YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Évangile du Serpent (L’)
Pierre Bordage
Au Diable Vauvert, 2005, 23€


De longs mois après la lecture des Chemins de Damas, le dernier tome de la trilogie des prophéties, on retrouve avec un plaisir intact le futur à la Bordage.

Tome 1 oblige, l’Évangile du Serpent délivre un récit dont les événements précèdent de plusieurs années, ceux des Chemins de Damas, mais qui, comme dans cet autre roman, peut s’apprécier indépendamment.

Sur fond de réchauffement de la planète et de pollution, apparaît le Vaï Ka’i, celui que l’on appelle le nouveau Messie. Ce jeune amérindien, élevé dans l’Aubrac prône une philosophie de l’harmonie, basée sur le pouvoir du serpent double : la double hélice de l’ADN.

Son enseignement réhabilite la nature, la femme, et le serpent, mis de côté par les religions du livre dominées par le mâle et le savoir fragmenté.

Il prêche l’abandon des biens matériels et des dépendances qu’ils symbolisent, ce qui n’est pas du goût de tous, car le Vaï Ka’i entraîne sur son sillage, une multitude, de plus en plus grande, de « néo-nomades » qui quittent famille, travail, maison, et bientôt vêtements pour retrouver une vie simple et de qualité.

Tout au long des 555 pages du roman, on retrouve la trame des évangiles :
Les disciples : Matthias, Marc, Lucy, Yann...
Le nouveau Messie, qui répond aussi au nom de Jésus Maingrot possède un don de guérison qui grossit tout autant les foules que la polémique.

Pourtant, il ne s’agit pas que de réécrire le nouveau testament à la sauce S.F.

L’Évangile du Serpent , c’est bien plus que cela.

Des personnages riches et peu ordinaires, un monde tissé à partir des fils qui font la toile de fond de nos aujourd’huis, une peinture de demain, truffée de clins d’œil à l’actualité, et quelques écarts par rapport aux dogmes bien connus.

L’Évangile du Serpent , c’est aussi une écriture, toujours très agréable, qui tient le lecteur en éveil, de la première à la dernière page.

Voir aussi sur la Yozone :
Les Chemins de Damas
L’Ange de l’abîme


Titre : L’Évangile du Serpent
Auteur : Pierre Bordage
Couverture : rampazzo.com - Illustration : Olivier Fontvieille.
Nombre de pages : 555 pages
Éditeur : Au Diable Vauvert
Internet : Éditions Au Diable Vauvert
Directeur de collection : Marion Mazauric
ISBN : 2846260672
Dimensions (en cm) : 13 x 4 x 20
Prix : 23 €


Ketty Steward
21 avril 2006






JPEG - 19.9 ko



WebAnalytics