YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Moana, tome 1 : La saveur des figues
Silène Edgar
Castelmore, roman (France, 2010), post-apocalyptique, 284 pages, mars 2018, 6,90€

Suite à une glaciation, la population de la Terre a été décimée. Divisée par mille, la priorité est le repeuplement. La vie subsiste encore dans les endroits les plus chauds de la planète et tout est centralisé à Pondichery, une ville de l’Inde.
Moana grandit sur une petite île de Polynésie aux côtés de sa famille. À bientôt 12 ans, elle est considérée en âge de se marier et d’avoir des enfants. Elle n’a pas vraiment son mot à dire, le Conseil du village décide pour elle, bien sûr dans l’intérêt de la société.
Moana ne veut pas de ce futur, elle dont l’enfance a été bercée par les récits de Mémine, son arrière-grand-mère qui a connu l’avant-catastrophe.
Mais comment faire autrement ?



Silène Edgar est connu pour ses titres « 14-14 » écrit en collaboration avec Paul Béorn et dépositaire de nombreux prix littéraires, « Adèle et les noces de la reine Margot », « Les lettres volées » et « 42 jours ». La série « Moana » est parue une première fois aux éditions du Jasmin de 2010 à 2013, Castelmore la remet en avant en la republiant courant 2018.

« La saveur des figues » s’adresse à un public jeunesse et, en conséquence, le contexte n’est pas très explicité et les difficultés rencontrées par Moana sont surmontées sans coup férir. La catastrophe qui a ravagé la planète, entraînant une baisse drastique des températures et couvrant de glace une bonne partie des terres, reste une grande inconnue. Elle semble avoir été soudaine, sans que la raison en soit décrite, alors qu’elle sert finalement de point de référence à ce roman. Comme « La saveur des figues » est racontée par Moana, avec l’utilisation de la première personne du singulier, cela peut se comprendre, elle n’a pas connu cet événement. Le peu qu’elle en sait vient de la bouche de Mémine, autre personnage fort du livre.
Dans ce monde en reconstruction, elle n’a plus le droit d’existence. En effet, elle a 80 ans, or à l’âge de 60, chaque ancien doit se rendre à Pondichery. Et aucun n’en revient. Même si leur sort n’est pas décrit, les adultes ne pourront s’empêcher de penser à « Soleil vert » de Harry Harrison. Sa famille la cache, elle vit en recluse, elle qui ne rêve que de revoir Paul, son mari disparu en mer lors de la catastrophe.
Moana devient une femme et voit son avenir tout tracé par le Conseil. Elle aussi rêve d’autre chose, surtout que la possibilité d’étudier à Pondichery lui est offerte. mais le repeuplement passe avant tout. Comment sa complicité avec Mémine peut-elle la tirer d’affaire ?

Roman initiatique avec Moana se lançant à la découverte d’un monde restreint avec de rares transports entre les communautés de vie, il décrit les épreuves surmontées pour toucher au but et connaître « La saveur des figues ». Les événements s’avèrent pour le moins incroyables et les heureux hasards permettent de surmonter les impossibilités dressées sur la route. Qu’importe, il s’agit ici d’un roman jeunesse et cela fonctionne très bien, créant de quoi susciter l’intérêt du lecteur. Il suit, entre autres, Moana, tremble avec elle, même si le froid ambiant n’est pas forcément bien retranscrit. La fin fait très fleur bleue, mais elle fait aussi du bien, car chacun sera heureux de ce dénouement, conscient d’avoir lu de belles choses.

« La saveur des figues » convient parfaitement à un jeune public aimant l’évasion et qui a soif d’aventures. Aux côtés de Moana, il est servi, il comprend qu’il ne faut jamais oublier ses rêves, qu’avec de la volonté et du courage, ils peuvent se réaliser. Silène Edgar explore aussi les liens entre jeunes et anciens, montrant que les premiers ont beaucoup à apprendre des seconds, même si l’âge ne les rend pas forcément plus raisonnables. La lecture est agréable, prenante et il est aisé de s’y plonger.
Un bon roman jeunesse qui donne envie de découvrir le futur de Moana.
Le second tome de « Moana », « Le bateau vagabond », est annoncé pour le 16 mai 2018.


Titre : La saveur des figues
Auteur : Silène Edgar
Série : Moana, tome 1
Couverture : Annie Carbo (illustration) et Adèle Silly (création)
Éditeur : Castelmore (Première édition : Éditions du Jasmin, 2010)
Site Internet : fiche du roman
Pages : 284
Format (en cm) : 17,8 x 11
Dépôt légal : mars 2018
ISBN : 9782362312403
Prix : 6,90€


Pour écrire à l’auteur de cet article :
francois.schnebelen[at]yozone.fr


François Schnebelen
26 avril 2018






JPEG - 46.8 ko



WebAnalytics