Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Close to Heaven (T2)
Rin Mikimoto
Pika

Kira est amoureux, mais personne ne connait l’heureuse élue. Entraînée par Yabe, Ninon le suit après les cours, dans l’espoir d’apercevoir cette mystérieuse fille. Il est rejoint par une belle femme blonde et élégante qui pourrait être sa mère. Ils se rendent tous les deux dans un bar à hôtesses. Yabe en a assez vu, il rentre chez lui en laissant Ninon sur place. Kira la surprend, il s’est rendu compte qu’il était suivi, mais n’a rien dit. Il lui présente la femme qui l’accompagne, c’est plutôt troublant.



Au lycée, Kira se met sur les rangs pour organiser la fête de l’école prévue dans deux semaines. Aucun de ses camarades ne veut l’aider, il n’intéresse personne, hormis Ninon qui se force. Elle a pitié de lui, il n’a plus qu’un an à vivre, elle veut l’aider, malgré le fait qu’elle déteste ce genre d’événements. Il se rend à l’infirmerie, Ninon le rejoint pour lui remettre un document. Elle le surprend en train de faire une déclaration d’amour à l’infirmière avant de l’embrasser. Le ciel lui tombe sur la tête. Mais qui est donc Kira ? Un manipulateur ? Elle est perdue, ne sachant pas si elle doit continuer à le soutenir. Sa relation avec Ninon est ambiguë, il cultive l’art du mystère et lui cache des choses.

PNG - 321 ko

Alors que Kira et Ninon semblent s’être rapprochés, de nouveaux personnages font leur apparition. Envahissant, Yabe connaît Kira depuis de longues années, il sait tout de lui jusqu’à son type de sous-vêtements. Il est accro à lui, mais on n’en saura pas plus dans ce deuxième tome. La jolie infirmière du lycée est également attirée par Kira, mais ne veut pas entamer de relation avec lui, pensant qu’il n’a pas d’avenir. Elle semble manquer de considération pour lui.

Alors que le premier tome était prometteur, j’ai moins aimé cette suite. La maladie de Kira est peu abordée et j’ai toujours du mal à croire qu’elle soit incurable. Il y a quelques longueurs par rapport à la préparation de cette fameuse fête de fin d’année. Malgré tout, les dessins de Rin Mikimoto rattrapent un peu l’histoire avec beaucoup d’élégance et de féminité. “Close to Heaven” est un shojo délicat et sensible prévu en 9 tomes avec une sortie tous les deux mois. Succès populaire au Japon, la série a été adaptée en film live en février 2017.

A la fin du deuxième tome, une histoire courte et rigolote nous est proposée par Rin Mikimoto. Cette suite de “Close to Heaven” me rends perplexe. La relation de Kira et de Ninon stagne, le rythme est lent et un peu ennuyant. J’’espère que le troisième tome va redresser la barre.


Close to Heaven (T2)
- Auteur : Rin Mikimoto
- Traducteur  : Sonia Verschueren
- Éditeur : Pika
- Collection : Shojo
- Format : 120x180 mm
- Pagination : 192 pages, sens de lecture original
- Dépôt légal : 13 décembre 2017
- Numéro ISBN : 9782811619886
- Prix public : 6,95 €


A lire sur la Yozone :
Close to Heaven (T1)


KYO NO KIRA-KUN © 2012 RIN MIKIMOTO/ Kodansha Ltd.
© Pika - Tous droits réservés



Anne Schnebelen
22 mars 2018




PNG - 148.7 ko



PNG - 61.6 ko



PNG - 69.8 ko



PNG - 148.9 ko



WebAnalytics