Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Twin Star Exorcists (T12 et 13)
Yoshiaki Sukeno
Kaze Manga

Le tournoi du château Hadarae commence par le tournoi féminin. Les règles sont simples, les duels se déroulent sur quinze minutes, maximum. Un combat s’achève quand un des concurrents n’est plus en état de poursuivre ou si l’un des deux adversaires abandonne. Ces confrontations sont le moment pour se mettre en valeur. C’est en particulier, pour les familles affiliées à des familles de généraux célestes, l’occasion de montrer leur valeur. Toutefois, les premiers combats sont sans ambiguïté : la supériorité des généraux célestes est considérable et leurs adversaires ne font que passer. Pourtant, Shizuru Iori croit en ses chances de battre un général céleste, surtout qu’elle a le soutien de Rokuro. Mais rien y fait. Après une telle domination, quelles sont les chances de succès pour la pauvre Mayura, parachutée chef de famille ? Surtout que son adversaire, Subaru Mitejima, est invaincu dans ce tournoi. Mayura est-elle capable de créer la surprise, ou pour être plus réaliste, est-elle capable d’au moins toucher son adversaire ?



Rokudo pousse Kankuro dans ses derniers retranchements. Il a appris le secret que le général céleste cache depuis des années. C’est Kengo, un autre général et ami de Kankuro, qui lui a tout révélé afin d’obliger son ami de réellement tout donner durant ce combat. Il y a quelques années, Kankuro s’occupait d’enfants contaminés par les miasmes issus de Magano. Ces enfants recevaient un enseignement pour développer leurs pouvoirs magiques mais les espoirs dans ces jeunes élèves étaient des plus restreints, et pourtant, Kankuro croyaient en eux au point de les emmener voir le portail de l’île menant les onmyojis dans Magano. Malheureusement, ce jour-là un impur créa une brèche vers le monde des humains. Kankuro dut alors choisir entre sauver ses jeunes élèves ou sauver la population de l’île et faire usage de son terrible pouvoir : le dévoreur d’impurs. Après avoir sacrifié ses élèves, le général céleste scella son pouvoir mais Rokudo ne peut accepter de le battre sans avoir été confronté au dévoreur d’impurs, et surtout il doit convaincre Kankuro que refuser d’utiliser ce sort n’a pas de sens.

JPEG - 80.8 ko

Voici donc le tournoi qui doit permettre à Rokuro de participer à la mission devant mettre fin aux agissements de Yuto. Le terme de « tournoi » n’est peut-être pas le meilleur, en tout cas pas celui classiquement utilisé. Il s’agit en réalité de duels entre onmyojis où le vainqueur se met en valeur par rapport à son adversaire. Pas de poules ou de montée en pression vers une grande finale. Chacun combat une seule fois. L’intérêt des affrontements intermédiaires en devient totalement anecdotique et évidemment, le lecteur attend principalement celui où notre héros, Rokuro, pourra se mettre en valeur. Le tournoi féminin est dédié à Shizuru et Mayura. Les deux partent avec un désavantage certain, les deux jeunes femmes devant faire face à des généraux célestes. Et la logique demeure durant tout le tournoi féminin. Cela en est même un peu décevant car on pouvait attendre mieux des petites protégées du mangaka car, même si Mayura aura droit à un petit bonus de fin de combat, cela n’en demeure pas moins une défaite irréfutable. Yoshiaki Sukeno aurait pu donner plus d’envergure à ce tournoi féminin, sans surprises bien au contraire. Une victoire inattendue aurait créé un rebondissement sympathique qui aurait pu être exploité par la suite sous bien des façons possibles.

La fin du tome 12 et une bonne partie du 13 nous ramène vers l’affrontement tant attendu entre Rokuro et le général céleste, Kankuro. Les deux personnages ont vécu un événement extrêmement traumatisant et les deux adversaires en deviennent touchants. Le pathos du lecteur est pressuré avec un plaisir non caché par Yoshiaki Sukeno. Le pari lancé par Kankuro laisse toutefois un certain doute sur la conclusion de ce combat car si Rokuro devient membre de sa famille, il pourrait bien participer à la fameuse mission. Un focus important est porté sur ce général, d’ailleurs, peu en auront fait le bénéfice durant ce tournoi qui aurait justement pu être l’occasion de découvrir certains de ces généraux. Désolé de revenir sur le tournoi féminin, mais Yoshiaki Sukeno a vraiment mis de côté la gent féminine comparé au développement du tournoi masculin. En tout cas, le duel de Rokuro remplit largement nos attentes car tout ce qui fait l’intérêt d’un shonen et la force de la série se retrouve à l’intérieur. On aurait pu alors penser que les combats suivants n’auraient que peu d’intérêt mais le mangaka nous réserve un final digne de ce nom avec l’affrontement opposant Shimon à l’ambigu Tenma. Tout sera fait pour, non pas lever, mais amplifier cette méfiance que le lecteur pourrait avoir envers Tenma. La révélation concernant la méthode de choix de l’héritier de sa famille sera cruciale pour comprendre à quel point ce personnage peut générer à la fois l’intérêt, par sa puissance, comme l’aversion par rapport à son comportement.

Le tournoi s’achève bientôt mais le dernier combat pourrait s’avérer crucial pour la suite.


Twin Star Exorcists (T12 et 13)
- Auteur : Yoshiaki Sukeno
- Traducteur  : Yann Kaffi
- Éditeur français : Kaze Manga
- Collection : Shonen
- Format : 127 x 182, noir et blanc - sens de lecture original
- Pagination  : 192 pages
- Date de parution : 13 décembre 2017 et 4 avril 2018
- Numéro ISBN  : 9782820329486 ; 9782820332165
- Prix : 6,99€


A lire sur la Yozone :
Twin Star Exorcists (T1 et 2)
Twin Star Exorcists (T3)
Twin Star Exorcists (T4 et 5)
Twin Star Exorcists (T6 et 7)
Twin Star Exorcists (T8 et 9)
Twin Star Exorcists (T10 et 11)


SOUSEI NO ONMYOUJI © 2013 by Yoshiaki Sukeno/SHUEISHA Inc.
© Edition Kaze Manga- Tous droits réservés



Frédéric Leray
12 novembre 2018




JPEG - 33.4 ko



JPEG - 28.3 ko



JPEG - 32.6 ko



JPEG - 36.6 ko



JPEG - 32 ko



JPEG - 28.1 ko



Chargement...
WebAnalytics