Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Jour J (T33) Opération Downfall (2/2)
Fred Duval, Jean-Pierre Pécau et Denys
Delcourt

Oppenheimer et Jack Kerouac sont toujours en fuite avec le FBI à leurs trousses. Les travaux de recherche sur l’arme atomique doivent reprendre au plus vite. Notre équipe de choc frappe à la porte de William Burroughs qui réussit à leur obtenir de faux papiers pour se diriger vers le Mexique. Alors qu’ils arrivent à échapper à une voiture du FBI, ils ne savent pas encore qu’ils sont également pourchassés par des espions soviétiques qui souhaitent détenir la nouvelle arme en préparation. En cours de route, ils ont l’idée surprenante et inattendue de s’arrêter à une fête dans le Tennessee. Ils vont faire de belles rencontres de poètes, de libertaires, tous en marge de la société. Mais ils sont toujours poursuivis, les enjeux sont importants. Les Etats-Unis veulent en finir avec le Japon, mais sans déclencher le débarquement sur l’île. La bombe atomique est la solution, mais cela semble compromis sans Oppenheimer pour finir les tests.



Ce deuxième opus peut se résumer à une longue course poursuite avec l’introduction d’agents soviétiques qui veulent s’accaparer les fruits du travail d’Oppenheimer. Fred Duval et Jean-Pierre Pécau introduisent de (trop) nombreuses figures de l’après-guerre aux États-Unis, telles que Burroughs, Grinsberg, Eliot Ness ou l’agent Kim Philby. Ne les connaissant pas tous, j’ai pris la peine de chercher leur implication dans cette période tumultueuse.

PNG - 136.6 ko

La suite de ce “Jour J” est moins passionnante que le précédent, Sur la route de Los Alamos. L’histoire se focalise plus sur les nouveaux personnages qui vivent en marge de la société en consommant alcool et drogues, que sur Oppenheimer. J’avais hâte de lire cette suite, mais je suis déçue par le scénario, j’en attendais peut-être un peu trop. Les dessins de Denys restent le point fort de ce diptyque. Sa partition graphique est précise, fluide et dynamique avec de beaux plans efficaces.

PNG - 269.5 ko

L’idée de cette uchronie est intéressante et amène une réflexion sur la bombe atomique, mais je reste sur ma faim. Fred Duval et Jean-Pierre Pécau nous emmèneront en Afrique dans leur trente-troisième tome avec le clone de Jeanne d’Arc. De funèbres conspirations sont au programme dans “Le Dieu vert”. Mais où vont-ils chercher toutes leurs inspirations ? Je suis admirative !


(T33) Opération Downfall
- Série : Jour J
- Scénario : Fred Duval, Jean-Pierre Pécau, assistés de Fred Blanchard
- Dessins : Denys
- Couleurs : Scarlett Smulkowski
- Couverture : Manchu et Fred Blanchard
- Éditeur : Delcourt
- Collection : Neopolis
- Format : 24 x 32 cm
- Pagination : 56 pages couleurs
- Dépôt légal : 4 avril 2018
- Numéro ISBN : 978-2-7560-8172-4
- Prix public : 14,95 €


A lire sur la Yozone :
Jour J (T1) Les Russes sur la Lune
Jour J (T2) Paris, Secteur Soviétique
Jour J (T3-T4) Septembre Rouge - Octobre Noir
Jour J (T8) Paris brûle encore
Jour J (T10) Le Gang Kennedy
Jour J (T18) Opération Charlemagne
Jour J (T20) Dragon Rouge
Jour J (T21) Le Crépuscule des Damnés
Jour J (T22) L’Empire des Steppes
Jour J (T23) La République des Esclaves
Jour J (T24) Stupor Mundi
Jour J (T25) Notre-Dame de Londres
Jour J (T26) La Ballade des Pendus
Jour J (T27) Les Ombres de Constantinople
Jour J (T28) L’Aigle et le Cobra
Jour J (T29) Le Prince des Ténèbres (1/3)
Jour J (T30) Le Prince des Ténèbres (2/3)
Jour J (T31) Le Prince des Ténèbres (3/3)
Jour J La révolution russe - Édition spéciale
Jour J (T32) Sur la route de Los Alamos (1/2)
Guide de l’Uchronie (Le)


Illustrations © Denys et Éditions Delcourt (2018)



Anne Schnebelen
18 juin 2018




PNG - 131.4 ko



PNG - 126.7 ko



PNG - 118.1 ko



PNG - 133.4 ko



PNG - 138.9 ko



Chargement...
WebAnalytics