YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Aspirine, un album bientôt de Joann Sfar
6 juin 2018
Rue de Sèvres

Retour sur un personnage emblématique de l’univers sfarien.



Les vampires, c’est tout un programme chez Joann Sfar.
Entre petits et grands, entre BD et roman, les vampires émaillent l’œuvre du dessinateur.

Focus non exhaustif sur Aspirine

Amoureuse éternelle, Aspirine est devenue vampire à 17 ans. sa transformation aurait eu lieu au XVIIIe siècle, mais cela ne l’empêche pas d’être terriblement moderne.

JPEG - 79.3 ko

Aspirine évolue dans le riche univers de Grand Vampire (“Le Bestiaire Amoureux”), qui raconte l’histoire d’un vampire ressemblant à Nosferatu. Il répond au doux nom de Fernand.
Aspirine le croise dès ses premières aventures dans “Cupidon s’en fout”. Elle arrive dans un tourbillon et souhaite indiquer à Fernand comment être « courageux ». S’en suit une découverte, un échange. Le tome se referme sur une déclaration d’amour à sens unique. Malgré sa jeunesse et son enthousiasme, Aspirine n’a pas fait succomber Grand Vampire. C’est sur un cercueil bien à l’étroit que termine ce premier volume.

Puis plus rien... Pendant deux tomes pas d’Aspirine à l’horizon.
Elle réapparaît dans “Quai des Brumes”.
Elle va, sans le vouloir, provoquer un « bad trip » à Fernand. Sa vie est alors un peu dévoilée. C’est à ce moment-là que le lecteur fait la connaissance de sa sœur Josacine, son aînée de huit ans.

Le nouvel album de Joann Sfar va s’attarder sur cette ado vampire qui adore le gothique et les rave party. Que va-t-il lui arriver ? L’amour sera-t-il au rendez-vous ?

Réponse le 6 juin dans les librairies. L’album sera publié chez Rue de Sèvres, scénario et dessin par Joann Sfar alors que les couleurs seront assurées par Brigitte Findakly.


A lire sur la Yozone :
Bestiaire Amoureux (Le)
Grand Vampire : le peuple est un Golem


Images © Joann Sfar


Ingrid Etienne
20 avril 2018






JPEG - 12.7 ko



JPEG - 10.4 ko



WebAnalytics