanzine, n°27, articles-chroniques, science-fiction, novembre 2019, 64 pages, 8,80€


Michel Vannereux commence par les fiches de quelques Bob Morane avec des histoires partant dans tous les sens et balayant différents pans de ses cycles d’aventuriers. J’ai l’impression qu’il faut vraiment être fan du héros, être bon public et collectionneur dans l’âme pour en poursuivre les lectures qui n’apparaissent pour ma part guère enthousiasmantes.

Didier Reboussin revient sur R. M. De Nizerolles de son vrai nom Marcel Priollet (1884-1960), écrivain qui a connu de beaux jours pendant l’entre-deux-guerres et dont je n’avais jamais entendu parler. On lui doit notamment la série des « Aventuriers du Ciel » avec Justin Blanchard, le jeune Parisien surnommé Tintin. Ces histoires débridées ont dû en influencer plus d’un !

“Les personnages d’abord. Comment faire vivre une histoire” est la retranscription d’une table ronde qui s’est tenue aux Imaginales en 2017. Orchestrée par Valérie Lawson, elle regroupait Jean-Claude Dunyach, Jean-Marc Ligny, Patrick McSpare et Catherynne M. Valente avec l’aide de la traductrice Morgane Saysana. Depuis presque trois ans, la romancière, poétesse et critique littéraire américaine Catherynne M. Valente n’a connu aucune actualité chez nous et, avant cette lecture, je n’avais jamais entendu parler d’elle. Si le propos général ne perd rien de sa substance, la présence de Valente ne colle plus du tout au moment présent. Dans une ambiance bon enfant, les auteurs évoquent le rôle important des personnages et la propension qu’ils ont souvent à voler de leurs propres ailes au grand désarroi de leur créateur.

Si « Perry Rhodan » connaît toujours de beaux jours en Allemagne, en ce début d’année, les éditions Pocket tirent le rideau et aucun repreneur de la série ne s’est manifesté. L’article “Allemagne : le phénomène Perry Rhodan” signé Eddy Bertin est paru dans le numéro 11 d’« Horizons du Fantastique » en 1970. C’est confus, non dénué d’erreurs selon le rédacteur en chef... bref, ne rend pas très hommage à ce monument de la SF.

Publiée à l’origine par Temps Futurs ; puis chez J’Ai Lu, « La Saga des Exilés » de Julian May est toujours incomplète à ce jour. D’ailleurs en 1983, le premier volet avait été saucissonné en deux lors de sa traduction française, pratique rendue depuis courante. Michel Vannereux revient sur la première partie de ce cycle qui ne manque visiblement pas de qualités ni de souffle.

Pour terminer, un intéressant article parle du deuxième docteur dans la série « Doctor Who » période classique. La première incarnation étant vieillissante et souffrante, il a bien fallu remplacer l’acteur, toute la difficulté étant alors de faire accepter ce changement et de l’expliquer. Aujourd’hui, cela relève quasi de la routine, mais c’était loin d’être le cas la première fois. Presque tous les épisodes de cette cinquième saison n’existent plus aujourd’hui et, comme il l’est précisé : « Rappelons que très souvent, les épisodes classiques de Doctor Who avaient le scénario de Star Wars et le budget de Plus belle la vie ! » ce qui donnait des résultats pour le moins surprenants. À suivre...

Un numéro du « Météore » faisant la part belle à des héros emblématiques qui ne meurent jamais et poursuivent sans cesse leurs aventures.


Titre : Le Météore
Numéro : 27
Rédacteur en chef : Michel Vannereux
Type : fanzine
Genre : articles, entretien, chroniques, nouvelle
Site Internet : Le Météore ; Le Météore 27
Parution : novembre 2019
Périodicité : 2 numéros par an
ISSN : 1965-1392
Format : A5
Pages : 64
Prix : 8,80 € par chèque et 9,35 € par paypal frais de port compris



Pour écrire à l’auteur de cet article :
francois.schnebelen[at]yozone.fr


François Schnebelen
2 avril 2020


JPEG - 39.5 ko



Chargement...
WebAnalytics