Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Moi en double
Navie et Audrey Lainé
Delcourt

« SI tu as déjà eu peur du regard des autres, si tu as déjà mangé pour aller mieux, si tu as fait n’importe quoi pour qu’on t’aime, si tu t’es déjà tu(e) alors que tu voulais crier, si tu as déjà fait croire que tout allait bien alors que dans ton cœur le Titanic sombrait, si tu t’es déjà regardé(e) dans un miroir en méprisant ce que tu voyais, si tu t’es déjà traité(e) de con(ne), d’abruti(e), si tu aimes le sexe et les blagues gênantes, si tu n’as jamais fixé ton reflet en te déclarant : je t’aime... Ce livre est pour toi. Le poids en trop concerne tout le monde, qu’il soit sur le ventre ou sur le cœur ».



Juillet 2014.
Navie pèse 127 kilos pour 1m54. Le couperet tombe, les mots sont lâchés : elle souffre d’obésité morbide, alors qu’elle ne se sent pas malade. Insouciante, elle a toujours ignoré la situation. Elle se rend compte à présent qu’elle vit avec son double une relation complexe, entre l’amour et la haine, attachement et rejet. Comment fait-on pour tuer son double sans mourir soi-même ?

PNG - 178.9 ko

Navie renvoie l’image d’une femme grosse, bien dans ses formes et qui s’assume. Enfin, c’est ce qu’elle reflète. Elle a commencé à prendre du poids à la majorité. Tous les régimes entrepris par la suite se sont soldés par des échecs. Elle souffre de son rapport malsain à la nourriture. Ce trouble a un nom : l’hyperphagie, qui se caractérise par la prise alimentaire excessive sur une courte durée. Alors que son fils aurait pu se noyer dans la piscine, elle se rend compte que son surpoids l’empêche d’avancer. Elle se remet en cause et décide de prendre sa vie en main. “Moi en double” est le récit de son combat, qui s’attaque aux préjugés de l’obésité.

PNG - 145.6 ko

Navie raconte sa propre histoire et nous livre, sans détours son témoignage puissant et personnel sur l’obésité, illustré avec brio par Audrey Lainé, qui sublime l’histoire avec des dessins tout en noir et blanc, assortis de petites pointes de rouge pour illustrer son double. Le dessin plein de vie est libre, sans case figée, une très belle réussite. Certains passages sont douloureux et tellement sincères. N’ayant pas de problème de poids, j’ai été marquée par ce formidable album qui nous fait comprendre que bien souvent « le poids est l’arbre qui cache la forêt ». Le mal-être ne disparaît pas en retrouvant une taille de guêpe, bien au contraire, il ne faut pas sous-estimer l’impact psychologique d’une perte importante de poids.

PNG - 301.7 ko

“Moi en double” est une lecture pour tous, avec ou sans problème de poids, et permet de relativiser. Navie est arrivée à tuer son double après un long cheminement douloureux et nous livre un beau message d’espoir. Il fallait oser s’attaquer à ce sujet tabou, mais Navie l’a fait. Bravo !


Moi en double
- Scénario : Navie
- Dessins et couleurs : Audrey Lainé
- Éditeur : Delcourt
- Collection : Encrages
- Format : 16,5 x 23 cm
- Pagination : 144 pages couleurs
- Dépôt légal : 19 septembre 2018
- Numéro ISBN : 978-2-413-00200-0
- Prix public : 15,50 €


Illustrations © Audrey Lainé et Éditions Delcourt (2018)



Anne Schnebelen
1er novembre 2018




JPEG - 26.9 ko



PNG - 92.9 ko



PNG - 77.5 ko



PNG - 74.1 ko



PNG - 86.3 ko



PNG - 57.3 ko



WebAnalytics