Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Méta-Baron (T6) Sans-Nom le Techno-Baron
Jerry Frissen et Valentin Sécher , d’après l’univers imaginé par Alejandro Jodorowsky
Les Humanoïdes Associés

Arrivé sur Algoma en quête d’épyphite, le Méta-Baron a rencontré Rina la Méta-Guerrière pour une étape amoureuse presque paradisiaque. Abattu par la trahison d’Orne-8, celle qui porte son enfant, et presque totalement détruit par ce dangereux adversaire qu’est le Simak, il ne profite que peu de ce répit car l’armada Techno-Techno l’a suivi pour s’abattre avec fracas sur les tribus Opik-Oortz et Kohoutekks réunies en un front commun de défense. Rina et ce guerrier ultime observent ceux qui combattent avec honneur une force qui broie sous la machine et empoisonne dans un horrible souffle de vent verdâtre.



Triangle amoureux Méta-Guerrier

Le Méta-Guerrier se doit de négocier avec le pouvoir Techno-Techno pour sauver ce qui peut l’être sur Algoma. Comme il s’apprête à affronter Orne-8, il retrouve un ancien adversaire, transhumain redoutable, le Simak qui lui impose un marché terrifiant ! Accepter, duper, trahir, tous les choix du Méta-Baron seront en forme de faux-semblants, aussi douloureuses que soient leurs conséquences.

La fin de ce troisième diptyque de la série “Méta-Baron” est captivante. Le scénario de Jerry Frissen est brillant, n’oubliant jamais cette force démente et cruelle qui entoure l’essence même du guerrier. Né dans la tragédie, la souffrance et la cruauté, il engendre dans le massacre et l’horreur. Ce combat contre le Simak atteint des sommets, scarifiant toujours un peu plus la mémoire de celui qui ne devrait souffrir d’aucun état d’âme. Valentin Sécher signe une partition graphique somptueuse, dans ce mélange de guerre en plein planet-opera, d’intrusion violente d’un pouvoir hyper-technologique, de sacrifices accablants et de retrouvailles démentes qui virent au spectacle horrifique.

JPEG - 252.6 ko

C’est d’une force impressionnante par la mise en scène, les tonalités vibrantes des couleurs, par la théâtralité des cadrages qui épousent la force la plus dure sans jamais oublier l’émotion. Un très bon album, jubilatoire et tragique, porteur d’un avenir que tout fan du Méta-Baron voudra découvrir.


(T6) Sans-Nom le Techno-Baron
- Série : Méta-Baron
- Scénario : Jerry Frissen
- Dessin et couleurs : Valentin Sécher
- Éditeur : Les Humanoïdes Associés
- Pagination : 56 pages couleurs
- Format : 24 x 32 cm
- Dépôt légal : 12 septembre 2018
- Numéro ISBN : 9782731667240
- Prix public : 14,50 €


À lire sur la Yozone :
Méta-Baron (T5) Rina la Méta-Gardienne
Le Méta-Baron nous en met plein les yeux...
Méta-Baron : un nouveau cycle d’aventures
L’Incal (T1) L’incal noir & L’Incal (T2) L’incal lumière
Après l’Incal (T1)
Final Incal
Les Armes du Meta-Baron
Alejandro Jodorowsky, sa vie, son œuvre


Illustrations © Valentin Sécher et Éditions Les Hiumanoïdes Associés (2018)



Fabrice Leduc
27 novembre 2018




JPEG - 85.6 ko
Méta-Baron (T6) Sans-Nom le Techno-Baron



JPEG - 116.4 ko



JPEG - 115.3 ko



JPEG - 83.4 ko



JPEG - 89.3 ko



Chargement...
WebAnalytics