Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Etoilé (T1) Hors-d’Oeuvre
Fanny Desmarès, Delphine Lehericy et Luc Brahy
Dupuis

Les paillettes peuvent-elles remplacer les étoiles ? Pour Samuel Lejeune, les deux ne sont pas forcément incompatibles. Ce finaliste malchanceux d’une émission culinaire en vogue, The Ultimate Cook, sait que rien ni personne ne pourra se mettre en travers de sa route pour décrocher les étoiles qui le font tant rêver. Et son alliance avec Paula Balta, la célèbre œnologue fille d’un prestigieux chef étoilé désormais dans le coma, mettra le feu aux poudres. Ensemble, ils ne reculeront devant rien pour récolter ces précieux gages de reconnaissance, et surtout pas devant les mensonges, les manigances et les opportunités qui leur profiteront au mieux.



En 2010, Samuel Lejeune est en lice pour gagner le trophée de la célèbre émission culinaire internationale The Ultimate Cook. Face à Sung, le jeune et brillant belge échoue en finale. Cinq ans plus tard, il travaille en qualité de traiteur à domicile et donne des cours pour boucler les fins de mois difficiles. Il est retombé dans l’anonymat bien vite, mais il a gardé son ambition d’ouvrir son propre restaurant et, dans la foulée, obtenir sa première étoile. Mais son banquier ne le suit pas dans cette aventure. Ses trois années passées en prison pour vol le desservent.

PNG - 319 ko

En noyant son désespoir dans l’alcool, il rencontre Paula Balta dans une soirée arrosée. Œnologue reconnue, elle est à la recherche d’un profil semblable au sien pour la seconder dans l’ouverture d’un restaurant. Tout va très vite, il accepte la proposition, ils tombent amoureux l’un de l’autre, se marient et ouvrent ce fameux restaurant.

PNG - 211.8 ko

Fanny Desmarès et Delphine Lehericey surfent sur la vague des émissions en vogue actuelles, telles que Top Chef. Suite à la co-réalisation d’un documentaire sur le parcours d’une cheffe étoilée, Delphine Lehericey s’en est largement inspirée pour “Étoilé”. Elle a pour habitude d’écrire des histoires découlant de la réalité pour le cinéma, le web ou la BD. Nos scénaristes féminins pointent du doigt les revers de ces émissions. Psychologiquement, les perdants peuvent avoir du mal à remonter la pente, Samuel en est un bon exemple. Ayant fait de la prison, il pensait que cette émission allait lui sauver la mise et le faire passer dans le camp des winners. Ce n’est malheureusement pas le cas, il ressasse non stop sa finale manquée et se refait le film en boucle. Il bâcle ses cours de cuisine, seul l’aspect financier le motive. Sa rencontre avec Paula Balta va changer le cours de sa vie personnelle et professionnelle, pour le meilleur et peut-être le pire. Elle n’en fait qu’à sa tête, elle a ses raisons, à découvrir.

PNG - 138.3 ko

L’histoire démarre sur les chapeaux de roue et s’enlise avec la rencontre de Paula. Le scénario perd alors de son originalité, tout semble tracé sans plus trop de suspense, ce qui est dommage. Les dessins maîtrisés de Luc Brahy nous font un peu oublier le scénario un rien décevant. L’immersion au sein de l’émission culinaire est parfaite, on se croit en plein Top Chef, parole de fidèle de l’émission. Les personnages en action se dépêchent de terminer leurs plats en toute hâte sans oublier le petit détail qui fera la différence. Les personnages sont bien travaillées, très beau travail de Luc Brahy, soutenu par les belles couleurs de Bertrand Denoulet.

Malgré un scénario finalement classique, je veux bien me remettre à table pour attaquer le plat de résistance qui, au vu de la fin de ce premier tome, devrait être copieux. Attention à ne pas le servir froid pour ne pas perdre ses étoiles.

A table !


(T1) Hors-d’Oeuvre
- Série : Étoilé
- Scénario : Fanny Desmarès, Delphine Lehericy
- Dessins : Luc Brahy
- Couleurs : Bertrand Denoulet
- Éditeur : Dupuis
- Collection : Grand Public
- Format : 23 x 30,2 cm
- Pagination : 52 pages couleurs
- Dépôt légal : 5 janvier 2018
- Numéro ISBN : 9782800174556
- Prix public : 14,50 €


Illustrations © Luc Brahy et Éditions Dupuis (2018)



Anne Schnebelen
16 mars 2018




PNG - 120.7 ko



PNG - 207.7 ko



PNG - 169.7 ko



PNG - 143.8 ko



WebAnalytics