Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Re/member (T10 et 11)
Welzard et Katsutoshi Murase
Ki-oon Seinen

Après que Takeshi l’ait tuée, Yuko s’est jointe aux autres pour la chasse au corps. Si Rumiko reste méfiante, Miyuki préfère lui faire confiance et l’englober dans leur groupe. Pour garantir leur sécurité durant la soirée, les amis d’Asuka squattent tout simplement chez le professeur Yashiro. Toutefois, en feuilletant un carnet de ce survivant d’une précédente chasse au corps, Miyuki tombe sur la photo de la maison où vivaient Miko et Miki. Guidé par le professeur, le petit groupe prend la direction de la demeure, espérant trouver un indice pour peut-être pouvoir rompre la malédiction. En tout cas, la maison semble réagir à leur présence et à peine sont-ils tous entrés qu’ils sont les victimes de flash-backs mettant en scène les deux sœurs jumelles, alors que leur mère attendait un autre enfant. Et le moins que l’on puisse dire était que le bébé était attendu avec impatience par une Miko toute heureuse de devenir une grande sœur. Malheureusement, le décès de l’enfant allait créer un fossé entre les deux sœurs, un fossé à l’origine de la Rouge-Sang.



La découverte de nouveaux morceaux du corps d’Asuka a fortement chamboulé le déroulé de la journée sans fin. Au point que la sœur de Miyuki, qui ignorait la jeune fille, s’est soudainement révélée des plus enjouée, l’invitant même à faire du shopping. Seulement, la chasse au corps n’est pas du genre à rendre heureux ses participants, et en rentrant des courses, Miyuki voit sa sœur se faire renverser par une voiture. Tel est donc le nouveau présent que lui propose le jeu, terrible épreuve qui condamne sa sœur. Toutefois, au détour d’un couloir de l’hôpital où a été emmenée sa cadette, Miyuki tombe sur un Takeshi totalement abattu. Voulant savoir le fin mot de l’histoire, la jeune fille décide d’en savoir plus et elle découvre enfin la raison profonde poussant le garçon a les trahir : l’état de santé de sa jeune sœur ne fait qu’empirer au fur et à mesure que la chasse progresse. Il a donc choisi de les empêcher de trouver les morceaux d’Asuka afin de la sauver... mais c’est définitivement un échec. Troublée par cette révélation, Miyuki n’en devient en fait que plus convaincue d’une seule chose : elle doit impérativement mettre fin à cette malédiction qui ne sème que le malheur chez ses participants.

JPEG - 111 ko

Le tome 10 de “Re/menber” change totalement la donne pour nos chasseurs de corps. Leur quête n’a dorénavant plus le même objectif. Jusqu’à présent, nos héros cherchaient toujours à recomposer le corps de la victime de la malédiction. Cette seconde chasse au corps tourne maintenant à l’exorcisme de la malédiction elle-même. Mais pour cela, nos héros vont devoir interroger leur pire ennemie pour avoir la solution à cette énigme : la Rouge-Sang elle-même. Une petite visite dans la demeure de Miki et Miko leur permet d’en savoir plus sur les deux sœurs et leur véritable relation. Alors que Miko, la Rouge-Sang, était toujours présentée comme la méchante de l’histoire, les flash-backs dont seront victimes nos chasseurs de corps recadrent peu à peu les choses et Miko perd soudain son aura maléfique. En tout cas, le monde si manichéen qui avait été installé par Katsutoshi Murase se fissure de partout, laissant entrevoir un univers plus complexe autour de la relation qui s’est créée entre Miko et Miki. D’ailleurs l’origine de la malédiction a comme source cette relation. Le mangaka s’attaque à la psychologie de ses deux personnages et il semble s’amuser à semer le doute dans l’esprit du lecteur sur laquelle des deux sœurs est la moins saine d’esprit. Alors qu’ils changent radicalement d’objectif, nos héros voient également leur présent fortement chamboulé et pas vraiment dans le sens qu’ils espéraient.

Nous savons que plus la chasse au corps progresse, plus le présent des héros change, mais cette fois, ils vont subir un véritable cataclysme émotionnel, surtout la pauvre Miyuki. La jeune fille, qui est également la narratrice de l’histoire la plupart du temps, subit de plein fouet cette lourde contrepartie en perdant sa sœur. Cette nouvelle version du présent semble faite pour détruire le moral des chasseurs de corps alors qu’ils sont si prêts d’en finir. C’est aussi le moment choisi pour expliquer pourquoi Takeshi ne pense qu’à tuer nos héros ou en tout cas les empêcher d’achever leur mission. Si on peut comprendre le geste du jeune homme, sa logique n’en reste pas moins bancale comme lui expliquera Miyuki. Le garçon voit son image un peu redorée avec le tome 11 qui annonce également la fin de ce deuxième arc... Car le final de ce volume est frustrant, laissant le lecteur dans un suspense insoutenable, et c’est peu dire ! Miyuki tente de rompre la malédiction mais y parviendra-t-elle ? Et quel sera le nouveau présent qu’elle va engendrer ? La série étant loin d’être achevée, nous avons déjà une bribe de réponse sur son taux de réussite et pourtant, on crève d’envie d’en savoir plus sur les conséquences de cette chasse au corps, sur tous les personnages. Katsutoshi Murase est parvenu à nous rendre accro à sa série au point que l’attente de chaque nouveau tome apparaît interminable.

Que nous réserve le tome 12 ? En tout cas, “Re/member” est une véritable drogue dont on ne peut se passer très longtemps.


Re/member (T10 et 11)
- Auteur : Katsutoshi Murase
- D’après le roman original de : Welzard
- Traducteur  : Jean-Benoit Silvestre
- Éditeur français : Ki-oon
- Format : 130 x 180, noir et blanc - sens de lecture original
- Pagination  : 208 pages
- Date de parution : 7 décembre 2017 et 8 mars 2018
- Numéro ISBN  : 979-10-327-0159-1 ; 979-10-327-0235-2
- Prix : 7,65 €


A lire sur la Yozone :
Re/member (T1)
Re/member (T2 et 3)
Re/member (T4 et 5)
Re/member (T6 et 7)
Re/member (T8 et 9)


KARADASAGASHI © 2014 by Welzard, Katsutoshi Murase / SHUEISHA Inc.
© Edition Ki-oon - Tous droits réservés



Frédéric Leray
26 mars 2018




JPEG - 23.6 ko



JPEG - 25.6 ko



JPEG - 27.4 ko



JPEG - 24.7 ko



JPEG - 26.6 ko



JPEG - 28.8 ko



WebAnalytics