Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




The Manhattan Projects (T1)
Jonathan Hickman et Nick Pitarra
Urban Comics

Si le Projet Manhattan n’avait été qu’un vaste écran de fumée pour occulter d’autres projets encore plus fous ? En 1938, Albert Einstein fait prendre conscience au président Roosevelt que les nazis pourraient rapidement disposer de la bombe nucléaire. Ce dernier décide alors de rassembler les plus grands esprits scientifiques au sein du Projet Manhattan dans le but de devancer les savants allemands dans cette course à « La Bombe ».
Vous connaissez l’histoire officielle, voici celle imaginée par Jonathan Hickman (“East of West”) et Nick Pitarra.



1942, le lieutenant-général de l’armée américaine, Leslie Groves, accueille Robert Oppenheimer pour en faire le chef civil de tous les projets Manhattan, au cœur de la base secrète de Los Alamos, un coin paumé synonyme de secret au Nouveau Mexique.

JPEG - 161 ko

Le chef d’une équipe constituée de Richard Feynman, Albert Einstein, Enrico Fermi, Harry Daghlian, des super-génies rejoints ensuite par Wernher von Braun. La course à la bombe, à la domination du monde, aux étoiles, prend une dimension démentielle, d’autant plus que Groves ignore que le Oppenheimer qu’il a embauché se prénomme Joseph, et non Robert ! Et là, il a une variable dans son équation qui est juste terrifiante...
Dans cette uchronie très baroque, voire délirante qu’est “The Manhattan Projects”, Jonathan Hickman pousse l’exploration de l’histoire officielle bien au-delà de la victoire atomique américaine.

JPEG - 123.4 ko

Il invente une forme de ligue des scientifiques extraordinaires appelée à opérer, dans un curieux mélange d’inventions phénoménales et de théories du complot les plus dingues, bien au-delà de la conquête spatiale. Dans sa vision tout s’accélère, malgré les faux-semblants, les trahisons et les alliances inattendues.
C’est consistant dans l’observation et le détournement des travers des grands noms de l’histoire scientifique et politique de l’époque, comme jubilatoire en terme de comédie de science-fiction où tous les possibles se démultiplient.

JPEG - 194 ko

Nick Pitarra qui me rappelle, dans un registre un peu moins fouillé, le délirant Geof Darrow, développe une partition graphique épatante. Son dessin est un régal d’extravagance, à la dynamique sans faille tout au long d’un copieux premier tome qui réveille véritablement le genre.

Ce comic book est sans aucun doute l’ovni du moment.


The Manhattan Projets (T1)
- Scénario : Jonathan Hickman
- Dessin : Nick Pitarra & Ryan Browne
- Couleurs : Jordie Bellaire
- Éditeur : Urban Comics
- Collection : Urban Indies
- Éditeur US : Images Comics
- Épisodes : 1 à 10
- Pagination : 472 pages couleurs
- Format : 21x27,5 cm
- Dépôt légal : 5 janvier 2018
- Numéro ISBN : 9782365775847
- Prix public : 35 €


Illustrations © Nick Pitarra et Éditions Urban Comics (2018)



Fabrice Leduc
17 février 2018




JPEG - 135 ko



JPEG - 112.8 ko



JPEG - 117.3 ko



JPEG - 132.2 ko



JPEG - 120.7 ko



WebAnalytics