Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Refuznik ! URSS : l’impossible départ
Flore Talamon et Renaud Penelle
Steinkis

Née à Kiev sous le règne finissant et paranoïaque de Staline, la petite Bella prend peu à peu conscience de sa singularité : juive et artiste, deux particularités inconfortables dans l’URSS des années 50-60. Sa passion pour la sculpture se développe en même temps que son aversion pour ce régime qui broie tout individu déviant de la ligne officielle. Seule échappatoire possible : demander un visa d’émigration pour Israël au risque de devenir une paria du régime. Mais en ce début 1970, les visas sont donnés au compte-goutte. Plusieurs décennies plus tard, Bella revient sur son quotidien en Russie, sur sa peur de partir ainsi que sur son périple pour arriver jusqu’en France en passant par Israël. Après des années d’enracinement en France, elle est enfin apaisée.



Artiste, Bella Godlberg vit maintenant dans un ancien corps de ferme en Beauce, entourée de ses œuvres et de son jeune chien Léon encore tout fou. Un jour, Clarisse, responsable de la galerie Epicentre, vient la rencontrer pour exposer ses sculptures. Bella lui raconte son difficile parcours de vie...

PNG - 326.5 ko

“Refuznik ! URSS : l’impossible départ” nous livre le combat de Bella contre les préjugés. Elle a du se battre pour garder sa liberté de penser, de créer et de vivre selon ses principes. La sculpture a toujours été à la fois une souffrance et une nécessité pour échapper à l’étau qui se resserrait un peu plus chaque jour autour d’elle. Bella n’a pas obtenu son visa de suite, elle est devenue une Refuznik, terme officieux désignant les personnes à qui le visa d’émigration est refusé par les autorités de l’Union soviétique, principalement des Juifs soviétiques. Elle est considérée à présent comme une ennemie du peuple pour qui toutes les portes se ferment.

PNG - 293.4 ko

La sortie de l’URSS a été un vrai chemin de croix, semé d’embûches : complications administratives, convocation au KGB, incompréhensions de la famille, brimades antisémites... Flore Talamon nous propose un roman graphique fort en nous plongeant dans la vie de Bella Goldberg, artiste russe au caractère bien trempé qui s’est battue pour la liberté d’expression. Le choix de partir de son pays a été difficile, elle a tout laissé derrière elle, alors qu’elle avait une vingtaine d’années.

PNG - 365.8 ko

Le trait nerveux de Renaud Pennelle fait ressortir toute la pression du régime totalitaire de l’époque. C’est lui qui en parle le mieux « j’ai pu produire le dessin dont j’avais envie pour servir le mieux possible l’histoire. Avec la spontanéité de trait que je recherche et du grain pour rendre une sensation tactile. Un dessin qui me ressemble. »

Cette biographie est une belle leçon de vie, instructive et touchante.


Refuznik ! URSS : l’impossible départ
- Scénario : Flore Talamon
- Dessins et couleurs : Renaud Pennelle
- Éditeur : Steinkis
- Format : 18 x 25 cm
- Pagination : 136 pages couleur
- Dépôt légal : 6 mars 2019
- Numéro IBSN :9782368461716
- Prix public : 18 €


Illustrations © Renaud Pennelle et Editions Steinkis (2019)



Anne Schnebelen
16 mai 2019




PNG - 140.9 ko



PNG - 120.8 ko



PNG - 117.9 ko



PNG - 205.9 ko



Chargement...
WebAnalytics