Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Grimoire of Zero (T1 et 2)
Takashi Iwasaki et Kakeru Kobashiri
Ototo

Être un homme-bête n’est pas des plus simples dans un monde où les sorcières utilisent leurs têtes pour devenir plus puissantes. Toutefois, la puissance des sorcières est devenue un danger pour les hommes et certains hommes-bêtes se sont ralliés aux humains pour combattre les sorcières. Pour le mercenaire, encore faudrait-il qu’il réchappe à celle qui le poursuit avant de réfléchir à s’engager. Dans la course folle pour garder sa tête il finit par s’écraser sur le repas d’une jeune fille. Dans son excitation du moment, il la prend avec lui pour la mettre en sécurité, seulement Zero ne craint pas les sorcières, en étant elle-même une. Par contre, elle a besoin du mercenaire, non pas pour le sacrifier mais pour que ce dernier lui serve de garde du corps. Quand vous vous méfiez des sorcières comme de la peste, difficile d’accepter ce genre de pacte. Pourtant Zero fait tout pour le convaincre de l’aider à retrouver son précieux grimoire car s’il tombe entre de mauvaises mains, cela signifierait la fin du monde.



Dorénavant accompagné du jeune apprenti sorcier Albus, Zero et le mercenaire partent donc à la recherche de la troupe de Zero et son mystérieux chef qui serait en possession du grimoire. Leur voyage ne peut éviter la grande cité commerciale de Fomicam, passage obligatoire pour pouvoir entrer dans la capitale du royaume. Zero et Albus utilisent un stratagème pour pénétrer dans la cité qui ne plait pas du tout au mercenaires : les deux se font passer pour des esclaves sexuels. De quoi mettre le pauvre mercenaire dans un embarras certain devant le garde qui le concerne alors surtout comme un pervers. En tout cas, la première chose à faire pour passer inaperçu est de trouver des vêtements corrects à Zero, pour qu’elle puisse réellement se fondre dans la foule et ne pas passer pour une pouilleuse en vadrouille. La jeune femme semble n’avoir aucun tabou et également aucune pudeur, ce qui gêne le mercenaire. Il n’a guère l’habitude qu’on lui envoie des compliments ou qu’on le chouchoute comme le fait la sorcière. Décidément, Zero n’est vraiment pas une fille ordinaire.

JPEG - 104.8 ko

“Grimoire of Zero” est la première œuvre publiée en France de Kakeru Kobashin. Le mangaka nous entraine dans un univers d’heroic fantasy cher aux éditions Ototo. Le monde de Zero voit s’affronter le monde de la magie incarnée par les sorcières et le monde des humains et de la religion. La série commence alors que la guerre entre les sorciers et les humains bat son plein. En fait, les humains ne sont pas les seuls ennemis des sorcières, d’autres créatures comme les hommes-bêtes se sont ralliés à la cause des hommes, par pur instinct de survie les sorcières les chassant pour leur couper la tête. L’association entre une sorcière et un homme-bête est donc le scénario idéal dans ce contexte. Le mercenaire est l’incarnation de la crainte et des a priori concernant les sorcières. Zero est par contre totalement atypique ayant toujours vécu dans une grotte et ne connaissant en fait pas grand chose du monde des humains. Sa naïveté en fait un personnage très attachant. Elle possède l’allure et le corps d’une adolescente alors qu’elle est âgée d’un centaine d’années. Elle va peu à peu attendrir la bête qu’est le mercenaire pour lui montrer un autre aspect des sorcières et surtout démystifier la magie. Ces deux premiers tomes vont également nous éclairer sur l’origine du conflit et de la chasse au sorcière. Le monde de Kakeru Kobashiri est loin d’être manichéen, les deux camps ayant leur responsabilité dans le massacre se déroulant. C’est un élément important qui crée tout l’intérêt de cette série.

Le dessin est confié à Takashi Iwasaki, que nous découvrons également. “Grimoire of Zero” est une série plutôt bavarde où les deux personnages principaux échangent sur le monde, sur la sorcellerie et sur leur relation, d’ailleurs Zero précise bien qu’elle aime beaucoup parler avec le mercenaire. La conséquence directe est le nombre non négligeable de cases ne comportant que des bulles de dialogues, ce qui peut surprendre au premier abord. Si le monde est en guerre, les humains ne sont pour le moment pas beaucoup présents, hormis pendant le passage dans la cité de Fomicam. Les dessins et le scénario se focalise sur les deux principaux personnages, puis celui d’Albus. L’action n’est pourtant pas totalement absente, mais elle n’a pas l’omniprésence habituelle de ce genre de série d’heroic fantasy. L’attention est surtout sur les relations entre les personnages, leurs changements de point de vue sur certains de leurs a priori, l’instauration même d’un certain doute sur ce qu’ils pensaient comme acquis. La force de la série porte essentiellement là-dessus et demande donc au lecteur plus d’attention pour bien comprendre les enjeux, les jeux de dupes plus que de pouvoir, en tout cas pour le moment car l’arrivée du personnage dénommé Treize risque fort de changer la donne.

“Grimoire of Zero” est donc une de ces séries sortant du carcan classique de l’heroic fantasy que nous trouve régulièrement les éditions Ototo. Comportant six tomes, elle s’annonce comme une bonne surprise de 2018.


Grimoire of Zero (T1 et 2)
- Auteur : Takashi Iwasaki
- D’après l’oeuvre originale de : Kakeru Kobashiri
- Character Design : Shizumayoshinori
- Traducteur  : Yoan Giraud
- Éditeur français : Ototo
- Format : 125 x 180, noir et blanc - sens de lecture original
- Pagination  : 160 pages
- Date de parution : 19 janvier 2018
- Numéro IBSN : 9782377170807 ; 9782377170852
- Prix : 6,99 €


© KAKERU KOBASHIRI / TAKASHI IWASAKI KADOKAWA CORPORATION
© Edition Ototo - Tous droits réservés



Frédéric Leray
23 février 2018




JPEG - 25.1 ko



JPEG - 19 ko



JPEG - 27.5 ko



JPEG - 26.8 ko



JPEG - 26.7 ko



JPEG - 22.5 ko



WebAnalytics