YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Observatrice (L’)
Emmanuel Hamon et Damien Vidal
Rue de Sèvres

Paris, 2005.
Surdiplômée, Mathilde enchaîne les stages et les petits boulots. Titulaire d’un Master en droit international, elle parle couramment le russe. Paul, son ancien prof et amant du moment, lui propose de l’emmener avec lui au Kirghizistan pour encadrer les premières élections présidentielles. Après de nombreuses hésitations, elle accepte la proposition de devenir observatrice pour le compte de l’OSCE (Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe).

PNG - 384 ko

Après tout, rien ne la retient ici et cette mission sera une belle carte de visite sur son CV. Fière de se rendre dans ce pays inconnu, elle ressort son appareil photo pour immortaliser ces moments.



Une fois sur place, Mathilde fait la connaissance de Nina, leur traductrice, et comprend bien vite les conditions de vie misérables de la population. La notion de démocratie est bien la dernière de leurs préoccupations. En se rendant à l’hôpital pour soigner son genou, elle fait la connaissance d’un beau médecin qui parle couramment le français. Azamat refuse que l’hôpital serve de bureau de vote, sachant très bien que les élections sont truquées.

PNG - 119.4 ko

Emmanuel Hamon fait évoluer le personnage de Mathilde au fur et à mesure de l’histoire. Enjouée par les beaux paysages dessinés par Damien Vidal, elle se rend vite compte de la misère de cet ex-pays soviétique. La corruption est monnaie courante, Azamat a raison : à quoi sert-elle finalement ? Mathilde laisse ses idéaux de côté pour se mettre au service de cette population pauvre, quitte à se mettre certaines personnes à dos.

PNG - 224.9 ko

Ancien réalisateur de films, Emmanuel Hamon nous plonge dans la géopolitique en mettant le doigt sur les parodies de démocratie dans certains pays. Afin de faciliter l’immersion dans ce pays inconnu qu’est le Kirghizistan, quelques explications en début d’album auraient été les bienvenues. Malgré tout, son scénario est bien ficelé avec une héroïne attachante qui découvre d’autres enjeux que la tenue d’élections soi-disant libres. Les émotions qu’elle vit sont palpables grâce aux gros plans efficaces de Damien Vidal.

Le sujet sensible de “L’Observatrice” en fait une BD intéressante pour ouvrir ses horizons. Le mot « démocratie » ne suffit pas pour faire disparaitre tous les maux, bien au contraire.


L’Observatrice
- Scénario : Emmanuel Hamon
- Dessin et couleurs : Damien Vidal
- Éditeur : Rue de Sèvres
- Format : 18.5 x 25,5 cm
- Pagination : 100 pages couleurs
- Dépôt légal : 23 mai 2018
- Numéro ISBN : 9782369811664
- Prix public : 18 €


Illustrations © Damien Vidal et Éditions Rue de Sèvres (2016)


Anne Schnebelen
31 août 2018






PNG - 118.4 ko



PNG - 91.9 ko



PNG - 107.5 ko



PNG - 86.7 ko



PNG - 168 ko



WebAnalytics