Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Gunnm (T1 et 2)
Yukito Kishiro
Glénat

Ido est un habitué de la décharge, recherchant dans les détritus renvoyés de Zalem, la cité flottante, des pièces détachées pour réparer des cyborgs. Mais cette fois, Ido tombe sur une incroyable trouvaille : le torse d’une androïde dont la tête est restée en parfait état. Fasciné par cette étrange jeune fille, le scientifique met tout son talent pour lui trouver un corps et lui redonner vie. C’est ainsi que Gally naquit une nouvelle fois dans la décharge. La jeune androïde n’a alors aucun souvenir de son passé et comment elle a bien pu atterrir dans la décharge. Toutefois, un lien très fort, proche de celui d’un père et d’une fille, naît entre Ido et Gally. Pourtant la jeune fille commence à se poser des questions sur les méthodes utilisées par Ido pour lui fournir des pièces pour son corps. En fait, Ido est un chasseur de primes, un Hunter-Warrior travaillant pour les industries afin que le calme règne dans la décharge et que le business des riches industriels soit florissant. Mais la cible que prend en chasse Gally pour aider Ido s’avère être le pire des psychopathes.



Gally ne s’est pas fait que des amis en devenant Hunter-Warrior. Mais certaines rencontres pourraient l’amener vers l’amour. En rencontrant le jeune Yugo, la petite cyborg se trouve toute chamboulée. Elle n’avait encore pas éprouvé ce sentiment et elle se rapproche peu à peu du garçon. Toutefois, Yugo n’a pas survécu dans la décharge par hasard. Il vend des colonnes vertébrales de cyborgs qu’il vole à leur propriétaire afin d’obtenir assez d’argent pour pouvoir partir sur Zalem. Car tel est le vœu le plus cher de Yugo : s’enfuir sur Zalem. C’est en fait le vœu de son frère aîné. Ce dernier a même tenté de s’enfuir par ses propres moyens sur Zalem, mais on ne quitte pas la décharge et c’est l’être qui lui était plus plus cher qui l’a tout simplement vendu à un chasseur de primes. Mais Yugo ne compte pas faire la même erreur. Il compte aller à Zalem en payant son voyage... Mais en se rapprochant de Gally, il s’est aussi fait un ennemi de taille : le chasseur de prime Zapan. Ce dernier n’a pas pardonné à la jeune cyborg l’humiliation qu’elle lui a fait subir lors de son arrivée, et cette fois, il possède un moyen de la faire souffrir comme jamais, en mettant la tête de son tendre Yugo à prix.

JPEG - 111.8 ko

“Gunnm” est un titre culte qui permit de faire connaître Yukito Kishiro en France. C’est au début des années 1990 que le mangaka se lance dans cette saga de science-fiction qui le révélera au Japon et dans le monde entier. Cette œuvre cyberpunk rencontre rapidement son public par sa violence et aussi sa critique écologique et humaniste de la dérive que prend l’humanité. Sortant de l’univers de Masamune Shirow, cette série instaure un contexte sale et malsain où la jeune Gally va devoir retrouver sa mémoire perdue. Malheureusement un conflit entre Yukito Kishiro et son premier éditeur avait rendu son œuvre inaccessible. Aujourd’hui, les éditions Glénat peuvent enfin rééditer cette série magistrale ainsi que sa troisième saison, “Mars Chronicle”. Et cela tombe au meilleur moment car en fin d’année, sortira sur nos écrans le film tiré de “Gunnm”, Alita : Battle Angel.

“Gunnm”, c’est tout d’abord un monde post-apocalyptique où les nantis se sont exilés dans une tour d’ivoire, une cité flottante inaccessible : Zalem. Sur Terre, le reste de l’humanité vit dans une décharge, créée par les déchets provenant de Zalem, et sous la coupe des industriels travaillant pour servir Zalem. Le monde n’est plus qu’une poubelle géante où les jeux du cirque divertissent le peu de cerveaux humains encore capables de penser. C’est dans cet univers sombre, glauque et d’une rare violence qu’apparaît soudain un lueur d’espoir à travers le personnage de Gally. La jeune cyborg est à la fois d’une grande naïveté et d’une force redoutable. Son innocence sera évidemment son point faible et lui fera commettre des erreurs bien malgré elle. Son impulsivité sera d’ailleurs la première grande faible qui lui mettra à dos des ennemis puissants et vicieux comme Makaku, le ver mangeur de cervelles, ou encore le chasseur de prime Zapan. Ces deux personnages vont donner une terrible leçon à la jeune fille, mais ils ne parviendront pas à lui retirer son humanité et sa soif de justice.

Dans ce monde d’horreur ressort toutefois le personnage d’Ido, le professeur utopiste, chasseur de primes mais uniquement pour aider les gens de la décharge à mieux vivre. Il est un père spirituel pour Gally et l’exemple qu’elle suivra pour se forger une nouvelle personnalité. Le tome 2 introduit également le premier amour de Gally, Yugo. Toutefois, dans un seinen, il ne faut pas s’attendre à un « happy end » et leur amour sera évidemment tragique et triste. Gally doit apprendre à s’endurcir pour atteindre son idéal. Malgré un fond sombre, Yukito Kishiro se veut optimiste en laissant toujours une pointe d’espoir pour ses personnages, quitte à la leur retirer au dernier moment.

“Gunnm” est une série incontournable des années 1990 qui n’a pas pris une ride et se lit toujours avec le même plaisir. Une œuvre à posséder impérativement pour mieux se faire une idée en décembre sur son adaptation.


Gunnm (T1 et 2)
- Auteur : Yukito Kishiro
- Traduction : David Deleude
- Editeur : Glénat
- Format : 115 x 180 mm
- Pagination : 224(T1) et 212(T2) pages noir et blanc
- ISBN : 9782344017548 ; 9782344018415
- Parution : 19 octobre 2016 et 18 janvier 2017
- Prix : 7,60 €


© Edition Glénat - Tous droits réservés



Frédéric Leray
31 août 2018




JPEG - 20.8 ko



JPEG - 26.7 ko



JPEG - 33 ko



JPEG - 23.6 ko



JPEG - 25.1 ko



JPEG - 29.3 ko



WebAnalytics