YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Houdini, magicien & détective, tome 2 : Le Kaiser et le roi des menottes
Vivianne Perret
10/18, Grands Détectives, roman (France, 2017), polar historique, 288 pages, mars 2018, 7,10€

Octobre 1900, le célèbre magicien Houdini débute sa tournée européenne à Berlin. Après avoir reçu l’agrément pour se produire au Wintergarten, il est invité par le riche industriel Krupp à donner une séance privée en petit comité. Le Kaiser est présent, mais les choses tournent mal quand le coffre-fort réputé inviolable révèle qu’une femme y est morte dans d’atroces souffrances.
Les secrets du Reich n’ont pas été dérobés, mais comment pouvait-elle se trouver là ? Un défi à la hauteur du grand Houdini, le roi de l’évasion. Le Kriminalkommissar von Hüllessem le met d’ailleurs à contribution, tout en se méfiant de lui.



Historienne, écrivaine, journaliste, Vivianne Perret est fascinée par les coulisses de l’histoire. Avec la série « Houdini, magicien & détective », elle est tout à fait dans son élément. Le premier tome « Metamorphosis » se déroulait en Californie, l’auteure est d’ailleurs décrite comme une spécialiste des États-Unis, le second « Le Kaiser et le roi des menottes » à Berlin, le troisième « La reine de Budapest » à Budapest bien sûr et le dernier pour l’instant « La maison mystère » à New-York. À ce jour, les deux derniers sont uniquement disponibles en grand format aux Éditions du Masque.
Le tournant XIX / XXe siècles, la vieille Europe et le nouveau continent, voilà le théâtre des représentations du grand Houdini. Secondé par sa femme Bess et son jeune assistant Jim, il fait salle comble partout où il se produit, devancé par sa réputation. Nulle entrave ne le retient, il n’a de cesse de travailler ses numéros, de s’entraîner pour être au sommet de ses possibilités et de chercher la perfection.

L’énigme du coffre-fort se révèle comme un défi à relever, d’autant que la police berlinoise en appelle à ses capacités. Houdini est originaire d’Autriche-Hongrie, possède donc des racines sur le vieux continent. À travers lui, Vivianne Perret évoque notamment la question juive, déjà d’actualité dans l’Allemagne sous Guillaume II. Comme elle s’en explique à la fin de l’ouvrage, elle mêle réalité historique avec des personnages ayant existé et faits inventés pour les besoins du récit. Le fond se révèle très intéressant et nous ramène à la charnière entre les deux siècles ; la ville de Berlin en pleine mutation est parfaitement décrite et les lecteurs se retrouvent plongés à cette période en compagnie des protagonistes.
Le mystère autour de la chambre forte est épais et si j’ai une critique à adresser à l’auteure, c’est que sa résolution passe par de nombreux et heureux hasards. Par exemple : Jim se perdant dans l’hôpital tombe sur la chambre d’un jeune homme fort mal en point, ils ont de la famille qui joue un rôle passif dans l’histoire, un voisin de jardin curieux et trouvant quelque chose en rapport avec l’affaire et qui sait de ce dont il s’agit... De plus, Vivianne Perret reste souvent évasive sur l’identité de certaines personnes, ce qui n’est pas sans créer une certaine confusion dans l’esprit du lecteur. À des moments, je n’ai pu me départir du sentiment qu’elle se dispersait trop et s’éloignait du sujet. Bien sûr, Houdini parviendra à ses fins, mais la façon de toucher au but doit autant à ses capacités de résoudre un mystère qu’à la chance.
C’est vrai que l’intrigue est assez complexe avec des tenants et aboutissants qui ne se dévoilent qu’en conclusion.

Et pourtant la lecture se révèle très agréable du fait du contexte et des personnalités mises en situation. Von Hüllessem affiche deux visages, celui du représentant inflexible de la loi et celui d’un être meurtri qui s’ouvre en de rares occasions. Houdini ne révolutionne pas seulement la magie, il veut aussi rendre hommage au passé. À sa manière, chacun rend le récit attractif, aussi bien nourri par l’Histoire que par l’imaginaire de Vivianne Perret, parfaitement à l’aise pour rendre compte de cette période. Elle désire la partager avec les lecteurs et cette passion est communicative.
Les relatives faiblesses de la résolution du meurtre s’estompent au profit du contexte passionnant et instructif, et la lecture du « Kaiser et le roi des menottes » s’achève sur une note positive.
Intelligemment, l’auteure ne s’attarde jamais au même endroit, explorant en compagnie d’Houdini le vaste monde. Ce roman donne envie de poursuivre le voyage dans les traces du célèbre magicien. Et ce ne sont pas les destinations qui manquent : la Californie, Budapest, New-York.


Titre : Le Kaiser et le roi des menottes
Série : Houdini, magicien & détective, tome 2
Auteur : Vivianne Perret
Couverture : Pauline Ricco ; La main magique frappant d’elle-même sur une glace. © Collection KHARBINE-TAPABOR.
Éditeur : 10/18 (1ère édition française : Éditions du Masque, 2017)
Collection : Grands détectives
Site Internet : Roman (site éditeur)
Pages : 288
Format (en cm) : 10,8 x 17,7
Dépôt légal : mars 2018
ISBN : 9782264070883
Prix : 7,10 €


Pour écrire à l’auteur de cet article :
francois.schnebelen[at]yozone.fr


François Schnebelen
21 avril 2018






JPEG - 31.8 ko



WebAnalytics