Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Tokko Zero (T3 et 4)
Toru Fujisawa et Yukai Asada
Pika

Afin d’obtenir plus d’informations sur l’organisation du Mauvais Œil, Hayato part interroger Dog Hound sur son lit d’hôpital. Mais comme ce dernier se trouve dans un local de la police, Hayato doit se travestir pour atteindre l’ancien maître de Cerbère. Seulement, Amon a fait appel à deux puissants manipulateurs de fantômes pour récupérer les morceaux du Druj que possède Hayato : Mitsume, ayant un don de double vue grâce à son troisième œil, et Silent Monk et son mortel brouillard. Mais surtout Amon est allié à un groupe de personnes assez haut placées pour non seulement cacher ses agissements mais faire porter la responsabilité de tout accident sur le dos d’Hayato. Et avec ses fantômes massacrant tout être humain entrant dans son brouillard, Silent Monk ne passe pas vraiment inaperçu. Toutefois, Ryoko a ce don pour trouver la faille dans l’attaque des membres du Mauvais Œil et le moine ne fait exception.



Hayato s’est montré une nouvelle fois un peu trop véhément et en passant à l’attaque, tête baissée, il s’est fait prendre au piège d’une illusion de Nezu, croyant que son fantôme s’est retourné contre lui alors qu’il est en train de s’étrangler lui-même. Toutefois, Ryoko a encore une fois compris comment fonctionnait le pouvoir de Nezu grâce à un point de détail que lui a signalé Dog Hound sur leur précédente rencontre avec l’illusionniste. Ryoko est convaincue que Nezu utilise des ondes électriques pour générer ses illusions et elle va lui montrer qu’il suffit d’une simple poubelle en métal pour réduire son pouvoir à néant. Et son astuce se révèle des plus efficaces... Bon avoir une poubelle sur la tête peut rendre un rien ridicule mais la cage métallique produit l’effet escompté et libère Hayato de l’emprise de l’illusion. Ce nouvel échec de Nezu est celui de trop. Mais Amon lui offre un cadeau empoisonné en lui donnant de nouveaux morceaux du Druj. C’est un Nezu hors de contrôle qui s’apprête à affronter une dernière fois Hayato.

JPEG - 104.5 ko

Le tome 2 de “Tokko Zero” nous avait préparés au nouvel adversaire se mettant sur la route de Hayato pour compléter le Druj. Le design de personnage de Silent Monk et des plus classiques mais son pouvoir est tout aussi terrifiant. Le rôle de Ryoko dans l’histoire prend toute son importance ici car la jeune femme a le don pour trouver une explication rationnelle et une parade s’expliquant par de la physique appliquée pour contrer un pouvoir parfaitement surnaturel. C’est un aspect amusant de cette mini-série : tous les pouvoirs aussi impressionnants soient-ils des porteurs de morceaux de Druj se contrent très facilement, trop peut-être. Le coup du poivre pour perturber les Cerbères de Dog Hound était un rien tiré par les cheveux. Pour les deux adversaires suivants, Toru Fujisawa peaufine son explication, réalisant une véritable démonstration pour justifier l’efficacité de la technique utilisée par Ryoko. Hayato ne vient alors qu’achever le travail pour récupérer les morceaux manquants et les intégrer dans son corps sous forme de tatouage. Toutefois, le lecteur comprend très vite que le grand perdant, quel que soit le vainqueur final de la mini-série, sera l’humanité.

Le tome 4, pour une fois, sera une véritable conclusion. En tout cas, Toru Fujisawa reboucle parfaitement avec sa série dont est tirée cette préquelle. Mais avant, il doit mettre en image le duel final entre Amon et Hayato. Une fois n’est pas coutume, Ryoko ne sera pas vraiment d’une grande aide, bien au contraire. Cette fois Hayato doit trouver la solution seul et elle sera catastrophique pour le je homme. Toru Fujisawa voulait clarifier un nombre important d’éléments et il va s’en donner les moyens avec un tome faisant 288 pages. Et il fallait bien cela pour pouvoir laisser s’exprimer le talent de Yukai Asada. Le combat final se devait d’être titanesque et il le sera, les dessins prenant le pas sur les dialogues. Le lecteur est enfin récompensé de sa fidélité non seulement par la qualité des dessins mais surtout par un scénario qui a pu être développé suffisamment pour ne laisser aucune frustration, hormis celle de ne pas encore avoir une suite à “Tokko”.

“Tokko Zero” est une préquelle riche en informations pour mieux comprendre la mini-série “Tokko”... à quand une véritable suite des aventures de la Tokko ?


Tokko Zero (T3 et 4)
- Scénario : Toru Fujisawa
- Dessin : Yukai Asada
- Traducteur  : Anne-Sophie Thévenon
- Éditeur français : Pika
- Format : 120 x 180, noir et blanc - sens de lecture original
- Pagination  : 192(T3) et 288(T2) pages
- Date de parution : 18 décembre 2017 et 21 février 2018
- Numéro IBSN : 9782811633585 ; 9782811633592
- Prix : 7,20 € (T3) et 8,05€ (T4)


A lire sur la Yozone :
Tokkô (T1 à 3)
Tokko Zero (T1 et 2)


TOKKO Episode Zero © 2014 Tôru Fujisawa / Yukai Asada by HERO S INC.
© Edition Pika - Tous droits réservés



Frédéric Leray
5 mars 2018




JPEG - 29.9 ko



JPEG - 31.9 ko



JPEG - 34.3 ko



JPEG - 27.8 ko



JPEG - 29.9 ko



JPEG - 33.6 ko



WebAnalytics