Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Renée Stone (T1) Meurtre en Abyssinie
Julie Birmant et Clément Oubrerie
Dargaud

Octobre 1930 en Ethiopie.
La célèbre romancière anglaise Renée Stone fait partie des invités triés sur le volet pour assister au couronnement de Halé Sélassié à Addis-Abeba. En chemin, elle fait la connaissance de John Malowan, archéologue qui tombe immédiatement amoureux d’elle. Spécialiste des langues perdues, il est surtout maladroit et colle Renée Stone d’un peu trop près, jusqu’à l’agacer. Il lui présente un de ses amis : Alfred Theziger, agent secret et aventurier qui a traversé seul les déserts. Son charme félin attire la romancière. Avant le couronnement, John emmène Renée dans un petit village perdu pour lui présenter sa famille. Elle reçoit un sceau-cylindre mésopotamien en guise de cadeau. Comment a t-il atterri là ? Notre trio est rapidement mêlé à un trafic d’objets antiques.



Les héros de “Renée Stone” se lancent sur les pas d’Assurbanipal, roi mythique et demi-dieu aux folles aventures. Connu comme l’un des rares souverains de son temps sachant lire et écrire, il est le symbole d’un homme puissant menant une vie luxueuse et dissolue. Il a également créé la première bibliothèque avec plus de 20 000 tablettes. Ils vont se retrouver, presque malgré eux, au fin fond de l’empire éthiopien appelé Abyssinie, dans une incroyable aventure aux enjeux politiques. Renée Stone va se révéler au fur et à mesure et se lâcher.

PNG - 233.9 ko

“Renée Stone” est une nouvelle série plutôt réussie. Notre héroïne n’a rien d’une aventurière à la base, mais elle évolue avec le temps pour découvrir sa féminité et son pouvoir de séduction. Les personnages se découvrent au gré de l’intrigue dans un suspense bien ficelé. Julie Birmant (auteur de “Pablo” vendu à plus de 150 000 exemplaires) a découvert les tablettes syriennes lors d’une visite au British Museum, point de départ de son scénario. Elle s’est bien entourée avec Clément Oubrerie (“Voltaire amoureux”) aux pinceaux. Son style rétro (surprenant en début de lecture) convient parfaitement à l’histoire et donne un charme particulier à la lecture. Les personnages sont expressifs, notamment Malowan avec son air toujours surpris et inquiet. Quant à Renée Stone, elle n’a pas encore trouvé le sourire...

PNG - 241.6 ko

Romance, mystères, trahisons, rebondissements à souhait... tout est présent dans “Renée Stone”. La BD est passionnante avec des personnages intrigants qui interpellent. Pas d’aventures amoureuses pour le moment, mais ce n’est pas exclu.

“Le Piège de la Mer Rouge” nous dira si nos héros réussiront à mettre la main sur le trésor d’Assurbanipal. Un peu de patience !


(T1) Meurtre en Abyssinie
- Série : Renée Stone
- Scénario : Julie Birmant
- Dessin et Couleur : Clément Oubrerie
- Éditeur : Dargaud
- Pagination : 64 pages couleurs
- Format : 24 x 32 cm
- Dépôt légal : 31 août 2018
- Numéro ISBN : 9782205077070
- Prix public : 14,99 €


Illustrations © Clément Ourbrerie et Éditions Dargaud (2018)



Anne Schnebelen
1er février 2019




PNG - 153.3 ko



PNG - 124 ko



PNG - 130.1 ko



PNG - 130.5 ko



Chargement...
WebAnalytics