Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Dans l’abîme du temps
Gou Tanabe d’après l’oeuvre d’H.P. Lovecraft
Ki-oon Seinen

En 1935, au fin fond de l’Australie, le Pr Nathaniel Peaslee recherche avec frénésie les traces d’une civilisation inconnue. Il ne comprend pas pourquoi, mais il connaît ces lieux, comme si un autre avait implanté des souvenirs en lui. Il sait que quelque chose d’aussi mystérieux que terrifiant se tapit, là, dans les profondeurs du sable du désert. Son monde a été chamboulée près de 30 ans plus tôt. A l’époque, il enseignait à la prestigieuse université de Miskatonic. Il menait une vie paisible, entouré de sa femme et de ses enfants… Jusqu’au jour où il s’effondre en plein cours. A son réveil, personne ne le reconnaît. Il a toujours la même apparence, mais semble avoir perdu la raison ! Il parle un dialecte inconnu et se comporte comme un étranger. Pire, il se prend de passion pour les sciences occultes, allant même jusqu’à se plonger dans l’étude du Necronomicon, ouvrage maudit entre tous.



Après « The Outsider » et « Les Montagnes Hallucinés », Gou Tanabe, mangaka au trait virtuose spécialisé dans les adaptations de grands classiques de l’horreur, s’attaque avec « Dans l’abîme du temps » à un récit tardif d’Howard Philips Lovecraft. Considéré par certains comme son texte le plus abouti, l’écrivain de Providence y fait référence à de nombreux éléments, lieux, livres, entités ou personnes, de la mythologie qu’il a façonnée au long de sa carrière et mêle deux thèmes chers à la science fiction, le transfert de personnalité et le voyage dans le temps.

JPEG - 129.7 ko

La nouvelle étant construite à l’origine comme une lettre du Pr Peaslee à son fils, Gou Tanabe, choisi d’en remodeler la forme, et après une courte mise en bouche particulièrement intrigante située dans le désert australien en 1935, il opte pour un style de narration plus classique. Un flashback vertigineux, dont la dimension cauchemardesque est véhiculée par les réflexions et commentaires, souvent extraient directement du texte de Lovecraft, qu’exprime le Pr Peaslee en comprenant au fil de 22 ans de reconstruction, de recherches et de découvertes ce qui lui est arrivé un beau matin du mois de mai 1908.

JPEG - 129.4 ko

Publiée comme « Les Montagnes Hallucinés » dans la collection à couvertures simili cuir Les Chef d’oeuvres de Lovecraft des éditions Ki-oon, cette somptueuse adaptation de « Dans l’Abîme du Temps » se démarque de la production manga par le style graphique hyper réaliste de Gou Tanabe, par le niveau de détail de chacune de ses planches et par les représentations, parfois pleine page ou double page, des lieux et créatures décrit avec précision par le Maître, comme la Cité et les Archives Centrales de la Grand-Race de Yith, leur monstrueuse apparence ou celle de leur pire ennemi, une espèce encore plus ancienne qui habite les tréfonds de la Terre et qui dans une lointain passé les a forcés à fuir.

JPEG - 132.2 ko

Un ouvrage, à l’instar du double volume des « Montagnes Hallucinées » (dont un coffret intégral comprenant les 2 tomes est sorti début novembre) d’une grande qualité qui sera suivi, toujours par le même auteur et dans la même collection, par “La Couleur Tombée du Ciel” en mars 2020. On en salive d’avance...


Dans l’abîme du temps
- Auteur  : Gou Tanabe
- D’après l’oeuvre originale de : Howard Phillips Lovecraft
- Traducteur  : Sylvain Chollet
- Éditeur  : Ki-oon
- Collection  : Les Chef-d’oeuvres de Lovecraft
- Format  : 15 x 21 cm, noir et blanc - sens de lecture original
- Pagination  : 368 pages N&B
- Date de parution : 19 septembre 2019
- Numéro ISBN : 979-10-327-0489-9
- Prix : 17 €


A lire également sur la Yozone
- The Outsider
- Les Montagnes Hallucinées
- Mr Nobody (T1 et 2)


© TANABE Gou 2016 & 2017 KADOKAWA CORPORATION



Bruno Paul
17 décembre 2019




JPEG - 18.7 ko



JPEG - 26.9 ko



JPEG - 32.4 ko



JPEG - 28 ko



JPEG - 27.9 ko



JPEG - 27.8 ko



JPEG - 28.7 ko



Chargement...
WebAnalytics