Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Gaspard et la malédiction du Prince-Fantôme
Isabelle Dethan
Delcourt

Gaspard a onze ans et se rend au musée du Louvre avec son oncle qui y travaille. Comme il a un gros devoir à faire sur les hiéroglyphes pour le cours d’histoire, il en profite pour déambuler dans les couloirs du département des antiquités égyptiennes. Alors qu’il se promène entre les momies et les sarcophages, il voit une jeune fille qui passe les mains à travers une vitrine, avant d’y entrer. Apparemment, il est le seul à la voir. Fantôme ou hallucination ?



En rentrant, il se confie à son chat Mint qui en a les yeux qui brillent. Le lendemain, Gaspard retourne au musée et cherche son fantôme.

PNG - 355.3 ko

Il tourne en rond une demi-heure avant de la trouver. Elle ne sait plus son nom, sa tête est vide, elle lui demande de l’aide. Il ne sait pas quoi faire et en parle à son chat, qui cette fois-ci lui répond ! Bastet, maitresse du foyer, protectrice des hommes, déesse de la joie et de la musique a pris possession du corps et de l’esprit de Mint. Cette divinité antique, extrêmement connue et puissante, s’ennuie et a décidé de venir en aide à Gaspard, qui se retrouve lié au destin de cette petite inconnue. Gaspard ne rêve pas, le dieu de la mort est sur les traces de la jeune Ankhti, il ne peut pas la laisser tomber.

PNG - 347.7 ko

Après Le Cheval qui ne voulait plus être une Œuvre d’Art, cette nouvelle collection jeunesse des éditions Delcourt s’enrichit de “Gaspard et la malédiction du Prince-Fantôme”, histoire pleine de charme avec des personnages attachants. Grande amatrice d’Égypte ancienne, Isabelle Dethan profite de la carte blanche du Louvre-Delcourt jeunesse pour nous entraîner dans un conte fantastique contemporain inspiré par l’étrange statue d’un fils de Pharaon. Elle a déjà publié quelques séries historiques chez le même éditeur, dont “Le Tombeau d’Alexandre”, Les Ombres du Styx, Sur les Terres d’Horus. Elle nous plonge dans l’Égypte antique en nous faisant découvrir ses divinités. En plus d’une intrigue rondement bien menée, Isabelle Dethan nous offre de sublimes planches en couleurs directes. Le Carrousel du Louvre brille constamment dans l’album, un vrai bonheur pour les yeux.

PNG - 256.4 ko

L’ensemble est facile à lire, sans longueurs, les enfants y prendront plaisir, autant que les adultes. Cette immersion dans le musée du Louvre donne envie d’y aller pour découvrir ou redécouvrir ce magnifique musée. “Gaspard et la malédiction du Prince-Fantôme” lui rend un bel hommage et nous ouvre à la culture, l’air de rien. À la fin de ce magnifique ouvrage, sept pages bien faites sont dédiées à la constitution des collections du département des antiquités égyptiennes du Louvre, avec un focus sur l’énigme du prince-fantôme.

Gaspard et la malédiction du Prince-Fantôme” peut donner goût à l’Histoire à la jeunesse actuelle, il ne faut donc pas s’en priver. J’ai hâte de découvrir le prochain album de cette belle collection.


Gaspard et la malédiction du Prince-Fantôme
- Scénario : Isabelle Dethan
- Dessins et couleurs : Isabelle Dethan
- Éditeur : Delcourt
- Collection : Delcourt - Le Louvre
- Format : 24 x 32 cm
- Pagination : 80 pages couleur
- Dépôt légal : 22 novembre 2017
- Numéro ISBN : 978-2-7560-9832-6
- Prix public : 15,95 €


A lire sur la Yozone :
Le Cheval qui ne voulait plus être une Œuvre d’Art
Les Ombres du Styx (T1)
Sur les Terres d’Horus (T7).


Illustrations © Isabelle Dethan et Delcourt (2017)



Anne Schnebelen
16 février 2018




PNG - 150.2 ko



PNG - 120.9 ko



PNG - 231.7 ko



PNG - 180.5 ko



PNG - 178.3 ko



WebAnalytics