Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Gudesonn (T1) La nuit de Walpurgis
Didier Convard, Pierre Boisserie, Eric Adam et Mr Fab
Delcourt

Une fois ouvert, une mappemonde un peu particulière nous apparait. De grandes régions regroupant plusieurs pays actuels sous divers noms. Celui qui nous intéresse est la fédération scandinave.

Ensuite, la première planche s’ouvre sur une foule participant à la nuit de Walpurgis à Stockholm. Apparition du héros dans des circonstances peu avantageuses pour lui puisqu’il est complètement saoul et commence à cogner quelques personnes dans la foule. L’abus d’alcool nuisant gravement à la santé, il se fait taser par la police. Quelques planches plus loin, on rentre dans l’action avec un commando s’approchant de la crèche où sont gardés tous les enfants des fêtards de la ville de Vörstorp. Et la tuerie de tous les enfants commence et s’achève le temps d’un feu d’artifice…



Les deux affaires se rapprochent avec le patron de la criminelle appelant le capitaine Gudesonn pour lui confier l’affaire du meurtre des enfants. Toutefois, il doit d’abord le faire sortir du commissariat où il était enfermé en cellule de dégrisement. À priori une habitude en cette période de l’année. Pourquoi ? La réponse intégrale dans un prochain volume il semblerait…

Bref, Gudesonn retrouve son équipe pour prendre la direction de Vörstorp. Sur place, ils trouvent notre seconde héroïne, Joanna Liberg, sergent de police en poste dans le village, et qui se trouve être la tante du seul enfant ayant échappé au massacre.
Il y avait donc un survivant, et par conséquent une potentielle future cible. L’équipe décide de le cacher. Mais si c’était aussi facile, cela se saurait. Et ainsi, nous avons droit à la petite promenade de santé dans les bois, à courir entre deux balles. Arrivera-t-il à survivre pendant les trois albums qui devraient conclure ce premier cycle ? Telle est la question.

JPEG - 102.2 ko

Pour être franc, toutes sortes de questions commencent à s’accumuler. Pourquoi veut-on le tuer ? Mais qui veut le tuer ? Quand est-ce que tout cela a vraiment débuté ? Pourquoi le capitaine Gudesonn se met minable tous les ans à la même époque ? Pourquoi a-t-il des traces de brûlures sur le corps ? Est-ce qu’il mange des céréales tous les matins au petit déjeuner ?... Une partie des réponses se trouve dans l’album, une autre partie dans les prochains à venir et, en ce qui concerne celle des céréales, on ne l’aura peut-être jamais…

JPEG - 121.6 ko

Uchronie religieuse basée sur le principe que la religion du dieu unique n’a jamais vu le jour, le scénario de cette nouvelle série nous narre le destin du messie d’un dieu unique. Scénario à six mains et donc trois cerveaux si vous savez compter et que l’on prend en compte qu’il n’y a pas de manchots… Donc ces trois scénaristes que sont Didier Convard, Pierre Boisserie et Eric Adam signent cette introduction plutôt addictive. On peut regretter une sensation de déjà vu : un rescapé d’une tuerie poursuivi par des mercenaires à la solde d’une puissance quelconque… cela ressemble quand même à pas mal de scénarios, côté ciné, romans, série, BD ou autre non ?

JPEG - 54.8 ko

Mr Fab est au dessin de cette série. Il semble avoir un peu de mal avec ses personnages, notamment féminins. Prenons Marthe par exemple, même si elle se doit d’avoir un visage sévère et dur par son boulot, je pense qu’un peu de douceur n’aurait pas été si mal que ça. Pour Clarence, c’est idem. Seule Jonna échappe à ce ressenti. À part ces petits détails qui gênent un peu ma lecture, l’ensemble reste bien dessiné et quelquefois agréable à lire.

Au final, on obtient un premier tome en demi-teinte avec un scénario au goût de déjà vu et un dessin parfois un peu terne. J’attends toutefois la suite pour trancher définitivement sur cette nouvelle série.


(T1) La nuit de Wapurgis
- Série : Gudesonn
- Scénario : Didier Convard, Pierre Boisserie et Eric Adam
- Dessin et couleur : Mr Fab
- Editeur : Delcourt
- Collection : Machination
- Format : 24 x 32 cm
- Pagination : 56 pages couleurs
- Dépôt légal : 15 mars 2017
- Numéro ISBN : 978-2-7560-7412-2
- Prix public : 14,95 €


A lire sur la Yozone :
Spyder (T1)
Spyder (T2)


Illustrations © Mr Fab et Delcourt (2017)



Peps37
4 mars 2018




JPEG - 32.1 ko



JPEG - 41.1 ko



JPEG - 43 ko



JPEG - 35 ko



WebAnalytics