YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Aspirine
Joann Sfar et Brigitte Findakly
Rue de Sèvres

« Il me semble que même les vampires ont besoin de servir à quelque chose. »

“Aspirine” met en parallèle deux personnages perdus, enfermés dans leur solitude et leur univers. C’est grâce à ce point commun et cette volonté d’aventure surnaturelle que va naître l’attrait d’Yidgor pour la belle vampire Aspirine. Cette dernière est, elle aussi, attirée par cet étrange personnage.
Pour les habitués de la création sfarienne, le personnage d’Aspirine ne vous est pas inconnu. Elle apparaît dans “Grand Vampire”. L’album “Aspirine” est une introduction à l’univers de cette vampire adolescente.



Belle, éternelle, caractérielle et un peu « touchy » sur son physique, Aspirine est la vampire adolescente par excellence !
Elle est en rébellion continuelle et ce n’est pas la bienséance du XXIe siècle qui va l’empêcher de faire ce qu’elle veut ! Dépecer, tuer est son nindo. Ce qu’elle aime le plus, c’est de dévorer les amants de sa sœur, Josacine.

Tout va basculer dans la vie de cette ado rebelle lorsqu’elle va rencontrer Yidgor à la Sorbonne. Devenu son esclave, ce dernier va l’aider à lui trouver une raison d’être.

JPEG - 98.4 ko

Ce premier tome est celui de l’introduction. Les personnages pointent les failles de cette société moderne où tout est normé, lissé, aseptisé. Aspirine et Yidgor sont des marginaux, ils rejettent cela. Aspirine le fait de manière plus spectaculaire, c’est certain, en dévorant – de manière littérale - tous les obstacles qui se posent en travers de son cheminement. Malgré tout, un mal-être reste en elle. Quant à Yidgor, lui se cache et tend à vivre dans un monde imaginaire. Leur rencontre va être primordiale, chacun va sauver l’autre de sa bulle.

JPEG - 51.6 ko

On retrouve dans “Aspirine” beaucoup des obsessions de son créateur, Joann Sfar : les vampires, le jeu de rôles, Serge, les jolies filles et la philosophie.

JPEG - 63.4 ko

D’ailleurs, n’y-a-t-il pas un peu de Sfar dans Yidgor ? Peut-être aurons-nous une réponse dans le deuxième/second tome d’“Aspirine” qui est déjà en préparation ?


Aspirine
- Scénario : Joann Sfar
- Dessin : Joann Sfar
- Couleur : Brigitte Findakly
- Éditeur  : Rue de Sèvres
- Pagination : 130 pages couleurs
- Format : 21 x 27,5 cm
- Dépôt légal : 6 juin 2018
- Numéro ISBN  : 9782369814610
- Prix public : 16 €


À lire sur la Yozone :
Aspirine est annoncée
Le Bestiaire Amoureux (Le)
Grand Vampire : le peuple est un Golem


Illustrations © Joann Sfar et Éditions Rue de Sèvres 2018


Ingrid Etienne
9 septembre 2018






JPEG - 23.1 ko



JPEG - 51.3 ko



JPEG - 148.4 ko



JPEG - 55.4 ko



JPEG - 51.2 ko



JPEG - 51.8 ko



WebAnalytics