Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Courtney Crumrin, Intégrales couleurs
Ted Naifeh
Akileos

Avec son dessin simple, très jeté, non dénué d’insuffisances toujours reconnues par l’auteur, Ted Naifeh a connu un immense succès avec les aventures de son apprentie sorcière, Courtney Crumrin.



Adolescente déracinée, obligée de vivre chez un vieil et étrange oncle, en une demeure victorienne plutôt sinistre, elle boude, déteste l’école et quasiment tout le monde.

JPEG - 145.8 ko

Comme chaque interdit est pour elle signe d’exploration obligatoire, elle pénètre rapidement les arcanes de la sorcellerie pratiquée par l’oncle Aloysius. “Courtney Crumrin et les Chose de la Nuit” et “Courtney Crumrin et l’Assemblée des Sorciers”, publiées en 2004 et en 2005 chez Akileos, appuient en ce sens, montrant à quel point la jeune enfant plonge avec délice vers les sombres vertiges cachés dans la forêt et se rapprochent des étranges personnages qui parfois se réfugient chez l’oncle Aloysius. Elle découvre à quel point elle les comprend et qu’elle s’entend surtout mieux avec eux qu’avec ses prétentieux « camarades » de classe.

JPEG - 79.1 ko

“Courtney Crumrin et le Royaume de l’Ombre” et “Courtney Crumrin et les Effroyables Vacances”, en 2005 et 2008, perpétuent cet énorme décalage, qu’elle éprouve envers toute autorité, qu’elle soit parentale ou magique ! Et puis, quelques gamins prétentieux ont joué avec les sorts. Elle doit vite décider s’ils méritent d’être tirés de l’infernal piège dans lequel ils sont tombés ou si elle doit plus se préoccuper de Templeton, le gardien des lois, qui la soupçonne de magie noire et de la disparition du Marshall Hugues. Pas claire sur le sujet, Courtney Crumrin, et plutôt devant des choix fort délicats aux conséquences souvent imprévisibles ! C’est bien ce qui fera l’intérêt de ces aventures...

Ensuite vient le temps de “Courtney Cumrin et l’Apprentie Sorcière” et de “Courtney Cumrin et le Dernier Sortilège”, en 2012 et 2013. L’Assemblée des Sorciers veut organiser le procès de Courtney Crumrin et étendre son influence bien au-delà d’Hillsborough. Beaucoup de secrets sont ici dévoilés et notre jeune et sombre héroïne n’a jamais été aussi en danger. Toujours soutenue par la pugnace Calpurnia Crisp, elle deviendra la plus célèbre sorcière d’Hillsborough...

JPEG - 259.1 ko

Publiées en noir et blanc, entre 2004 et 2013, les six aventures de “Courtney Crumrin” ont étéi rééditées en couleurs, et arrivent aujourd’hui dans un format réduit sous forme d’Intégrales en trois précieux petits ouvrages reliés tels de jolis grimoires magiques. Retrouver les choses de la nuit et les atmosphères empoisonnées de Gobelin Ville est délicieux, et même si le temps a passé, le visage de Courtney Crumrin laisse une trace indélébile par cette saga fantastique, parfois horrifique, dédiée à la jeunesse, mais prisée des adultes.

De très bons moments à redécouvrir en couleur et bien au chaud !


Intégrales couleurs (T1 à 3)
- Série : Courtney Crumrin
- Scénario et dessin : Ted Naifeh
- Éditeur : Akileos
- Pagination : 240 pages couleurs chaque
- Format : 18,2 x 26 cm
- Dépôt légal : novembre et décembre 2017
- Numéro ISBN : 782355742811, 9782355742828 et 9782355743139
- Prix public : 19 € chaque


À lire sur la Yozone :
Courtney Crumrin, les Intégrales en couleur
Courtney Crumrin : Portrait du Sorcier en Jeune Homme
Ted Naifeh - Courney Crumrin and the Prince of Nowhere


Illustrations © Ted Naifeh et éditions Akileos (2017)



Fabrice Leduc
12 juillet 2018




JPEG - 56.8 ko



JPEG - 60.6 ko



JPEG - 58.5 ko



JPEG - 47.9 ko



JPEG - 51.2 ko



JPEG - 58.8 ko



WebAnalytics